Déplacer la sélection

Les éléments sélectionnés peuvent être déplacés et positionnés avec précision grâce à cette option.

Ancre

La position de l'ancre détermine le point sur la case de délimitation de votre objet sélectionné qui sera déplacé à la position absolue saisie.

Type de mouvement

Absolut

Dans ce mode, les valeurs Position X et Position Y seront utilisées pour positionner directement le point d'ancrage de l'objet

Relatif

Lorsque cette option est sélectionnée, les valeurs saisies dans les champs Position X et Position Y décaleront l'objet de sa position actuelle de façon incrémentielle, des distances saisies. Les options d'ancrage ne sont pas pertinentes dans ce mode et seront donc désactivées.

Le raccourci clavier M ouvre le formulaire Déplacement en mode interactif.

Base de données d'outils

La base de données des outils permet de rendre la gestion et la sélection des outils très rapides et faciles, et réduit la possibilité de programmer des travaux avec des profondeurs et des vitesses de coupe et des avances incorrectes. Elle permet de sélectionner des outils et des paramètres prédéfinis (vitesses, avances, pas à pas, etc.) à partir d'une liste pour une machine / un matériau donné.

La base de données d'outils est accessible à partir du bouton "Sélectionner..." à travers les différents formulaires de parcours d'outils. Vous pouvez ouvrir l'onglet Trajectoires d'outils ou le menu Trajectoires d'outils.

Aperçu

Il s'agit d'un résumé des principales entités et relations de la base de données. Plus de détails seront donnés dans les prochaines sections.

1. Entités de la géométrie de l'outil (organisées hiérarchiquement dans l'arbre).

2. Liste des matériaux (gérée via la boîte de dialogue Gestion des matériaux).

3. Liste des machines (gérée via la boîte de dialogue Gestion des machines).

4. Ensemble de données de coupe pour chaque géométrie d'outil. Cela inclut les paramètres de coupe, et les avances et vitesses, et sont définies par machine / matériau.

Les propriétés de l'outil sont divisées en deux catégories,

1. Géométrie des outils : Il s'agit des propriétés physiques de l'outil telles que le diamètre, le rayon de la pointe, etc...

2. Les données de coupe : Il s'agit des paramètres de coupe et des avances et vitesses de l'outil. Ces valeurs sont définies pour un matériau/une machine particulier.

Apply Changes

If you modify the Tool database, your changes will only be saved if you click OK. If you exit the Tool Database window using the Cancel button, any changes you have made since opening the Database will be discarded.

Arbre des outils

L'arbre à outils est situé sur le côté gauche de la base de données des outils. Cliquez sur les éléments de la liste pour voir ou modifier leurs propriétés à l'aide de la section Info outils de la fenêtre de la base de données.

Vous pouvez faire glisser les éléments vers le haut et vers le bas de la liste pour modifier leur ordre ou les faire glisser à l'intérieur / à l'extérieur des groupes.

Vous pouvez faire glisser les éléments vers le haut et vers le bas de la liste pour modifier leur ordre ou les faire glisser à l'intérieur / à l'extérieur des groupes.

Nouvel outil

Créez un nouvel outil avec le nom par défaut de votre type. L'outil sera créé avec le premier type par défaut disponible, mais vous pouvez le modifier via le menu déroulant Type d'outil pour obtenir le type souhaité.

Copier l'outil

Dupliquez la géométrie ou le groupe d'outils sélectionné dans la liste. Si vous copiez un outil, il sera copié sans ses paramètres de coupe.

Les paramètres de coupe peuvent être modifiés ultérieurement,

Copiez le même outil, un matériau différent.

Outil à géométrie identique, tout matériau.

Crééz avec des valeurs par défaut.

Supprimer l'outil

Supprimez l'outil ainsi que toutes les données de coupe pour toutes les machines / matériaux pour lesquels il a été défini. Si nous supprimons un groupe, tous les outils qu'il contient seront supprimés de la même manière.

Nouveau groupe d'outils

Créez un nouveau groupe dans la base de données des outils. Les outils peuvent ensuite être glissés à l'intérieur du groupe nouvellement créé. Vous pouvez également sélectionner le groupe et créer un nouvel outil directement sous le groupe sélectionné.

Exporter les outils

Exportez un outil individuel ou un groupe entier vers un fichier de base de données d'outils.

Importer des outils

Un fichier de base de données d'outils peut être importé dans la base de données d'outils actuellement ouverte. Vous aurez 3 options,

1. L'importation : Il s'agit simplement d'importer les outils donnés sous le groupe sélectionné (ou en tant qu'outil / groupe de haut niveau).

2. Fusionner : Cette fonction tentera de fusionner la hiérarchie du groupe d'outils entrant avec la hiérarchie actuelle (sans tenir compte de la sélection)

a. Écrire en clair : Lorsqu'il est confronté à deux outils imbriqués de manière similaire et ayant la même géométrie, les données de coupe de l'outil entrant écrasent les données de coupe de l'outil actuel pour la machine / le matériau actif.

b. Sans écrasement : Une nouvelle machine / un nouveau matériau sera créé(e) pour contenir les données de coupe des outils entrants.

Définition des outils

Lorsqu'un outil ou un groupe est sélectionné dans la liste des outils, ses propriétés sont affichées dans la section "Info sur les outils" à droite de la base de données des outils.

Nom

La boîte de dialogue Format de nom s'ouvre pour modifier le modèle de nom pour ce type d'outil.

Le nom affiché ici est alors le résultat de l'évaluation du modèle dans le contexte actuel (machine active, matériau et données de coupe définies pour ceux-ci ainsi que la géométrie de l'outil).

Le nom d'un groupe d'outils peut être défini directement dans cette boîte de dialogue.

Type d'outils

Différentes lames peuvent être spécifiées dans la base de données. Changer le type d'outil de coupe équivaut à créer un nouvel outil, de sorte que toutes les données existantes pour cet outil (le cas échéant) peuvent ne plus être applicables.

test
V-Bit
test
Engraving
test
Tapered Ball Nose
test
Ball Nose
test
End Mill
test
Radiused End Mill
test
Form Cutters
test
Diamond Drag
test
Drills

Notes

La section des notes d'outils vous permet simplement de sauvegarder toute description textuelle supplémentaire, toute instruction spéciale ou toute information pertinente dont vous pourriez avoir besoin, dans le cadre de votre définition d'outil.

Diamètre

Le diamètre de l'outil en pouces ou en mm. L'image de l'outil indiquera d'où provient cette dimension.

Nombre de flûtes

Le nombre de Flûtes pour le bit. Ceci est particulièrement utile si vous souhaitez calculer une valeur de charge de puce.

Données de coupe

Les données de coupe sont l'ensemble des paramètres qui peuvent différer entre les matériaux et les machines. Cet ensemble de paramètres est défini pour chaque machine et chaque matériau. Les paramètres visibles sont ceux qui concernent le matériau actif/la machine.

Création/Copie

Les données de coupe sont définies par matériau et par machine. Si les données ne sont pas déjà définies pour un outil, nous les créons de plusieurs façons,

1. Créez avec quelques valeurs par défaut que vous pouvez ensuite modifier pour vos besoins.

2.Copiez du même outil à partir d'un matériel différent : Cela peut être un point de départ judicieux si les matériaux ont une dureté similaire ou proche.

3. Copie d'un outil différent (identique) à partir du même matériau (ou d'un matériau différent)

Profondeur de passage

La profondeur maximale de coupe que l'outil peut effectuer. La profondeur de passage contrôle le nombre de passages de niveau z qui sont calculées pour un parcours d'outil.

Par exemple, pour créer une poche de 25,4 mm de profondeur avec un outil dont la profondeur de passage est de 6,35 mm, le parcours effectuera 4 passages.

Cette valeur peut être définie par machine/matériau en fonction de la rigidité de la machine et de la dureté du matériau.

Passage latéral

La distance parcourue par la lame lors de la coupe de dégagement d'une zone. Par exemple, lors de l'usinage de trame, la lame travaille le long de l'axe X, se déplace dans la direction Y et revient parallèlement à la première ligne de coupe. Plus le pas est important, plus le travail sera rapide, mais il faut trouver un équilibre avec le matériau à découper et l'outillage utilisé, pour s'assurer que l'outil ne se casse pas. Par conséquent, cette propriété (ainsi que tous les autres paramètres de coupe peuvent être définis par matériau/machine).

Lorsque le dépassement est supérieur à 50 % du diamètre de la lame ou de la pointe, le logiciel ajoute automatiquement des mouvements de "queue" dans les coins des parcours d'outils pour s'assurer que la matière n'est pas laissée sur le travail pour les stratégies basées sur le décalage.

Lors de l'utilisation des outils V-Bit, les champs "Stepover" changent automatiquement pour utiliser les options suivantes.

Passage final

La distance parcourue par la fraise lors de l'usinage de finition est généralement fixée à une distance relativement faible pour produire un fini de surface lisse sur le travail.

Étape d'apurement

Uniquement utilisé lorsqu'un outil V-Bit est utilisé pour usiner à l'état brut sur plusieurs niveaux Z jusqu'à une profondeur plane spécifiée. Ce dépassement peut être beaucoup plus important que le dépassement de la passe finale car l'outil ne fait qu'ébaucher la matière à usiner. Augmenter la passe de dégagement réduira le temps d'usinage, mais vous devez veiller à ce qu'elle ne soit pas trop importante pour le matériau à usiner.

Vitesse de la broche

Vitesse de rotation de l'outil, spécifiée en tours par minute.

Taux d'alimentation

La vitesse de coupe de la surface à laquelle la lame se déplace dans le matériau. Les unités peuvent être spécifiées en distance par seconde ou par minute.

Vitesse de chute

La vitesse de coupe à laquelle la lame est déplacée verticalement dans le matériau ou pendant les mouvements de rampe. Les unités peuvent être spécifiées en distance par seconde ou par minute.

Material / Machine

The Feed rate and Plunge rate you should use will vary depending upon the material being machined and the tooling being used.

Chargement

Il s'agit de la charge de puce calculée sur la base des valeurs saisies pour le nombre de cannelures, la vitesse de rotation de la broche et la vitesse d'avance. Il est affiché pour pouvoir le comparer facilement aux valeurs de charge de puces recommandées par le fabricant.

Taux de combustion maximal

C'est la vitesse maximale à laquelle l'outil, lorsqu'il est à 100% de sa puissance, brûle encore le matériau. Cette valeur est utilisée uniquement à des fins de simulation. Elle doit être calibrée pour correspondre à votre laser et à votre matériau. Une valeur plus élevée fera apparaître le parcours simulé plus sombre.

Vous devez avoir accès au module laser pour créer et simuler des parcours d'outils laser.

Numéro d'outils

Il s'agit du numéro de l'outil nécessaire pour usiner le travail. Lorsque vous utilisez une machine à commande numérique avec un changeur automatique d'outils (ATC), il est essentiel que l'outil correct nécessaire pour effectuer le travail se trouve à l'emplacement correspondant du carrousel.

Per Machine

This parameter only needs to be defined per machine and so is shared between materials (unlike other cutting data parameters which are defined per machine per material).

Gestion du matériel/des machines

La section des paramètres de coupe / avances & vitesses des propriétés de l'outil est définie pour la machine / matière active. Cela vous permet de configurer vos outils avec des valeurs différentes pour chaque matériau ou machine et de passer facilement d'un matériau à l'autre en fonction du matériau que vous allez utiliser pour la tâche en cours.

Matériau

La boîte combinée est utilisée pour changer de matière active. Cela peut également se faire en allant dans la boîte de dialogue de gestion du matériel où les matériaux peuvent être ajoutés, supprimés ou modifiés.

Machine

La boîte combo permet de changer de machine active. Cela peut également se faire en allant dans la boîte de dialogue de gestion des machines où des machines peuvent être ajoutées, supprimées ou modifiées.

Base de données des outils en ligne

La base de données des outils peut être stockée et liée à votre compte sur le portail afin de pouvoir être récupérée à tout moment à partir d'une autre installation. Pour cela, le logiciel doit être connecté au compte du portail. Ensuite, la base de données peut être téléchargée sur demande.

Connection

Connectez-vous au portail pour pouvoir accéder à la base de données d'outils actuellement stockée et / ou télécharger votre base de données locale existante.

Télécharger

Téléchargez la base de données d'outils stockée sur votre compte portail pour remplacer votre base de données d'outils locale existante. Elle peut être utilisée lorsque nous savons qu'il existe une version plus récente en ligne.

Chargement

Lorsque des modifications ont été apportées à la base de données des outils, celle-ci sera téléchargée sur le compte du portail afin qu'elle puisse être téléchargée à partir de tout autre endroit lié au même compte du portail.

Utilisation de découpeurs de formes

Les lames de forme peuvent être ajoutées à la base de données des outils afin que les lames de type Ogee et Round-over, ainsi que les formes personnalisées définies par l'utilisateur, puissent être utilisées pour le profilage des bords et la sculpture décorative.

Des exemples de ces types de lames et du type de coupe pour lequel elles peuvent être utilisées sont présentés dans les images ci-dessous :

Découpes sur mesure

Avant d'ouvrir la base de données des outils, dessinez à l'échelle exacte le côté droit de la géométrie de la lame dans la fenêtre 2D Utilisez les outils d'édition des nœuds pour créer les arcs et les courbes, etc.

Geometry

Only draw the Right-hand side of the cutter geometry to the correct size and scale as shown in the image above. The shape can be a combination of Lines, Arcs and Bezier spans.

Sélectionnez le vecteur, puis ouvrez la boîte de dialogue de la base de données des outils et créez un nouvel outil. Ensuite, définissez son type sur Outil de forme.

La géométrie sélectionnée sera importée et un profil sera affiché dans la fenêtre. Donnez un nom significatif à l'outil de découpe. Saisissez les paramètres de coupe - vitesses et avances, etc. pour les différents matériaux que vous avez définis.

Cliquez sur le bouton Appliquer / OK pour enregistrer la nouvelle lame dans la liste de la base de données afin qu'elle puisse être utilisé à tout moment.

Module laser

Note

The Laser Module is available as a paid-for add-on to the software. The features are not included by deafult.

Le module laser est un module complémentaire payant pour Aspire qui ajoute la fonctionnalité supplémentaire suivante :

  • La possibilité de créer des parcours de découpe et de remplissage au laser
  • La possibilité de créer des parcours d'images laser
  • La possibilité de simuler un parcours laser

Parcours découpe au laser - Remplissage

Le parcours Découpe laser - Remplissage est utilisé pour découper des formes ou marquer des zones.

Les découpes peuvent prendre en compte le trait de scie, ou la largeur, du faisceau laser pour maintenir la taille interne ou externe précise des formes vectorielles sélectionnées. Les formes peuvent également être remplies de bandes ou de hachures pour créer de simples effets d'ombrage.

Le parcours de l'image laser

Le parcours d'image laser utilise le laser et, en variant la puissance du laser, grave une copie de l'image bitmap sélectionnée sur la surface de votre matériau.

Simulation de parcours laser

Comme tous les autres parcours d'outils, les parcours d'outils laser peuvent être simulés. Cependant, dans le cas des parcours laser, la simulation n'enlève pas de matière mais marque la surface du modèle de simulation actuel. Ce marquage est destiné à simuler la carbonisation du matériau lorsqu'il est brûlé par le laser.

test
Burn Rate 50
test
Burn Rate 100
test
Burn Rate 200

En raison des nombreuses combinaisons de laser, de puissance, de matériau et de vitesse d'avance, il sera nécessaire de calibrer la simulation afin que les résultats de la simulation correspondent aux résultats du monde réel. Ce calibrage peut être effectué en modifiant la propriété de brûlure maximale d'un outil donné. Il s'agit de la vitesse maximale à laquelle l'outil, lorsqu'il est à 100% de sa puissance, brûlera encore le matériau. Cela signifie qu'une valeur plus élevée fera apparaître la trajectoire simulée de l'outil plus sombre. Cette valeur peut être définie dans la base de données des outils. Nous vous suggérons de découper un fichier échantillon avec les paramètres de matériau et de puissance que vous utilisez habituellement, puis d'ajuster la vitesse de combustion maximale afin que la simulation corresponde aux résultats obtenus.

Adaptation d'un post-processeur pour les lasers

Introduction

Le module laser permet à la fois de représenter de nouveaux types d'outils dans la base de données des outils, et de nouvelles stratégies spécifiques aux lasers.

Le module laser fournit désormais des enregistrements et des variables indépendantes pour les outils laser et les parcours d'outils. Comme ces sorties ont été séparées de la commande conventionnelle des routeurs, pour la plupart des machines et des contrôleurs, il est préférable

Introduction

Le module laser permet à la fois de représenter de nouveaux types d'outils dans la base de données des outils, et de nouvelles stratégies spécifiques aux lasers.

Le module laser fournit désormais des enregistrements et des variables indépendantes pour les outils laser et les parcours d'outils. Comme ces sorties ont été séparées de la commande conventionnelle du routeur, il devrait être possible de créer un seul post-processeur pour la plupart des machines et des contrôleurs afin de travailler de manière transparente avec les parcours d'outils du routeur ou du laser, mais veuillez noter que vous devrez peut-être encore vous assurer que la configuration physique de votre machine est modifiée en fonction du type de parcours d'outils.

Previous Post Processors will not work correctly with the Laser Module

Please note that many conversion kit manufacturers provided Vectric Post Processors before the release of the Laser Module. These used workarounds to allow some router toolpath strategies, such as profiling, to be used with a laser head. Post Processors created without explicit support for the additional features documented here will not work correctly.

Il y a généralement 4 zones qui doivent être modifiées dans un post-processeur conventionnel pour l'étendre à la prise en charge des parcours laser.

Ajouter la prise en charge d'une nouvelle variable de puissance, qui sera utilisée par les nouvelles stratégies laser.

Ajouter de nouveaux blocs de post-processeur spécifiques au laser pour formater correctement les parcours d'outils laser pour votre machine et votre contrôleur.

Modifier tout bloc de post-processeur existant pour assurer une puissance indépendante et un comportement spécifique au laser.

Ajouter un drapeau pour indiquer au logiciel de Vectric que ce post prend désormais en charge les stratégies de parcours laser.

Les sections suivantes traitent chaque domaine à tour de rôle et un exemple utilisant le contrôleur gcode GRBL est fourni. Ces exemples proviennent du post-processeur grbl (mm & inch) fourni par défaut avec le logiciel de Vectric.

Variable de puissance

Le logiciel de Vectric produira le réglage de puissance pour un parcours laser dans la plage de 1 à 100 %. Nous devons ajouter une nouvelle variable pour montrer comment formater ce réglage pour votre contrôleur particulier. C'est également l'occasion de mettre à l'échelle la valeur brute du pourcentage dans la plage numérique dont votre contrôleur a besoin.

Exemple

Pour les contrôleurs basés sur le GRBL, le réglage de la puissance d'un laser est généralement lié à la commande de contrôle de vitesse de broche "S" du gcode. En mode laser, le contrôleur répondra à un changement de contrôle de la vitesse de la broche en ajustant la puissance du laser à la place. Bien qu'il soit possible de la régler dans le contrôleur, le réglage par défaut de la valeur "S" maximale attendue - ou puissance du laser - est de 1000.

Pour GRBL, nous devons donc formater la variable POWER comme une commande gcode "S" et mettre à l'échelle sa valeur de sortie par un facteur de dix pour qu'elle soit comprise entre 1 et 1000 (au lieu de 1-100 par défaut).

L'entrée de la variable dans le post-processeur est la suivante

VAR POWER = [P|C|S|1.0|10.0]

Pour décomposer cette entrée en langage clair, nous disons que la sortie POWER de notre parcours d'outil doit être utilisée partout dans notre fichier de définition de poste suivant où nous avons la variable [P]. Mais nous ne devrions sortir une commande que lorsque la valeur de POWER change (C). Nous remplacerons les emplacements de la variable [P] dans notre sortie de parcours par la commande "S" (S). La valeur de la puissance doit être formatée sous forme de nombre entier sans point décimal (1.0) et doit être multipliée par un facteur de 10 par rapport à sa valeur par défaut.

Nouveaux blocs de processeur de poste laser

Pour permettre le contrôle du laser, de nouveaux blocs de post-processeur sont disponibles dans le post-processeur. Il s'agit de

JET_TOOL_ON - Sortie à chaque fois que le parcours d'outil nécessite l'activation du laser

JET_TOOL_POWER - Sortie à chaque fois que le parcours de l'outil a besoin de la puissance du laser pour changer

JET_TOOL_OFF - Sortie lorsque le parcours d'outil nécessite l'arrêt du laser

Exemple

Dans notre exemple GRBL,, nous avons ajouté les 3 nouveaux types de blocs. Pour la mise enn marche du laser,, le GRBL utilise la commande gcode M4 (normalement destinée à la direction de la broche,, mais "réutilisée" par le GRBL pour le support du laser). Nous pouvons maintenant utiliser notre variable POWER, définie ci-dessus comme [P], pour fournir la valeur de puissance requise. Le bloc JET_TOOL_ON est donc :

+---------------------------------------------------

+ Commande la sortie lorsque le jet est allumé

+---------------------------------------------------

commencez JET_TOOL_ON

"M4[P]"

Pour éteindre le laser, GRBL utilise la commande gcode M5 :

+---------------------------------------------------

+ Commande la sortie lorsque le jet est éteint

+---------------------------------------------------

commencez JET_TOOL_OFF

"M5"

Enfin, pour le réglage de la puissance elle-même, alors pour le GRBL, nous ne faisons que produire la puissance :

+---------------------------------------------------

+ Commande la sortie lorsque la puissance du jet est modifiée

+---------------------------------------------------

commencez JET_TOOL_POWER

"[P]"

Modifier les blocs existants

Nous voulons également que lorsque nous effectuons un mouvement d'alimentation, nous produisions également la puissance, donc pour ce faire, nous mettons à jour les blocs FEED_MOVE pour inclure [P].

Nous devons faire cela pour tous les différents types de feed move.

De plus, nous devons éviter les mouvements de plongée qui se produisent lorsque le laser est allumé. Pour le fraisage ou le détourage conventionnel, il faut que la broche soit en marche avant un mouvement de plongée, mais pour un laser, il est crucial que nous ne l'allumions qu'après avoir atteint le niveau Z correct (ce problème se manifeste par un "surburn" au début de chaque segment de parcours). Pour garantir que nous pouvons séparer correctement ces exigences, nous pouvons avoir besoin de supprimer toutes les commandes de broche des mouvements de plongée ou d'autres types de blocs (certains peuvent les avoir dans l'en-tête, par exemple) et de les décomposer en blocs explicites SPINDLE_ON & PLUNGE_MOVE. Cela permettra de s'assurer que ces mouvements ne sont effectués que pour des stratégies de parcours non laser et dans la séquence correcte.

Exemple

Pour le GRBL, il s'agit d'un simple ajout à la fin de la déclaration de mouvement de l'alimentation :

+---------------------------------------------------

+ Commande de sortie pour les mouvements de vitesse d'alimentation

+---------------------------------------------------

commencez FEED_MOVE

"G1[X][Y][Z][P]"

N'oubliez pas que nous avons réglé notre variable POWER pour qu'elle ne produise qu'une sortie sur changement (C). Notez donc que dans la sortie pour les mouvements d'alimentation à puissance constante, seule une commande de puissance initiale, changeante, sera incluse. Pour certains contrôleurs, le nombre de commandes pouvant être traitées est un facteur limitant la vitesse du parcours et pour les images laser, en particulier, cela peut être quelque peu atténué en n'envoyant pas de commandes inutiles chaque fois que cela est possible.

Pour la commande séparée de la broche GRBL et de la plongée, les blocs sont :

+---------------------------------------------------

+ Sortie de commande après l'en-tête pour activer la broche

+---------------------------------------------------

commencer SPINDLE_ON

"[S]M3

+---------------------------------------------------

+ Commande de sortie pour le mouvement de plongée

+---------------------------------------------------

commencer PLUNGE_MOVE

"G1[X][Y][Z][F]"

Vous remarquerez que le GRBL utilise le M3 pour contrôler le routeur ou le moulin. Notez également que le mouvement de plongée nécessite la capacité de déplacer la machine en X et Y afin de supporter la rampe.

Marquez explicitement le post-processeur comme étant capable d'utiliser un laser

Enfin, un post-processeur nécessitera l'ajout du nouveau Global File Statement LASER_SUPPORT="YES" pour pouvoir être sélectionné comme post-processeur laser dans le logiciel.

Cette déclaration n'est ajoutée aux post-processeurs pour un usage général qu'une fois que le post-processeur a été entièrement testé par le créateur.

Exemple

LASER_SUPPORT = "OUI

--->

Introduction

Le module laser permet à la fois de représenter de nouveaux types d'outils dans la base de données des outils, et de nouvelles stratégies spécifiques aux lasers.

Le module laser fournit désormais des enregistrements et des variables indépendantes pour les outils laser et les parcours d'outils. Comme ces sorties ont été séparées de la commande conventionnelle du routeur, il devrait être possible de créer un seul post-processeur pour la plupart des machines et des contrôleurs afin de travailler de manière transparente avec les parcours d'outils du routeur ou du laser, mais veuillez noter que vous devrez peut-être encore vous assurer que la configuration physique de votre machine est modifiée en fonction du type de parcours d'outils.

Previous Post Processors will not work correctly with the Laser Module

Please note that many conversion kit manufacturers provided Vectric Post Processors before the release of the Laser Module. These used workarounds to allow some router toolpath strategies, such as profiling, to be used with a laser head. Post Processors created without explicit support for the additional features documented here will not work correctly.

Il y a généralement 4 zones qui doivent être modifiées dans un post-processeur conventionnel pour l'étendre à la prise en charge des parcours laser.

Ajouter la prise en charge d'une nouvelle variable de puissance, qui sera utilisée par les nouvelles stratégies laser.

Ajouter de nouveaux blocs de post-processeur spécifiques au laser pour formater correctement les parcours d'outils laser pour votre machine et votre contrôleur.

Modifier tout bloc de post-processeur existant pour assurer une puissance indépendante et un comportement spécifique au laser.

Ajouter un drapeau pour indiquer au logiciel de Vectric que ce post prend désormais en charge les stratégies de parcours laser.

Les sections suivantes traitent chaque domaine à tour de rôle et un exemple utilisant le contrôleur gcode GRBL est fourni. Ces exemples proviennent du post-processeur grbl (mm & inch) fourni par défaut avec le logiciel de Vectric.

Variable de puissance

Le logiciel de Vectric produira le réglage de puissance pour un parcours laser dans la plage de 1 à 100 %. Nous devons ajouter une nouvelle variable pour montrer comment formater ce réglage pour votre contrôleur particulier. C'est également l'occasion de mettre à l'échelle la valeur brute du pourcentage dans la plage numérique dont votre contrôleur a besoin.

Exemple

Pour les contrôleurs basés sur le GRBL, le réglage de la puissance d'un laser est généralement lié à la commande de contrôle de vitesse de broche "S" du gcode. En mode laser, le contrôleur répondra à un changement de contrôle de la vitesse de la broche en ajustant la puissance du laser à la place. Bien qu'il soit possible de la régler dans le contrôleur, le réglage par défaut de la valeur "S" maximale attendue - ou puissance du laser - est de 1000.

Pour GRBL, nous devons donc formater la variable POWER comme une commande gcode "S" et mettre à l'échelle sa valeur de sortie par un facteur de dix pour qu'elle soit comprise entre 1 et 1000 (au lieu de 1-100 par défaut).

L'entrée de la variable dans le post-processeur est la suivante

VAR POWER = [P|C|S|1.0|10.0]

Pour décomposer cette entrée en langage clair, nous disons que la sortie POWER de notre parcours d'outil doit être utilisée partout dans notre fichier de définition de poste suivant où nous avons la variable [P]. Mais nous ne devrions sortir une commande que lorsque la valeur de POWER change (C). Nous remplacerons les emplacements de la variable [P] dans notre sortie de parcours par la commande "S" (S). La valeur de la puissance doit être formatée sous forme de nombre entier sans point décimal (1.0) et doit être multipliée par un facteur de 10 par rapport à sa valeur par défaut.

Nouveaux blocs de processeur de poste laser

Pour permettre le contrôle du laser, de nouveaux blocs de post-processeur sont disponibles dans le post-processeur. Il s'agit de

JET_TOOL_ON - Sortie à chaque fois que le parcours d'outil nécessite l'activation du laser

JET_TOOL_POWER - Sortie à chaque fois que le parcours de l'outil a besoin de la puissance du laser pour changer

JET_TOOL_OFF - Sortie lorsque le parcours d'outil nécessite l'arrêt du laser

Exemple

Dans notre exemple GRBL,, nous avons ajouté les 3 nouveaux types de blocs. Pour la mise enn marche du laser,, le GRBL utilise la commande gcode M4 (normalement destinée à la direction de la broche,, mais "réutilisée" par le GRBL pour le support du laser). Nous pouvons maintenant utiliser notre variable POWER, définie ci-dessus comme [P], pour fournir la valeur de puissance requise. Le bloc JET_TOOL_ON est donc :

+---------------------------------------------------

+ Commande la sortie lorsque le jet est allumé

+---------------------------------------------------

commencez JET_TOOL_ON

"M4[P]"

Pour éteindre le laser, GRBL utilise la commande gcode M5 :

+---------------------------------------------------

+ Commande la sortie lorsque le jet est éteint

+---------------------------------------------------

commencez JET_TOOL_OFF

"M5"

Enfin, pour le réglage de la puissance elle-même, alors pour le GRBL, nous ne faisons que produire la puissance :

+---------------------------------------------------

+ Commande la sortie lorsque la puissance du jet est modifiée

+---------------------------------------------------

commencez JET_TOOL_POWER

"[P]"

Modifier les blocs existants

Nous voulons également que lorsque nous effectuons un mouvement d'alimentation, nous produisions également la puissance, donc pour ce faire, nous mettons à jour les blocs FEED_MOVE pour inclure [P].

Nous devons faire cela pour tous les différents types de feed move.

De plus, nous devons éviter les mouvements de plongée qui se produisent lorsque le laser est allumé. Pour le fraisage ou le détourage conventionnel, il faut que la broche soit en marche avant un mouvement de plongée, mais pour un laser, il est crucial que nous ne l'allumions qu'après avoir atteint le niveau Z correct (ce problème se manifeste par un "surburn" au début de chaque segment de parcours). Pour garantir que nous pouvons séparer correctement ces exigences, nous pouvons avoir besoin de supprimer toutes les commandes de broche des mouvements de plongée ou d'autres types de blocs (certains peuvent les avoir dans l'en-tête, par exemple) et de les décomposer en blocs explicites SPINDLE_ON & PLUNGE_MOVE. Cela permettra de s'assurer que ces mouvements ne sont effectués que pour des stratégies de parcours non laser et dans la séquence correcte.

Exemple

Pour le GRBL, il s'agit d'un simple ajout à la fin de la déclaration de mouvement de l'alimentation :

+---------------------------------------------------

+ Commande de sortie pour les mouvements de vitesse d'alimentation

+---------------------------------------------------

commencez FEED_MOVE

"G1[X][Y][Z][P]"

N'oubliez pas que nous avons réglé notre variable POWER pour qu'elle ne produise qu'une sortie sur changement (C). Notez donc que dans la sortie pour les mouvements d'alimentation à puissance constante, seule une commande de puissance initiale, changeante, sera incluse. Pour certains contrôleurs, le nombre de commandes pouvant être traitées est un facteur limitant la vitesse du parcours et pour les images laser, en particulier, cela peut être quelque peu atténué en n'envoyant pas de commandes inutiles chaque fois que cela est possible.

Pour la commande séparée de la broche GRBL et de la plongée, les blocs sont :

+---------------------------------------------------

+ Sortie de commande après l'en-tête pour activer la broche

+---------------------------------------------------

commencer SPINDLE_ON

"[S]M3

+---------------------------------------------------

+ Commande de sortie pour le mouvement de plongée

+---------------------------------------------------

commencer PLUNGE_MOVE

"G1[X][Y][Z][F]"

Vous remarquerez que le GRBL utilise le M3 pour contrôler le routeur ou le moulin. Notez également que le mouvement de plongée nécessite la capacité de déplacer la machine en X et Y afin de supporter la rampe.

Marquez explicitement le post-processeur comme étant capable d'utiliser un laser

Enfin, un post-processeur nécessitera l'ajout du nouveau Global File Statement LASER_SUPPORT="YES" pour pouvoir être sélectionné comme post-processeur laser dans le logiciel.

Cette déclaration n'est ajoutée aux post-processeurs pour un usage général qu'une fois que le post-processeur a été entièrement testé par le créateur.

Exemple

LASER_SUPPORT = "OUI

Il est possible de créer un post-processeur unique pour travailler de manière transparente avec des parcours de routage ou de laser, mais veuillez noter que vous devrez peut-être encore vous assurer que la configuration physique de votre machine est modifiée en fonction du type de parcours.

Il y a généralement 4 zones qui doivent être modifiées dans un post-processeur conventionnel pour l'étendre à la prise en charge des parcours laser.

Ajouter la prise en charge d'une nouvelle variable de puissance, qui sera utilisée par les nouvelles stratégies laser.

Ajouter de nouveaux blocs de post-processeur spécifiques au laser pour formater correctement les parcours d'outils laser pour votre machine et votre contrôleur.

Modifier tout bloc de post-processeur existant pour assurer une puissance indépendante et un comportement spécifique au laser.

Ajouter un drapeau pour indiquer au logiciel de Vectric que ce post prend désormais en charge les stratégies de parcours laser.

Les sections suivantes traitent chaque domaine à tour de rôle et un exemple utilisant le contrôleur gcode GRBL est fourni. Ces exemples proviennent du post-processeur grbl (mm & inch) fourni par défaut avec le logiciel de Vectric.

Variable de puissance

Le logiciel de Vectric produira le réglage de puissance pour un parcours laser dans la plage de 1 à 100 %. Nous devons ajouter une nouvelle variable pour montrer comment formater ce réglage pour votre contrôleur particulier. C'est également l'occasion de mettre à l'échelle la valeur brute du pourcentage dans la plage numérique dont votre contrôleur a besoin.

Exemple

Pour les contrôleurs basés sur le GRBL, le réglage de la puissance d'un laser est généralement lié à la commande de contrôle de vitesse de broche "S" du gcode. En mode laser, le contrôleur répondra à un changement de contrôle de la vitesse de la broche en ajustant la puissance du laser à la place. Bien qu'il soit possible de la régler dans le contrôleur, le réglage par défaut de la valeur "S" maximale attendue - ou puissance du laser - est de 1000.

Pour GRBL, nous devons donc formater la variable POWER comme une commande gcode "S" et mettre à l'échelle sa valeur de sortie par un facteur de dix pour qu'elle soit comprise entre 1 et 1000 (au lieu de 1-100 par défaut).

L'entrée de la variable dans le post-processeur est la suivante

VAR POWER = [P|C|S|1.0|10.0]

Pour décomposer cette entrée en langage clair, nous disons que la sortie POWER de notre parcours d'outil doit être utilisée partout dans notre fichier de définition de poste suivant où nous avons la variable [P]. Mais nous ne devrions sortir une commande que lorsque la valeur de POWER change (C). Nous remplacerons les emplacements de la variable [P] dans notre sortie de parcours par la commande "S" (S). La valeur de la puissance doit être formatée sous forme de nombre entier sans point décimal (1.0) et doit être multipliée par un facteur de 10 par rapport à sa valeur par défaut.

Nouveaux blocs de processeur de poste laser

Pour permettre le contrôle du laser, de nouveaux blocs de post-processeur sont disponibles dans le post-processeur. Il s'agit de

JET_TOOL_ON - Sortie à chaque fois que le parcours d'outil nécessite l'activation du laser

JET_TOOL_POWER - Sortie à chaque fois que le parcours de l'outil a besoin de la puissance du laser pour changer

JET_TOOL_OFF - Sortie lorsque le parcours d'outil nécessite l'arrêt du laser

Exemple

Dans notre exemple GRBL,, nous avons ajouté les 3 nouveaux types de blocs. Pour la mise enn marche du laser,, le GRBL utilise la commande gcode M4 (normalement destinée à la direction de la broche,, mais "réutilisée" par le GRBL pour le support du laser). Nous pouvons maintenant utiliser notre variable POWER, définie ci-dessus comme [P], pour fournir la valeur de puissance requise. Le bloc JET_TOOL_ON est donc :

+---------------------------------------------------

+ Commande la sortie lorsque le jet est allumé

+---------------------------------------------------

commencez JET_TOOL_ON

"M4[P]"

Pour éteindre le laser, GRBL utilise la commande gcode M5 :

+---------------------------------------------------

+ Commande la sortie lorsque le jet est éteint

+---------------------------------------------------

commencez JET_TOOL_OFF

"M5"

Enfin, pour le réglage de la puissance elle-même, alors pour le GRBL, nous ne faisons que produire la puissance :

+---------------------------------------------------

+ Commande la sortie lorsque la puissance du jet est modifiée

+---------------------------------------------------

commencez JET_TOOL_POWER

"[P]"

Modifier les blocs existants

Nous voulons également que lorsque nous effectuons un mouvement d'alimentation, nous produisions également la puissance, donc pour ce faire, nous mettons à jour les blocs FEED_MOVE pour inclure [P].

Nous devons faire cela pour tous les différents types de feed move.

De plus, nous devons éviter les mouvements de plongée qui se produisent lorsque le laser est allumé. Pour le fraisage ou le détourage conventionnel, il faut que la broche soit en marche avant un mouvement de plongée, mais pour un laser, il est crucial que nous ne l'allumions qu'après avoir atteint le niveau Z correct (ce problème se manifeste par un "surburn" au début de chaque segment de parcours). Pour garantir que nous pouvons séparer correctement ces exigences, nous pouvons avoir besoin de supprimer toutes les commandes de broche des mouvements de plongée ou d'autres types de blocs (certains peuvent les avoir dans l'en-tête, par exemple) et de les décomposer en blocs explicites SPINDLE_ON & PLUNGE_MOVE. Cela permettra de s'assurer que ces mouvements ne sont effectués que pour des stratégies de parcours non laser et dans la séquence correcte.

Exemple

Pour le GRBL, il s'agit d'un simple ajout à la fin de la déclaration de mouvement de l'alimentation :

+---------------------------------------------------

+ Commande de sortie pour les mouvements de vitesse d'alimentation

+---------------------------------------------------

commencez FEED_MOVE

"G1[X][Y][Z][P]"

N'oubliez pas que nous avons réglé notre variable POWER pour qu'elle ne produise qu'une sortie sur changement (C). Notez donc que dans la sortie pour les mouvements d'alimentation à puissance constante, seule une commande de puissance initiale, changeante, sera incluse. Pour certains contrôleurs, le nombre de commandes pouvant être traitées est un facteur limitant la vitesse du parcours et pour les images laser, en particulier, cela peut être quelque peu atténué en n'envoyant pas de commandes inutiles chaque fois que cela est possible.

Pour la commande séparée de la broche GRBL et de la plongée, les blocs sont :

+---------------------------------------------------

+ Sortie de commande après l'en-tête pour activer la broche

+---------------------------------------------------

commencer SPINDLE_ON

"[S]M3

+---------------------------------------------------

+ Commande de sortie pour le mouvement de plongée

+---------------------------------------------------

commencer PLUNGE_MOVE

"G1[X][Y][Z][F]"

Vous remarquerez que le GRBL utilise le M3 pour contrôler le routeur ou le moulin. Notez également que le mouvement de plongée nécessite la capacité de déplacer la machine en X et Y afin de supporter la rampe.

Marquez explicitement le post-processeur comme étant capable d'utiliser un laser

Enfin, un post-processeur nécessitera l'ajout du nouveau Global File Statement LASER_SUPPORT="YES" pour pouvoir être sélectionné comme post-processeur laser dans le logiciel.

Cette déclaration n'est ajoutée aux post-processeurs pour un usage général qu'une fois que le post-processeur a été entièrement testé par le créateur.

Exemple

LASER_SUPPORT = "OU

Fichiers SketchUp

Les fichiers SketchUp avec une extension .SKP (voir www.sketchup.com) peuvent être importés en tant que données 2D adaptées à l'usinage dans un travail Aspire en utilisant la commande Fichier ► Importer des Vecteurs... de la barre de menu ou l'icône d'importation de vecteurs de l'onglet Dessin. Pour importer des données à partir d'un fichier SketchUp, vous devez déjà avoir créé ou ouvert un travail dans lequel importer les données.

Comme un modèle SketchUp est généralement une représentation 3D de la pièce, l'importateur SketchUp offre un certain nombre d'options pour vous permettre de commencer à fabriquer le modèle.

Nous allons illustrer les deux principaux choix pour l'importation du modèle à l'aide du modèle SketchUp présenté à gauche.

Le modèle illustré dans les captures d'écran est une armoire construite en suivant les instructions du guide Google SketchUp pour les menuisiers : le DVD "The Basics" qui est disponible sur le site Fine Woodworking à l'adresse www.finewoodworking.com. Vectric n'a aucune affiliation avec Fine Woodworking, nous utilisons simplement des captures d'écran du modèle construit en suivant leurs tutoriels pour illustrer le processus d'importation d'un modèle SketchUp.

Présentation des données importées

Dans la première section, il y a deux choix principaux pour l'importation des données du modèle, "Eclaté à plat" et "Trois vues - Avant, Haut, Côté" comme indiqué ci-dessous.

test
Exploded Flat Layout
test
Three Views - Front, Top, Side

Présentation à plat éclatée

Cette option consiste à prendre chaque composant du modèle et à l'orienter à plat, prêt pour l'usinage.

Une fois cette option sélectionnée, un certain nombre de sous-options sont également disponibles.

Orientation de la pièce

Cette section contrôle ce qu'Aspire considère comme la face supérieure de chaque partie.

Auto orientation

Si cette option est sélectionnée, pour chaque pièce du modèle, la "face" ayant la plus grande surface en fonction de son périmètre extérieur (c'est-à-dire en ignorant les trous, etc.) est considérée comme étant la face "supérieure" et la pièce est automatiquement tournée de manière à ce que cette face soit orientée vers le haut en Z. Cette stratégie fonctionne très bien pour les modèles qui doivent être fabriqués à partir de produits en feuilles où il n'y a pas de caractéristiques sur des faces particulières qui doivent se trouver sur le "dessus" (comme les poches).

Orienter par matière

Cette option permet à l'utilisateur de contrôler plus explicitement l'orientation de chaque partie du modèle. Dans SketchUp, l'utilisateur peut "peindre" la face de chaque composant/groupe avec un matériau/couleur de son choix pour indiquer quelle face sera orientée sur le dessus lorsque le modèle est importé. Lorsque cette option est sélectionnée, il suffit de choisir dans la liste déroulante le matériau qui a été utilisé pour indiquer la face supérieure. Si une pièce se trouve dans le modèle qui n'a pas de face avec le matériau spécifié, cette pièce sera orientée en faisant en sorte que la face la plus large soit en haut.

Espace entre les pièces

Ce champ permet à l'utilisateur de spécifier l'écart entre les pièces lors de leur première importation. Après l'importation, les fonctions d'imbrication dans Aspirepeuvent être utilisées pour disposer les pièces avec plus de contrôle et sur plusieurs feuilles

Trois vues - face, dessus, côté

Cette option permet de créer une mise en page de type "dessin technique" du modèle SketchUp, comme le montre la capture d'écran ci-dessous.

La taille du modèle est préservée et il est relativement simple de prendre les dimensions des pièces que vous allez fabriquer à partir des différentes vues. Les couleurs des lignes que vous voyez sont tirées des couleurs des couches originales de SketchUp sur lesquelles se trouvent les différentes parties du modèle.

Créer des cercles / arcs

SketchUp ne conserve pas d'informations sur les arcs ou les cercles réels pour les limites de ses parties. C'est un problème pour l'usinage, car la représentation "polygonale" de SketchUp peut donner de très mauvais résultats. Pour cette raison, Aspireoffre la possibilité de réajuster les cercles et les arcs aux données importées.

test
Options Checked ✓
test
Options Unchecked

La capture d'écran ci-dessus à gauche montre les résultats de l'importation d'une pièce avec un coin et un trou fileté, ces options n'étant pas cochées. Le "filet" est constitué d'une série de segments de lignes droites et le "trou" circulaire est en fait un polygone constitué de lignes droites.

La capture d'écran en haut à droite montre la même pièce importée avec ces deux options cochées ✓. Le "filet" se compose désormais d'un seul arc lisse et le "trou" circulaire se compose également d'arcs plutôt que de segments de droite. Ces deux caractéristiques permettront un usinage plus propre sous cette forme.

Données à importer

Un modèle SketchUp contient souvent des pièces que vous ne souhaitez pas usiner (comme des charnières, des boutons, etc.) ou des données qui seront découpées dans différentes épaisseurs de matériau et, par conséquent, différentes pièces doivent être importées dans différents travaux Aspire. Pour permettre le contrôle de ce qui est importé, vous pouvez choisir de n'importer que les parties du modèle qui se trouvent sur des couches particulières en utilisant cette section du dialogue.

Pour importer uniquement les données des couches sélectionnées, choisissez l'option "Importer les données visibles sur les couches sélectionnées" et cliquez sur la case à cocher à côté de chaque couche pour indiquer si vous souhaitez importer les données de cette couche. Notez que le nombre de parties de chaque couche est affiché à côté du nom de la couche.

Il est très facile d'attribuer différentes parties du modèle à différentes couches dans SketchUp pour faciliter le processus d'importation dans

Aspire. La capture d'écran ci-dessous montre le résultat de l'importation des données de la couche "Porte" uniquement dans l'exemple.

Gestion des composants/groupes

Cette section du formulaire permet une gestion avancée de la manière dont les "parties" du modèle SketchUp sont identifiées et traitées à l'importation.

Regrouper des parties importées

Cette option est normalement sélectionnée pour tous les modèles, sauf les plus simples, car elle permet de sélectionner, de déplacer et d'emboîter facilement chaque "partie" du modèle après l'importation. Vous devrez dégrouper les données importées après l'imbrication, etc. pour permettre l'usinage des différentes caractéristiques. Par défaut, Aspiretraitera chaque groupe/composant de SketchUp comme une pièce unique À MOINS qu'il ne contienne d'autres groupes ou composants, auquel cas chaque groupe/composant de niveau inférieur sera traité comme une pièce distincte.

Les éléments que vous conservez dans les groupes peuvent être dégroupés à tout moment de la manière habituelle.

Si vous utilisez l'option du menu contextuel "Dégrouper sur les couches d'origine des objets" (qui est l'option par défaut lorsque vous utilisez l'icône ou le raccourci U), le logiciel replacera les éléments dégroupés sur les couches d'origine sur lesquelles ils ont été créés dans SketchUp.

Regrouper les éléments commençant par deux traits de soulignement (__) ensemble

Si vous disposez d'un modèle complexe qui contient des "parties" composées d'autres groupes/composantes, vous devrez travailler sur votre modèle pour identifier ces parties pourAspire. Pour ce faire, vous devez définir le nom des groupes/composantes que vous souhaitez traiter comme une seule partie, en commençant par__ (deux caractères de soulignement). Par exemple, si vous avez un modèle de voiture et que vous souhaitez que les roues / pneus / écrous de moyeu soient traités comme une seule pièce, même si le pneu, la roue et les autres pièces sont des composants séparés, vous devez regrouper les pièces et leur donner un nom tel que __Assemblage de roues dans SketchUp. Lorsque ce modèle était importé, et queAspire atteignait le groupe/composant dont le nom commençait par __, il traitait tous les objets enfants suivants de cet objet comme étant la même pièce.

Remplacer la limite extérieure (pour les travaux à plat uniquement !)

Il existe un style de "construction" avec SketchUp où les "parties" individuelles sont composées de plusieurs éléments "en butée" les uns contre les autres. La capture d'écran ci-dessous montre un tel composant.

Cet objet est composé de nombreux éléments plus petits représentant les languettes du haut, les connecteurs à l'extrémité et le support du bas comme indiqué ci-dessous.

Bien qu'il soit possible de traiter cet objet comme une seule "pièce" lorsqu'il est importé en commençant son nom par __ (deux traits de soulignement), la pièce importée sera toujours difficile à usiner. La capture d'écran ci-dessous montre la pièce importée dans Aspire sans l'option "Remplacer la limite extérieure " cochée ✓. La partie dans l'image a été dégroupée et le vecteur central a été sélectionné.

Comme vous pouvez le voir, la limite extérieure est constituée de segments séparés pour chaque "élément". Aspire a la possibilité de créer une limite extérieure pour les vecteurs, mais cela peut prendre du temps si cela doit être fait manuellement. Si l'option "Remplacer limite extérieur" est cochée, ✓ pour chaque partie, Aspire essaiera de créer une seule limite extérieure et de supprimer tous les vecteurs qui faisaient partie de cette limite. La capture d'écran ci-dessous montre le résultat de l'importation des mêmes données avec cette option cochée, ✓ cette fois la partie a été dégroupée et le vecteur extérieur sélectionné.

Ces données sont maintenant prêtes à être usinées directement. Il est important de comprendre les limites de cette option. Elle peut être beaucoup plus lente. Créer des limites solides pour chaque pièce peut consommer beaucoup de puissance de traitement. Toute caractéristique qui partage un bord avec la limite sera supprimée. Si les languettes situées en haut de cette pièce avaient été usinées plus "fines", cette approche n'aurait pas été appropriée car le bord inférieur des languettes a été supprimé.

IMPORTANT

The new features will help a lot of SketchUp users dramatically reduce the time it takes to go from a SketchUp design to a machinable part using Vectric Software. It is important to understand though that while these options provide a useful set of tools, in many cases there will still be additional editing required to ensure the part is ready to toolpath. Understanding the options and how they work will allow the part to be designed in SketchUp with these in mind and therefore help to minimize the time to machine once the data is imported.

Note

Sketchup files will only open in the same bit version you are running e.g. A file saved in a 32 bit version of Sketchup will only open up in a 32 bit version of the software.

Parcours de l'outil de moulage

Cette icône ouvre le formulaire de parcours de l'outil de moulage. Ce formulaire est utilisé pour créer un parcours d'outil à partir d'un rail d'entraînement et d'un profil. Le résultat de l'usinage du parcours d'outil est l'extrusion du profil de section sélectionnée le long du rail d'entraînement présélectionné. Bien que le résultat soit à proprement parler une forme 3D, car il n'utilise pas de modèle 3D, il est classé comme un parcours d'outil 2,5D.

Position du parcours d'outil

Vous devez maintenant déterminer la position du parcours de l'outil dans le matériau. La hauteur Z du parcours est déterminée par la hauteur de la section transversale sélectionnée. Vous pouvez positionner le parcours de manière interactive en tirant sur le curseur ou vous pouvez entrer des valeurs exactes dans les boîtes d'édition.

Note

If the cross section you have selected is higher than the material thickness then you will need to change your material thickness in the material setup form to accommodate the profile height, or exit the form and edit the height of the cross section vector you are using to create the Moulding Toolpath to fit within the material block.

Sélection du rail d'entraînement

Dans la vue 2D, votre vecteur d'entraînement sera désormais coloré en orange et affichera un carré vert indiquant le point de départ, ainsi que des flèches le long du vecteur indiquant la direction.

La direction et le point de départ peuvent ne pas être ceux que vous aviez prévus, vous pouvez changer la direction (et l'emplacement du point de départ sur un vecteur ouvert) en cliquant avec le bouton droit de la souris dans la vue 2D sur le vecteur et en choisissant Inverser le rail.

Le bouton Effacer le rail du formulaire peut être utilisé à tout moment pour vider votre sélection actuelle ; cela désélectionnera le rail d'entraînement et, s'il est déjà sélectionné, la section transversale également. Ce bouton peut être utilisé si vous souhaitez modifier la sélection sans quitter le formulaire.

Sélection section transversale

Lorsque vous avez choisi votre rail d'entraînement, l'étape suivante consiste à sélectionner une section transversale qui sera balayée autour du rail d'entraînement pour créer la moulure. La section transversale doit avoir une forme ouverte pour que cela fonctionne.

Pour sélectionner une section transversale, cliquez sur le vecteur approprié en vue 2D et il deviendra orange comme pour le rail d'entraînement, des flèches et un carré vert apparaîtront dessus. En outre, le rail d'entraînement sera désormais marqué de lignes rouges. Celles-ci indiquent le côté du vecteur sur lequel la forme sera balayée. Si cela n'est pas correct, vous devrez inverser le vecteur du rail d'entraînement comme indiqué dans la section précédente.

Les flèches et le carré vert sur la section transversale indiquent la direction et le point de départ. Le point de départ de la section transversale sera attaché au point de départ du rail d'entraînement. Si vous avez besoin de modifier le point de départ de la section transversale, vous pouvez le faire en sélectionnant la section transversale avec un clic droit et en choisissant d'inverser le profil comme indiqué dans l'image ci-dessous. Cela modifiera le sens de la flèche et déplacera le carré vert, et modifiera également l'extrémité de la section transversale qui est effectivement accrochée au rail d'entraînement lorsque le parcours est créé.

Note

On a closed vector shape, the cross section profile will always hang on the outside of the shape. Therefore, your drive rail vector should always represent the inside edge of the border/frame shape for which you are creating the toolpath. To change the direction in which the toolpath is created, click the Reverse Rail option on a closed vector drive rail.

Sélectionner un outil

L'étape suivante de ce formulaire consiste à sélectionner un outil pour la découpe de finition de la forme de moulage. Il s'agit généralement d'un outil à nez en boule ou à nez en boule conique, mais cela peut varier en fonction de la forme que vous souhaitez découper. Pour sélectionner un outil, utilisez le bouton "Sélectionner..." pour accéder à la base de données des outils. Si l'outil dont vous avez besoin est déjà affiché comme l'outil sélectionné, vous pouvez utiliser l'option Édition pour vérifier et/ou modifier les paramètres de l'outil pour ce parcours particulier.

Note

The generated toolpath will follow the shape and direction of drive rail vector. At the end of an open vector it will lift by at least the stepover distance, step over and then come down to the surface again, returning along the vector in the opposite direction, this small lift is designed to avoid leaving connecting marks on the surface of the part and so improve the potential finish quality. On a closed vector after completing a pass the length of the vector it will lift, step-over, return the tool to the profile shape and continue cutting in the same direction - this direction can be reversed by right clicking the drive rail vector and using the Revers Rail option to change the direction of the arrows on the vector.

Varier le passage latéral

En général, la valeur du Passage latéral spécifie la distance horizontale sur laquelle l'outil va passer et celle-ci est projetée sur le modèle 3D. En cochant ✓, l'option "Modifier le passage latéral" permet d'ajuster l'enjambement en fonction de la forme du vecteur de profil de la section transversale, plutôt que de se contenter de projeter le modèle standard sur Z. Dans les cas où les bords sont fortement courbés, inclinés ou proches de la verticale, cela devrait entraîner des passes plus rapprochées, ce qui, dans la plupart des cas, améliorera la qualité de la finition mais augmentera aussi potentiellement le temps d'usinage

Éviter les régions plates

Ce choix ne sera disponible que si l'option ✓ pour usiner les régions plates est cochée lors de l'utilisation de l'outil de dégagement de grande surface dans la section suivante du formulaire. Lorsque cette option est activée, le logiciel cherche à identifier les zones plates du profil de la section transversale qui peuvent être usinées avec l'outil plus grand. Si ces régions sont détectées et que la case "éviter les régions plates" est également cochée ✓, l'outil de finition évitera de ré-usiner ces zones plates car dans la plupart des cas, elles devraient déjà avoir été complètement finies par le parcours de l'outil de dégagement de grande surface.

Utiliser l'outil de dégagement sur une plus grande surface

Si cette option est sélectionnée, deux outils sont utilisés pour découper la forme. En fait, l'outil de dégagement de grande surface est similaire à un parcours d'ébauche 3D à niveau Z et serait coupé en premier. Il utilisera les paramètres de l'outil pour générer plusieurs poches 2D de profondeur suivant la direction du rail sélectionné afin d'éliminer le matériau en excès. Il doit être utilisé si le matériau est trop profond et/ou difficile à couper directement avec l'outil de finition sélectionné. Comme documenté ci-dessus et ci-dessous, l'utilisation de cette option avec un outil de forme plate peut également être très bénéfique pour le temps d'usinage et la finition sur des formes de profils de section transversale avec des régions plates/horizontales.

Lorsque vous utilisez l'option d'utilisation de l'outil de dégagement à grande surface, le logiciel calcule deux parcours, le premier porte le nom [Clear] pour différencier les deux, [Clear] étant le parcours associé à l'outil de dégagement à grande surface et l'autre est le parcours de finition utilisant l'outil plus petit. Le parcours d'outil [Clair] doit être exécuté en premier sur la machine :

Usinage de surfaces planes

Si cette option est cochée ✓, le logiciel essaiera de détecter les zones plates/horizontales dans le profil de la section transversale. Si l'outil de dégagement de grande surface spécifié peut s'adapter à ces zones, celles-ci seront usinées dans le cadre de l'opération d'ébauche. L'utilisation d'un outil plat devrait permettre d'obtenir une meilleure finition et de réduire le temps de coupe. En cochant cette option, ✓ cela vous permettra également de choisir l'option "éviter les régions plates" dans la section de l'outil de finition, ce qui empêchera le parcours d'outil secondaire de découper à nouveau ces zones.

Note

This option will override the Machining Allowance value in the flat areas of the shape to ensure they are machined to the correct depth and not left with additional material on.

Descente de rampe

L'outil de dégagement de grande surface peut être rampé sur la distance spécifiée au lieu de plonger verticalement dans la pièce. Pour certains types et formes d'outils, cette approche peut réduire l'accumulation de chaleur qui peut endommager la lame et réduit également la charge sur la broche et les roulements de l'axe z.

Tolérance d'usinage

La tolérance d'usinage est une épaisseur virtuelle qui est ajoutée au profil de la moulure lors du calcul de l'outil Utiliser un dégagement de grande surface. Cela permet de s'assurer que le parcours de l'outil laisse un peu de matière supplémentaire sur la pièce coupée avec un outil plus grand.

Note

If you have the option selected to Machine Flat Regions the Machining Allowance will only be applied to the other areas of the cross section profile, on the detected flat regions the software will cut down to the actual surface and ignore the Machining Allowance value within those areas ensuring that they are cut to the thickness specified by the cross section profile vector.

Créer des angles vifs

Cette option peut être cochée sur ✓ lorsque vous travaillez avec des rails qui ont des angles vifs, ce qui vous permet de forcer le logiciel à essayer de les émuler dans le parcours de moulage. Ci-dessous, vous pouvez voir l'effet de la vérification de ✓ cette option sur une forme vectorielle fermée avec l'option coins standard à gauche montrant le parcours d'outil roulant autour du bord de la forme et l'option coins tranchants à gauche où il a forcé les coins en onglet dans la forme usinée.

test
Moulding Toolpath - Create Sharp Corners Un-Checked
test
Moulding Toolpath - Create Sharp Corners Checked ✓

Changement de bord

Cette option peut être utilisée pour forcer le parcours de l'outil à couper au-delà du bord de la pièce qui est parallèle au vecteur de la courbe d'entraînement. Par défaut, le centre de l'outil ira jusqu'au bord des extrémités du vecteur de profil sélectionné, tel qu'il est extrudé le long du rail d'entraînement. Il peut être souhaitable d'allonger cette distance, soit pour forcer l'outil à descendre le long du bord de la forme du profilé avec des bords verticaux ou raides, soit pour s'assurer que le parcours a dépassé le bord suffisamment loin pour découper proprement la forme finale avec un parcours de profilé. La valeur saisie pour le décalage de limite forcera l'outil à dépasser les extrémités de la quantité spécifiée. Ainsi, si vous voulez vous assurer qu'une arête verticale ou très raide est usinée aux extrémités de votre profil, vous devrez spécifier une valeur qui est au moins le rayon de votre outil plus une petite quantité supplémentaire (disons 10 % supplémentaires du rayon). Par exemple, si vous utilisez un outil à pointe sphérique de 6 mm de diamètre pour la coupe de finition, vous devez spécifier un minimum de 3,6 mm (= rayon de l'outil + 10 %) pour vous assurer que l'outil sera forcé sur les bords de votre forme. Si vous voulez vous assurer que l'ébauche a également pu usiner ces zones, la valeur doit être basée sur la taille de votre outil de dégagement pour grandes surfaces.

Utiliser le décalage automatique des bords

Lorsque cette option est sélectionnée, Aspire calculera le décalage de la limite pour s'assurer que l'outil coupe entièrement les extrémités du profil, même si le profil se termine par des bords verticaux/en pente.

Trajectoire de l'outil V-Carve

Cette icône ouvre le formulaire du Toolpath V-Carve qui est utilisé pour spécifier le type de sculpture requis, les détails, les paramètres de coupe et le nom du parcours.

Profondeur de coupe

La profondeur de départ (D) spécifie la profondeur à laquelle le parcours de la gravure en V est calculé, ce qui permet d'usiner la gravure en V à l'intérieur d'une région de poche. Lors d'une découpe directe dans la surface d'une pièce, la profondeur de départ est généralement de 0,0. Si la gravure en V doit être usinée dans le fond d'une poche ou d'une région en gradins, la profondeur de la poche ou du gradin doit être saisie. Par exemple, pour tailler ou graver le fond d'une poche de 0,5 pouce de profondeur, la profondeur de départ = 0,5 pouce

Profondeur initiale (D)

La profondeur de départ (D) spécifie la profondeur à laquelle le parcours de la gravure en V est calculé, ce qui permet d'usiner la gravure en V à l'intérieur d'une région de poche. Lors d'une découpe directe dans la surface d'une pièce, la profondeur de départ est généralement de 0,0. Si la gravure en V doit être usinée dans le fond d'une poche ou d'une région en gradins, la profondeur de la poche ou du gradin doit être saisie. Par exemple, pour tailler ou graver le fond d'une poche de 0,5 pouce de profondeur, la profondeur de départ = 0,5 pouce

Profondeur plate

En cochant ✓, cette option limite la profondeur à laquelle le ou les outils seront usinés et est utilisée pour la sculpture et la gravure à fond plat.

Lorsqu'aucune profondeur à fond plat n'est spécifiée, le parcours de l'outil sera calculé pour sculpter ou graver à pleine profondeur comme indiqué ci-dessous. Des passes multiples de niveau z seront automatiquement calculées lorsque l'outil doit graver à une profondeur supérieure à la profondeur de passe spécifiée dans la base de données des outils

Pas de profondeur plate

Profondeur à plat

Profondeur à plat à l'aide de 2 outils

Outil

Un clic sur le bouton "Sélectionner" ouvre la base de données d'outils dans laquelle l'outil de sculpture en V ou de gravure requis peut être sélectionné. Voir la section sur la base de données des outils pour plus d'informations à ce sujet.

Cliquer sur le bouton Modifier ouvre le formulaire de modification de l'outil qui permet de modifier les paramètres de coupe de l'outil sélectionné, sans changer les informations de base dans la base de données. Notez que les outils à nez boule peuvent également être utilisés pour les dessins en V.

Utiliser outils de dégagement

Cochez ✓ cette option si vous souhaitez utiliser des lames à queue, à nez de boule ou à graver pour usiner les grandes régions ouvertes d'un dessin. Si aucun outil n'est sélectionné ici mais que la profondeur de la surface plane est spécifiée, l'outil de gravure en V sélectionné sera utilisé pour dégager les surfaces planes ainsi que pour la gravure en V. Tous les outils de cette section laisseront une marge pour l'outil de sculpture en V. Sous réserve de ce qui précède, le premier outil de la liste enlèvera autant de matière que possible, tandis que les outils suivants n'usineront que les zones que les outils précédents n'ont pas pu traiter. L'ordre des outils dans la liste doit correspondre à l'ordre dans lequel ils seront utilisés sur la machine.

Un clic sur le bouton "Sélectionner" ouvre la base de données des outils dans laquelle l'outil de dégagement requis peut être sélectionné et ajouté à la liste.

Cliquer sur le bouton Supprimer supprime l'outil sélectionné de la liste.

Cliquer sur le bouton Editer ouvre le formulaire d'édition de l'outil qui permet de modifier les paramètres de coupe de l'outil sélectionné, sans modifier les informations de base de la base de données.

Cliquer sur les boutons fléchés haut et bas déplacera l'outil sélectionné respectivement vers le haut et vers le bas de la liste.

Options d'outil de dégagement

La stratégie utilisée pour dégager le matériau, soit Offset ou Raster, peut être choisie pour le premier parcours de dégagement. Dans le cas de Raster, un Angle Raster peut être saisi.

La direction de coupe, soit Montée soit Conventionnelle, peut être sélectionnée pour chaque outil de dégagement.

Le fait de cocher ✓ la fonction Ramp Plunge Moves applique une rampe aux mouvements de plongée du premier parcours de dégagement.

Les options ci-dessus sont les mêmes que celles qui se trouvent dans le formulaire de mise en poche.

En cochant ✓ Corner Sharpen, l'outil de gravure sélectionné sera surélevé pour permettre à la petite pointe de l'outil de s'adapter à des zones plus étroites. Cette option est disponible pour un outil placé en deuxième position ou plus loin dans la liste.

Utiliser les points de départ des vecteurs

Si cette option est cochée ✓, le point de départ des segments de profil et de parcours décalé sera aussi proche que possible du point de départ du vecteur frontière correspondant. Sinon, cette option est laissée à la discrétion du programme.

Utiliser l'ordre de sélection des vecteurs

Si cette option est cochée ✓, les vecteurs seront usinés dans l'ordre dans lequel vous les avez sélectionnés. Si l'option n'est pas cochée, le programme optimisera l'ordre pour réduire le temps d'usinage.

Rejoindre les Vecteurs Ouverts

Les icônes pour joindre et fermer les vecteurs sont situées sous la section Editer les vecteurs de l'onglet Dessin.

Les vecteurs ouverts sont automatiquement identifiés et fermés ou joints à d'autres vecteurs dont les points d'extrémité se situent dans la tolérance définie par l'utilisateur.

Déformer l'objet

Cet outil vous permet de courber et de fléchir un vecteur ou un composant en manipulant une enveloppe de distorsion à l'aide d'outils d'édition de nœuds standard. Vous pouvez sélectionner un ou plusieurs vecteurs ou composants et utiliser ensuite l'un des trois différents modes d'outils pour créer votre enveloppe de distorsion initiale.

Multiple Objects

You can distort several vectors or components at once but you cannot distort a mixture of vectors and components together in a single operation.

Lorsque l'enveloppe de distorsion est créée, vous pouvez utiliser les outils d'édition des nœuds pour ajouter ou modifier ses nœuds et ses travées. Lorsque vous modifiez la forme de l'enveloppe, l'objet associé sera déformé pour refléter les changements.

Layers

When distorting a selection of objects which fall on different layers, the result will be created on the layer of the first object in the selection.

Utiliser des limites à rotation

Cette option est prise en charge seulement si vous avez sélectionné un seul objet à déformer. Elle utilise la rotation locale de l'objet comme indiqué dans l'outil de sélection.

Lorsque cette option est cochée,

.L'enveloppe de distorsion initiale est créée le long des limites transformées de l'objet sélectionné.

.Lors de la déformation le long d'une courbe (ou de deux), l'objet est déformé sur la courbe dans sa transformation locale. Ceci est utile si vous déformez un objet ayant subi une rotation sur une courbe ayant subi une rotation, par exemple.

Distorsion du cadre de délimitation

Cette option est disponible si vous disposez d'une sélection de vecteurs ou de composants (notez que vous ne pouvez pas mélanger les vecteurs et les composants dans ce mode). Elle crée une enveloppe de distorsion basée sur la boîte englobante la plus proche qui peut être dessinée autour de votre sélection. Ainsi, l'enveloppe résultante est toujours initialement un rectangle, comprenant quatre travées de lignes et un nœud à chaque coin. Cependant, en utilisant les outils d'édition de nœuds normaux, vous pouvez modifier cette enveloppe autant que vous le souhaitez et la forme qu'elle contient sera déformée en conséquence.

Le long d'une courbe unique

Cette option n'est disponible que si le dernier élément de votre sélection est un vecteur ouvert qui peut être utilisé pour définir une courbe, au-dessus de laquelle les autres objets sélectionnés seront déformés. L'objet déformé peut comprendre un ou plusieurs vecteurs ou une ou plusieurs composantes, mais pas les deux.

En utilisant cette option, vous obtiendrez généralement des objets courbés pour correspondre à la courbe de votre sélection initiale. La courbe de distorsion elle-même est laissée inchangée par cette opération.

Entre deux courbes

Cette option sera disponible si les deux derniers objets de la sélection actuelle sont des vecteurs ouverts, entre lesquels les autres objets peuvent être déformés.

Transformer une distorsion en objet

Lorsqu'un objet a été déformé, l'édition des nœuds se rapportera toujours à l'enveloppe de distorsion de l'objet. Si vous souhaitez éditer à nouveau directement un vecteur déformé, vous devrez d'abord appliquer la distorsion de façon permanente à la forme.

Si vous sélectionnez un objet qui a déjà une enveloppe de distorsion alors que vous êtes dans l'outil Distorsion d'objet, le bouton Transformer la distorsion sera disponible. En cliquant sur ce bouton, vous appliquerez de manière permanente votre distorsion actuelle et vous pourrez alors soit déformer à nouveau l'objet (avec de nouveaux paramètres), soit modifier directement la forme au niveau du nœud.

Fusionner les composants

Si vous essayez d'utiliser cet outil pour modifier des éléments multiples, groupés ou déformés, vous serez d'abord invité à "fusionner" les éléments de votre sélection en un seul objet. Pour plus d'informations sur ce que cela signifie, veuillez consulter la section "Fusionner des composants".

Réfaire opération

Cliquer sur cette option fait avancer les étapes de conception qui ont été annulées à l'aide de la commande Annuler (voir ci-dessus) pour revenir à l'étape que l'utilisateur a commencé à utiliser avec la fonction Annuler.

Modelling 3D Rotary Projects

Elaborating 2D designs with 3D clipart pieces

This section will present how to add 3D clipart to basic fluted column presented in Simple rotary modelling using 2D toolpaths.

A simple way to start with 3D rotary models is to use add pieces of decorative clipart that is provided with Aspire. This process is very similar to adding clipart to single- or double- sided project, however there are some additional considerations that are specific to wrapped rotary machining.

To start, switch to the Clipart tab. Then choose a piece of clipart and drag and drop it into the workspace. Aspire will show following message:

To understand this message, we need to consider the flat view of our model, after importing the clipart. Flat view can be accessed by clicking Auto Wrapping button.

test

As can be seen, the model contains only the selected decorative piece on the flat plane. Although the column is obviously a cylindrical solid, so far we only used 2D toolpaths to carve details on the surface of cylinder. So the fact that machined piece is a cylindrical solid, derives only from fact that the blank is a cylindrical solid itself. Aspire allows the 3D model to also describe a solid body.

In this example the intent is to only place a decorative piece on the surface, rather than define body of the column. Aspire can see that we did not model a body and we are placing a piece of clipart, that is likely to be placed at the surface. By responding 'Yes' to the message we can confirm that it is our intent to use the component to decorate a surface.

Note

The above message is only displayed when the 3D model is empty. Regardless of user choice, this message will not be displayed again for this project.

More clipart can be placed as desired. Then the 3D view can be inspected. Once design is finished it is time to create toolpaths. In order to create 3D roughing toolpath, use 3D Rough Toolpath. Then create 3D finishing toolpath, using 3D Finish Toolpath. Select settings that are most appropriate for given application, while remembering which axis is rotating. The choice of axis may be particularly important if rotation axis speed is slower than linear axis.

In this example the decorative clipart that was added was not recessed. That means that after 3D machining the flat areas around clipart will be recessed due to clipart 'standing out' of the flat surface. Therefore existing 2D toolpaths needs to be projected. This can be accomplished by selecting Project toolpath onto 3D model option and recalculating the toolpaths.

Making a tapered column

This section will explain how to make a tapered column by modifying the basic design from previous section.

So far only the surface details were modelled. In order to make a tapered shape, we need to model 'body' of the shape in addition to surface details. For that purpose, zero plane component can be used. It is added automatically for rotary jobs.

Double-click zero plane component to open Component Properties. Enter 0.8 in the Base Height box. Select Tilt option. Click Set button in Tilt section, then switch to 2D view and then click in the middle left and then in the middle right. Set angle to 3 degrees.

Since the modelling plane was adjusted for placing component on the surface, it needs to be adjusted again, so the component body is not 'inflated'. To do that open Material Setup form. Adjust modelling plane by moving slider down, until Gap Inside Model is 0.

After modelling a tapered shape, the 3D model of column will have a desired shape. However clipart pieces in the narrower parts have been distorted, as can be seen below. To fix that, one need to stretch the components in the wrapped dimension, to compensate for distortion.

test
Tapered column with distorted clipart
test
Tapered column with clipart stretched to overcome distortion

The distortion that has been demonstrated above, applies also to toolpaths. That means that wrapped toolpaths will match flat toolpaths only at the surface of the blank. The closer to the rotation axis (i.e. deeper) the toolpath is, the more it will be 'compressed'. This fact have a profound implication for 3D toolpaths. Consider the example shown below.

As can be seen if there is substantial difference in diameter in different parts of model, generating one 3D toolpath for whole model will result in wrapped toolpath being overly compressed. Thus it is usually better to create boundaries of regions with significantly different diameter and generate separate toolpaths using correct settings for each diameter.

Modelling turned shapes

This section will present a basic technique for creating turned shapes.

Modelling turned shapes is quite easy. It requires a vector representing a profile of the desired shape and a Two Rail Sweep tool.

To start, create a new rotary job. Then either draw a profile using available drawing tools or import profile vector. This example used a chess pawn profile, as can be seen below.

Open the Two Rail Sweep tool. When the rotary job is created, the software inserts a special layer called '2Rail Sweep Rails'. It contains two blue lines on the sides of the job, that are perpendicular to the rotation axis.

Select both of those rails and click Use Selection button. The rails will be highlighted. Then select the profile vector and click apply. Inspect the 3D view to verify the results.

Modelling cross section

This section will explain how to model desired shape using Vector Unwrapper.

Vector Unwrapper is useful when rather than modelling a profile along the rotation axis, it is more intuitive to specify desired cross section. The tool transforms a vector, representing a cross section, into a profile vector that can be subsequently used with Two Rail Sweep tool.

Suppose we would like to create a hexagonal-shaped column. Let's start by creating a new rotary job. In this example job has a diameter of 6 inches and is 20 inches long. X axis is the rotation axis and Z origin has been placed on the cylinder axis.

We need to create a hexagon using Draw Polygon tool. This vector will serve as a cross section and can be placed anywhere in the 2D view. In this example the material block diameter is 6 inches, so the radius of the shape cannot exceed 3 inches.

When the shape is created, select it and open Vector Unwrapper. The tool will display a cross hair in place where the rotation axis is crossing the profile and a circle with the diameter of the material block. This will help you determine whether the shape with such cross profile will fit in current material block.

In this example, Use Center of contour option was used. That means that rotation axis will be placed in the centre of vector's bounding box. One can also tick Simplify unwrapped vectors option to fit bezier curves, instead of using series of very short line segments. After apply is pressed, the unwrapped version of the selected cross section will be created, as have been shown below.

This example shows the unwrapped vector for a cylinder rotating around the X axis. If your rotary axis is aligned along Y the unwrapped vector will be horizontal. It is worth noting that unwrapped profile have 'legs' on each end. Those are needed to ensure that correct height will be used in the next step.

The tool automatically creates layer called 'Unwrapped Vectors Drive Rails' on which it places two blue line vectors on job sides, parallel to the rotation axis. In order to extrude the profile, open the Two Rail Sweep tool. Then select top and then bottom rail (left and right when Y axis is rotation axis) and confirm selection by clicking Use Selection button. Rails will become highlighted. Now click on unwrapped vector and press apply. The 3D view will show a hexagonal column, that can be seen at the beginning of this section.

Modeling Plane

The desired cross-section will only be achieved if modelling plane is positioned in cylinder centre. That means that Gap Inside Model is reported as 0 in Material Setup form. Otherwise the resulting model will have incorrect diameter and the cross section will become rounded.

Vector unwrapper is not restricted to simple shapes. In principle it is always possible to use convex shapes and certain concave shapes. The example below shows a heart profile unwrapped.

test
Heart-shaped vector and its unwrapped version
test
Extruded heart shape

If cross section in question is concave, one could imagine straight line starting in the center of the shape and touching a point on the boundary. If the second points keeps travelling along the boundary and each line is not crossing another point on the boundary, then it is possible to use this cross section. If the line does cross more than one point on the boundary, this part of the cross section will not be represented correctly.

All the examples so far used a single cross section. However it is also possible to use multiple cross sections.

Let's take another cross section and open Vector Unwrapper. Then drag the rotation axis handle a bit down from the center. If snapping is enabled, it can be used to help position the rotation center, as can be seen below.

Once we have another unwrapped cross section, it is possible to use both during Two Rail Sweep. For example unwrapped heart profile can be placed twice on the left and twice on the right. The second unwrapped profile can be placed twice in the middle. Such arrangement may result in shape morphing, as can be seen below.

Sélection de texte

L'outil de sélection de texte permet à l'utilisateur d'ajuster le crénage, l'espacement des lignes et le pliage du texte sur un arc. Le texte sera affiché sous forme de lignes magenta avec 2 poignées vertes au milieu pour le courber en arc.

Si le texte sélectionné a été placé sur une courbe, les poignées n'apparaîtront pas, car ce texte ne peut pas être arqué.

Le crénage de lettres

Le curseur interactif de crénage et d'interligne s'affiche lorsqu'il est placé entre des lettres ou des lignes :

Le crénage interactif des lettres permet de modifier le texte par défaut de manière à ce que les paires de lettres adjacentes se placent plus naturellement ensemble. Un exemple typique est montré ci-dessus où les lettres majuscules W A V sont placées l'une à côté de l'autre et l'espacement par défaut est excessif.

Placez le curseur entre 2 lettres et cliquez sur le bouton gauche de la souris pour combler l'espace.

En maintenant la toucheShift enfoncée et en cliquant sur le bouton gauche de la souris, les caractères s'éloignent l'un de l'autre.

En maintenant la toucheCtrl enfoncée lors du crénage, vous doublez la distance parcourue par chaque lettre à chaque clic.

En maintenant les touchesShift et Ctrlenfoncées ensemble et en cliquant sur le bouton gauche de la souris, les lettres se rapprochent par incréments plus importants.

Espacement des lignes

L'interligne peut être modifié en plaçant le curseur d'édition du texte entre les lignes. Il se transformera en curseur d'interligne :

En cliquant sur le bouton gauche de la souris, les lignes de texte adjacentes se rapprocheront.

En maintenant la toucheShiftenfoncée et en cliquant sur le bouton gauche de la souris, les lignes sont séparées.

En maintenant la toucheCtrlenfoncée, on double la distance parcourue par chaque ligne à chaque clic de souris.

En maintenant les touchesShift et Ctrlensemble et en cliquant sur le bouton gauche de la souris, les lignes s'éloignent l'une de l'autre par incréments plus importants.

Arches de texte

Le curseur interactif de rotation et de déplacement s'affiche lorsque le curseur est placé sur l'une des poignées vertes pour indiquer que le texte peut être arqué vers le haut ou vers le bas :

test
Bend Text Upwards
test
Bend Text Downwards

Cliquez et faites glisser la case verte inférieure pour faire défiler le texte vers le bas.

Cliquez et faites glisser la case verte supérieure pour faire défiler le texte vers le haut.

Le texte peut facilement être ramené en position horizontale.

Après avoir tracé un arc de cercle, des poignées rouges et bleues supplémentaires s'affichent pour faire pivoter et déplacer le texte.

Déplacer

Il y a deux poignées blanches pour déplacer le texte, une au milieu du texte, et une au centre de l'arc, bien que cela puisse être hors écran pour des arcs très peu profonds.

En rotation

Cliquer et faire glisser les cases rouges fait tourner le texte autour du point central de l'arc.

En maintenant la toucheCtrlenfoncée, on force la rotation à se faire par incréments de 15°. Cela permet de positionner le texte exactement sur les quadrants horizontaux ou verticaux, même après qu'il ait été légèrement déplacé.

Modification du rayon de l'arc

Cliquer et faire glisser les cases bleues change le rayon sans déplacer le centre de l'arc.

Copie circulaire

Cet outil créera automatiquement un motif répétitif en faisant des copies de l'objet sélectionné et en les positionnant autour d'un cercle complet ou partiel. Le nombre de copies à faire peut être saisi directement.

Taille des objets sélectionnés

Indique la taille actuelle de la sélection que vous avez l'intention de copier. Il s'agit d'une information uniquement, mais les valeurs peuvent être sélectionnées, copiées et collées pour être utilisées dans d'autres calculs.

Centre de rotation

Il s'agit de la coordonnée XY absolue autour de laquelle les objets seront tournés lorsqu'ils seront copiés et collés. Le point de rotation par défaut est le milieu de la sélection. Vous pouvez définir les coordonnées du centre de rotation explicitement en utilisant les cases d'édition X et Y de ce formulaire ou en cliquant sur la géométrie sélectionnée pour afficher les poignées de transformation, puis en double-cliquant sur celle du centre pour afficher le point de pivot et en faisant glisser la poignée du point de pivot associée à la sélection dans la vue 2D :

Rotation des copies

Cette option contrôle si les objets copiés sont chacun tournés lorsqu'ils sont placés autour du cercle, comme le montrent les diagrammes ci-dessous. Si cette option est sélectionnée, chaque copie est tournée en fonction de sa position sur le cercle. Si l'option n'est pas sélectionnée, chaque copie conserve l'orientation de l'objet sélectionné à l'origine.

test
Rotate Copies selected
test
Rotate Copies not selected

Angle

Angle total

Lorsque cette option est sélectionnée, le nombre d'objets est divisé dans l'angle total pour donner l'angle incrémental entre chaque objet.

Angle de pas

Avec cette option sélectionnée, cet angle est utilisé pour copier le(s) vecteur(s) sélectionné(s) par cet angle x le nombre d'éléments.

Prévisualisation des parcours d'outils

Les parcours d'outils calculés peuvent être prévisualisés pour voir exactement ce qu'ils produiront une fois coupés dans le matériau. Le mode de prévisualisation 3D permet également de visualiser le travail dans différents types de matériaux, avec la possibilité de peindre les zones usinées avec une couleur de remplissage

Sélection du matériel

La liste déroulante offre une gamme de types de matériaux pour ombrager le modèle 3D.

Utiliser des couleurs unies

Si cette option est sélectionnée, la couleur du matériau peut être choisie dans le sélecteur de couleurs situé sous la liste.

Utiliser le matériel

L'utilisateur peut choisir dans la liste des effets matériels prédéfinis en cliquant sur la position appropriée dans la liste. Il s'agit notamment de nombreux grains de bois, d'effets métalliques, de pierre et de plastique.

Ajout de matériel personnalisé

Des documents supplémentaires peuvent être ajoutés à la bibliothèque à l'aide de la liste elle-même. Vous pouvez ajouter une catégorie (dossier) qui regroupe vos textures en utilisant <Créer une nouvelle catégorie>. Vous pouvez également ajouter des textures supplémentaires sous n'importe quelle catégorie en utilisant <Ajouter une nouvelle texture...> .

Vous pouvez également copier un fichier image (JPG, BMP ou TIF) du matériau ou de l'image avec lequel vous souhaitez rendre le travail dans le dossier Textures du "Dossier des données de demande". Vous pouvez ouvrir le dossier de données de demande à partir du programme en utilisant la commande de menu Fichier ► Ouvrir le dossier de données de demandes.

Les textures d'ombrage peuvent être obtenues à partir de sources telles que l'internet, les bibliothèques de clipart ou simplement vous pouvez créer vos propres textures à partir d'une photo numérique ou scannée. Pour obtenir des résultats de bonne qualité, l'image doit être d'environ 1 000 pixels x 1 000 pixels. L'image de texture est simplement mise à l'échelle proportionnellement en X et Y pour s'adapter au côté le plus long du travail.

Couleur de la zone usinée

Couleur de matériel

Avec ce paramètre, les zones de votre aperçu seront simplement colorées en utilisant le matériel défini ci-dessus. En fait, cela désactive les paramètres de matériau indépendants pour vos zones usinées.

Couleur de remplissage globale

Peint toutes les régions usinées avec la couleur choisie. La sélection de la liste déroulante associée ouvre le formulaire de sélection de la couleur par défaut. Cliquez sur l'une des couleurs prédéfinies, ou cliquez sur Plus de couleurs... pour créer une couleur entièrement personnalisée.

Couleur de parcours d'outil

Si cette option est sélectionnée, une couleur différente peut être attribuée à chaque parcours. Si l'option "Pas de remplissage" est sélectionnée dans le formulaire de sélection de couleur, le parcours actuel sera affiché dans la couleur du matériau.

Choisissez la couleur que vous souhaitez pour le remplissage de ce parcours et elle sera appliquée aux zones que le parcours a sculptées lorsqu'elles sont prévisualisées. Une fois que vous avez attribué une couleur individuelle, un petit carré de cette couleur sera affiché à côté du nom dans la liste des parcours. Il est visible en haut à gauche de chaque icône d'outil :

Lithophane

Le mode lithophane permet d'ombrer la prévisualisation pour donner l'effet d'un matériau semi-transparent qui est éclairé par derrière. Les zones les plus minces du matériau apparaîtront plus brillantes, puis la luminosité sera réduite pour être la plus faible sur toute l'épaisseur du matériau.

Le mode Lithophane fonctionne avec n'importe quel matériau ou couleur solide sélectionné. La luminosité du matériau variera entre le blanc à l'épaisseur 0 et la couleur sélectionnée à l'épaisseur totale du matériau.

L'apparence d'un lithophane peut varier en fonction de nombreux facteurs, notamment la lumière ambiante dans la pièce, l'intensité de la lumière derrière le lithophane et les propriétés du matériau utilisé. La barre de défilement située à côté de l'option lithophane vous permet de régler le curseur pour tenir compte de ces facteurs et de choisir une valeur qui vous semble correcte.

L'image ci-dessous montre l'effet de la modification du curseur de luminosité. Un matériau blanc a été choisi, car lorsque le curseur augmente de gauche à droite, l'effet passe d'un contraste très élevé à une apparence beaucoup plus légère comme vous pourriez le voir si aucun rétro-éclairage n'avait été appliqué.

Paramètres d'animation

Aperçu de l'animation

Cette option affichera le matériel enlevé par le cutter au fur et à mesure que l'aperçu est dessiné.

Outil de dessin

Cette option permet d'afficher une animation filaire de l'outil (à l'échelle) qui coupe le travail.

Outils de prévisualisation du parcours d'outil

Prévisualisation du parcours d'outil

Cette option permet d'animer le parcours sélectionné en coupant dans le matériau

Prévisualisation de la simulation de contrôle

Les commandes de prévisualisation permettent un contrôle complet de la lecture de votre parcours comme s'il s'agissait d'une vidéo. Vous pouvez utiliser ce mode pour analyser les mouvements de l'outil en détail, étape par étape. Pour commencer à utiliser le contrôle de prévisualisation, cliquez sur les boutons Exécuter, Étape unique ou Exécuter pour rétracter

test
Begins Preview Control simulation
test
Moves the toolpath on by one tool move.
test
Runs the toolpath to the next retract move, then pauses the tool.
test
Temporarily halts the tool in its current position and enables the Stop button so you can exit Preview Control mode
test
Exits Preview Control mode.

Aperçu de tous les côtés

Cette option anime tous les parcours d'outils calculés coupant le matériau sur les deux faces si vous travaillez dans un environnement recto-verso sans être en mode "vue multiface" (Cette option sera grisée si vous travaillez dans un environnement recto)

Prévisualiser tous les parcours

Cette option anime tous les parcours d'outils calculés coupant dans le matériau

Prévisualisation des parcours visibles

Aperçu de tous les parcours visibles

Réinitialiser l'aperçu

Rétablissement de la matière en un bloc solide

Enregistrer l'image de prévisualisation

Enregistre une image de la fenêtre 3D sous forme de fichier BMP, PNG, JPG ou GIF

Tourner et pivoter

L'outil de rotation permet de créer un composant 3D en tournant ou en faisant pivoter une section transversale (un vecteur ouvert)

Tourner

Tourner prend un profil et le fait tourner (pivoter) autour d'une ligne du point de départ au point d'arrivée pour créer une forme symétrique arrondie. Pour tourner une forme, sélectionnez la section vectorielle que vous souhaitez tourner et utilisez l'option Tourner (Rotate), cette section doit représenter la silhouette de la forme que vous souhaitez créer. Vous pouvez cliquer sur Appliquer pour créer votre forme tournée en 3D.

Le profil à tourner peut s'étendre sous la ligne entre les deux points d'extrémité

Faire pivoter

Rotation prend un profil et le fait tourner autour du point d'extrémité gauche de la section transversale pour créer un composant circulaire basé sur la forme du profil de votre section transversale. Pour faire tourner une forme, sélectionnez le vecteur de la section transversale que vous voulez faire tourner autour du point d'extrémité gauche et cliquez sur Appliquer pour créer votre forme 3D tournée.

Note

The Spin Tool will always Spin around the left end point, which may require you to move your vector to the right side of your job to accommodate the vector being spun to create the spun shape.

Échelle à la hauteur exacte

En cochant ✓cette option, cela met à l'échelle la forme calculée de manière à ce que sa hauteur maximale soit la valeur saisie dans la zone Hauteur du formulaire.

Options de modélisation communes

Tous les principaux outils de modélisation du logiciel utilisent un ensemble commun de commandes pour attribuer un nom et un mode de combinaison au composant en cours de création, ainsi que des options pour appliquer les paramètres dans le formulaire, réinitialiser la forme, commencer à créer un nouveau composant et se rapprocher de la sortie de la fonction.

Combiner avec d'autres éléments...

Cette section comprend des options qui vous permettent de nommer votre composant et de contrôler la façon dont il sera combiné avec d'autres objets dans l'arborescence des composants.

Réinitialiser

Cliquer sur le bouton Réinitialiser supprime la forme actuelle. En faisant cela avant de fermer le formulaire, vous vous assurez qu'un composant n'est pas créé à partir de la sélection actuelle. Cliquer sur ce bouton permet de conserver l'ensemble actuel des vecteurs ou composants sélectionnés.

Appliquer

En cliquant sur le bouton "Appliquer", vous créez une forme basée sur les paramètres que vous avez choisis. Vous pouvez continuer à modifier le composant en choisissant différents paramètres dans le formulaire et en cliquant sur Appliquer pour le mettre à jour.

Initier un nouveau composant

Cliquer sur le bouton "Démarrer un nouveau composant" permet de sauvegarder l'état du composant qui a été créé, de désélectionner tous les composants/vecteurs et de recommencer le processus de création dans un nouveau composant. Les valeurs et les options du formulaire seront conservées dans ce cas jusqu'à ce que vous le fermiez.

Fermer

En cliquant sur le bouton "Fermer", vous fermerez le formulaire en revenant aux icônes de l'onglet "Modélisation" et à l'arborescence des composants mise à jour, reflétant les modifications que vous avez apportées. Si vous souhaitez supprimer la forme que vous venez de créer, vous pouvez cliquer sur l'icône "Annuler" ou utiliser le raccourci clavier pour annuler,CTRL+Z

Pièces emboîtées

L'outil d'imbrication ajustera automatiquement les formes vectorielles dans la zone définie par l'utilisateur de la manière la plus efficace qu'il puisse calculer (sur la base des paramètres définis par l'utilisateur). Par défaut, la zone dans laquelle les vecteurs seront ajustés est la taille actuelle de la tâche, mais il est également possible de sélectionner un vecteur comme zone d'imbrication. C'est un moyen efficace d'optimiser l'utilisation du matériau et d'augmenter l'efficacité du parcours de l'outil lors de la disposition et de la découpe d'un certain nombre de formes.

Sélection d'objets

The Nesting tool allows you to select open vectors, closed vectors, text and components.

Une fois sélectionnés, les objets formeront des parties, dont la limite extérieure sera mise en évidence par un trait plus épais.

La base de la formation des parties est le chevauchement. Si l'objet sélectionné en contient un autre ou se chevauche avec lui, ils seront considérés comme une seule et même partie.

Note

Currently it is not possible to nest components and other objects at the same time.

Ajustements des outils et apurement

La configuration de cette section du formulaire déterminera l'espacement entre chacun des vecteurs imbriqués et contrôlera également leur proximité par rapport au bord de la zone d'apurement.

Diamètre de l'outil

Saisissez le diamètre de l'outil que vous utiliserez pour profiler (découper) les vecteurs que vous emboîtez. Il s'agit de la distance minimale qui sera laissée entre les formes une fois qu'elles seront emboîtées.

Distance de sécurité (C)

La valeur du jeu sera combinée avec le diamètre de l'outil spécifié pour créer l'espacement minimum final entre les formes emboîtées. Par exemple, un jeu de 0,05 pouce combiné à un diamètre d'outil de 0,25 pouce créera un espacement minimum de 0,3 pouce (0,05 + 0,25 = 0,3).

test
Clearance less than Tool Diameter
test
Clearance greater than Tool Diameter

Espace au bord

La valeur de l'écart au bord est appliquée à la limite de la zone dans laquelle les vecteurs sont emboîtés. Elle sera ajoutée à la valeur de l'espace libre autour du bord de cette forme pour créer la distance minimale sur laquelle les parties seront emboîtées par rapport à la limite de l'emboîtement.

test
No Border Gap
test
Border Gap

Options d'emboîtement des pièces

Les options dans ce domaine de la forme auront toutes une incidence directe sur le nombre de pièces ou sur l'efficacité avec laquelle le logiciel peut adapter les formes dans la zone d'imbrication définie.

Faire pivoter les pièces pour trouver le meilleur ajustement

En cochant ✓, cette option permettra au logiciel de faire tourner les vecteurs sélectionnés afin d'essayer de mieux les adapter. Les incréments de rotation que le logiciel utilisera sont basés sur l'angle de pas de rotation.

test
Rotate Parts Enabled
test
Rotate Parts Disabled

Réflexion de pièces pour trouver le meilleur ajustement

En cochant cette option, cela permettra à l'imbrication de refléter (retourner) les vecteurs afin d'essayer d'imbriquer plus efficacement les formes sélectionnées. Cette option ne doit être cochée sur ✓ que si le sens de coupe des pièces n'est pas important.

Autoriser les pièces à l'intérieur d'autres pièces

En cochant cette option ✓, cela permettra au logiciel de s'emboîter dans les zones internes des formes qui présentent des lacunes au milieu.

Lorsque cette option est activée, les zones internes qui seront prises en compte pour l'imbrication seront mises en évidence.

test
Original
test
Parts Nested inside other parts

Emboîter les parties bilatérales

Cette option n'est disponible que pour les projets à double face et permet d'emboîter les deux côtés simultanément. Lorsque cette option est active, tous les objets visibles de l'autre côté seront inclus, s'ils croisent les objets sélectionnés sur le côté actif.

Lorsque vous utilisez ce mode, il est recommandé d'effectuer la sélection sur le côté qui contient des contours découpés.

Lorsqu'une partie est sélectionnée, les vecteurs inclus de l'autre côté seront mis en évidence, comme on peut le voir ci-dessous.

test
Double-sided part before selection
test
Double-sided part when selected

Options des feuilles

Emboîter à partir de

Cette zone du formulaire sert à définir dans quel coin la nidification commencera. Quatre options peuvent être sélectionnées parmi les options du formulaire.

Direction de l'emboîtement

Les options de cette zone du formulaire permettent de sélectionner la progression des pièces au fur et à mesure de leur positionnement dans la feuille. La meilleure façon d'y penser (pour les besoins de cette section) est qu'elles "coulent" du coin sélectionné en remplissant la feuille selon un axe puis en avançant le long de l'autre axe défini (X ou Y).

test
Along X
test
Along Y

Le dernier vecteur est la limite du nid

En cochant ✓, cette option signifie que le dernier vecteur sélectionné sera utilisé comme limite de la zone de nidification. Cette option peut être utile si vous devez définir une forme non rectangulaire pour y nicher des parties, comme par exemple des chutes importantes d'un travail précédent. Il est important de noter que l'utilisation de cette option ne respectera pas la zone de travail actuellement définie si les vecteurs de limite sélectionnés sortent de celle-ci.

Note

If you need to represent a sheet with holes or other features which can't be represented with a single selected vector as the new boundary it is possible to also use a Grouped vector for the last selected item then the shapes will be nested within the spaces in this.

Propriétés des parties individuelles

Si vous voulez plus d'une incidence d'un élément particulier, sélectionnez-le dans la vue 2D. Dans la case où il est indiqué Nombre de copies, saisissez autant de copies que vous le souhaitez et cliquez sur Appliquer. Les vecteurs sélectionnés seront marqués d'un nombre vert indiquant combien de copies de cet élément seront faites lorsqu'ils seront imbriqués. Différentes formes ou groupes de formes peuvent se voir attribuer différents nombres de copies. Pour empêcher qu'un élément soit copié plusieurs fois, il suffit de remettre le nombre de copies à 1 et de cliquer sur Appliquer.

Feuille active

Cette option vous permet de choisir la feuille de vecteurs qui est actuellement active, soit pour la modifier, soit pour y appliquer des parcours d'outils.

Modèle de tranche

La fonction de découpage permet à l'utilisateur de diviser le modèle composite en tranches Z, chacune d'entre elles devenant un composant. Cette fonction est destinée aux clients qui doivent découper une pièce qui dépasse la profondeur en Z de leur portique de machine, la longueur de coupe de leurs outils ou l'épaisseur du matériau qu'ils utilisent. Une fois que les tranches ont été découpées sur la CNC, elles peuvent être réassemblées pour former la pièce finie à pleine profondeur.

Lorsque cette fonction est exécutée, chaque tranche devient un composant dans l'arbre des composants et peut ensuite être mise en position et faire l'objet de calculs de parcours d'outils. Un exemple de ceci est montré dans les images ci-dessous, à gauche il montre un composant de coquille Saint-Jacques qui a 3 pouces d'épaisseur, l'image ci-dessous à droite montre ceci divisé en deux composants séparés, chacun une tranche de 1,5 pouce de l'original.

test
test

Note

Before using the Slice model command it is important to make sure that you hide any components that you do not wish to include in the operation.

Lorsque l'on clique sur l'icône, le formulaire de modèle de tranche apparaît. Celui-ci peut être utilisé pour contrôler le nombre et l'épaisseur des tranches qui seront créées. En haut du formulaire, il affichera des informations de référence indiquant l'épaisseur du modèle composite actuel ainsi que l'épaisseur du matériau actuellement défini (pour l'usinage).

Sectionnement des modèles

Epaisseur du modèle

En cochant ✓cette option cela vous permettra de définir une valeur particulière pour chaque tranche. Juste en dessous, le nombre de tranches sera affiché, déterminé par l'épaisseur du modèle composite divisée par l'épaisseur de la tranche. Le modèle sera découpé de bas en haut et si l'épaisseur du modèle composite ne se divise pas exactement par l'épaisseur de la tranche, la tranche supérieure peut ne pas être un nombre entier. Pour aider à indiquer comment la pièce va être divisée, l'épaisseur de la tranche supérieure est affichée dans le formulaire.

Example

If the Composite Model is 4.75 inches thick and you define a Slice Thickness of 2 inches then the software will create 3 Component slices - the bottom and middle slice will both be 2 inches thick and the top slice will be 0.75 inches thick.

Nombre de tranches

En cochant ✓, cette option permet de diviser le modèle en un nombre spécifique de tranches. L'épaisseur de la tranche sera déterminée par l'épaisseur du modèle composite divisée par le nombre de tranches défini. Cette option peut être utile si l'épaisseur de la tranche n'est pas importante (par exemple, si elle n'est pas liée à l'épaisseur du matériau).

Example

If the Composite Model is 3.96 inches thick and you define 3 Slices then the software will create 3 Component slices each 1.32 inches thick.

Créer les vecteurs de contour

En cochant ✓cette option, cela fera en sorte que le trancheur crée des limites vectorielles pour chaque tranche. Celles-ci peuvent être utiles pour définir les zones d'usinage ultérieures nécessaires pour couper chaque pièce. Les vecteurs de limite seront placés sur la même couche dans la vue 2D que la prévisualisation des composants pour la tranche du modèle qui leur est associée.

Modèle de tranche

En cliquant sur le modèle de tranche, les choix effectués dans le formulaire seront appliqués et les composants qui représentent chaque tranche du modèle composite seront créés.

Note

The Component Tree will retain a copy of the original Components in the part as well as the new Slice Components. This may result in a very thick looking model as all the slices will be added to the original shapes. At this point you can delete, undraw or move Components before proceeding with any additional operations.

Fermer

En cliquant sur Fermer, le formulaire de modèle de tranche se fermera sans que l'opération soit terminée.

Traçage de bitmap

Cet outil trace ou adapte automatiquement les vecteurs aux fichiers d'images afin de les usiner. Utilisez l'outil Importer Bitmap et sélectionnez l'image dans la vue 2D, puis ouvrez Ajuster les vecteurs au Bitmap.

Après l'importation d'une image, l'option de traçage permet de créer automatiquement des limites de vecteurs autour de régions colorées ou en noir et blanc dans l'image.

Traçage d'une zone sélectionnée du Bitmap

Vous pouvez définir une zone dans le bitmap, de sorte que seule cette partie du bitmap soit tracée. Pour ce faire, il suffit de sélectionner le bitmap (si ce n'est pas déjà fait), puis de cliquer et de faire glisser la souris sur la zone souhaitée pour définir une région rectangulaire sur le bitmap. Celle-ci sera mise en évidence par un rectangle noir pointillé.

En cliquant à nouveau sur le bitmap, vous supprimerez une zone sélectionnée si une zone a été spécifiée, auquel cas l'ensemble du bitmap sera doté de vecteurs.

Tracer des images en noir et blanc

Lorsque vous travaillez avec des images en noir et blanc, le curseur peut être utilisé pour modifier le seuil et fusionner les niveaux de gris entre tout le blanc (min) et tout le noir (max).

Lorsque l'image affichée dans la vue 2D semble correcte, le fait de cliquer sur le bouton Aperçu crée automatiquement des limites de vecteur autour de la couleur de trace sélectionnée ou de l'échelle de gris.

Traçage des images en couleur

Les images en couleur sont automatiquement réduites à 16 couleurs et le curseur permet de régler le nombre de couleurs visibles selon les besoins. Les couleurs sont fusionnées avec la correspondance la plus proche.

Les couleurs peuvent être temporairement liées entre elles en cliquant sur les cases à cocher situées à côté de chacune des couleurs affichées. La couleur affichée dans la vue 2D devient alors la couleur de trace sélectionnée. Cette fonction est très utile pour fusionner des couleurs similaires afin de permettre de tracer des régions complètes.

Si une nouvelle couleur de trace est sélectionnée, les couleurs liées sont affichées en utilisant cette couleur dans la vue 2D.

Le bouton Réinitialiser permet de supprimer toutes les couleurs ✓ sélectionnées et l'image affichée dans la vue 2D revient à l'image originale en 16 couleurs.

Traçage d'une zone sélectionnée du Bitmap

Vous pouvez définir une zone dans le bitmap, de sorte que seule cette partie du bitmap soit tracée. Pour ce faire, il suffit de sélectionner le bitmap (si ce n'est pas déjà fait), puis de cliquer et de faire glisser la souris sur la zone souhaitée pour définir une région rectangulaire sur le bitmap. Celle-ci sera mise en évidence par un rectangle noir pointillé.

En cliquant à nouveau sur le bitmap, vous supprimerez une zone sélectionnée si une zone a été spécifiée, auquel cas l'ensemble du bitmap sera doté de vecteurs.

Options d'aménagement

Les options disponibles sur ce formulaire permettent de contrôler dans quelle mesure les vecteurs correspondent/suivent les limites de couleur sélectionnées et celles-ci peuvent être modifiées pour obtenir de meilleurs résultats.

Ajustement d'angle

Le contrôle de l'ajustement des coins détermine la précision avec laquelle les vecteurs sont ajustés aux bords des coins dans une image.

test
Loose
test
Tight

Filtre de bruit

Le curseur du filtre de bruit contrôle la taille minimale des pixels qui sont tracés / vectorisés, empêchant la création de petits vecteurs ou de bruit indésirables.

Affaiblissement du bitmap

Aperçu

Le résultat du traçage du bitmap sera ainsi présenté en avant-première. Si vous n'êtes pas satisfait du résultat fourni, vous pouvez modifier les paramètres et cliquer à nouveau sur le bouton "Aperçu" pour obtenir un résultat actualisé.

Appliquer

Lorsque vous êtes satisfait du résultat de l'aperçu, vous pouvez cliquer sur le bouton "Appliquer" pour le conserver.

How to Get Started

The first stage in any project is to create a new blank part or import some existing data to work with. At this stage a number of parameters need to be defined relating to the size of the part and its position relative to the datum location on the CNC machine. Later, once the part has been defined and you have started working, you may want to change the size of the material, import additional data and generally manage the project operation. In this section of the manual the initial creation of a part will be covered along with all the icons which appear under the File Operations section of the Drawing Tab.

When you first start the program you will see the Startup Task options on the left hand tab and also a list of your 4 most recently opened Aspire parts (this is a rolling list that will be populated each time you run the software and may initially be empty).


Startup Tasks and Recently Opened Files

When you first start the program you will see the Startup Task options on the left hand tab and also a list of your most recently opened Aspire parts.

The first choice is whether you want to Create a new file or Open an existing one. Creating a new file allows you specify a size and location for a blank work area, set your material thickness and also set the model quality and even the shading color/material. The process to do this will be covered in the next section (Job Setup Form Options).

The second choice, Open an Existing File, will allow you to open a pre-created file from your computer. This may be a file you previously created (*.crv3d or *.crv). Alternatively, it might be a 2D vector layout from another CAD system (*.dxf, *.eps, *.ai and *.pdf). A CRV3D or CRV file will have the necessary information for material size etc. already embedded in it. The 2D formats will import the data at the size and position it was created but will require you to go through the Job Setup form to verify/edit all the parameters for the part.

Video Tutorials

The Tutorial Video Browser will open your default web browser (typically Internet Explorer, Chrome or Firefox - depending on your Windows setup and personal preference). The web browser offers a number of tutorial videos and associated files, presented either by project or feature category to help you to learn about the software. You will initially need internet access to watch or download the videos or files, but, once downloaded, the materials can be used offline.

Online Resources

This section includes direct links to useful websites and web resources - including clipart and projects for you to purchase, download and incorporate into your own designs. These links will also open in your default web browser and you will need internet access to use them.

Découpage de vecteur interactif

L'outil de découpage interactif permet à l'utilisateur de cliquer simplement sur les sections de vecteurs qu'il souhaite supprimer.

Le programme trouve les intersections les plus proches de chaque côté de la partie cliquée du vecteur et supprime le morceau de vecteur entre les intersections. En option, lorsque le formulaire de cette commande est fermé, le programme peut rejoindre automatiquement tous les morceaux restants coupés.

Sans utiliser cet outil, pour supprimer une section chevauchante d'un vecteur, l'utilisateur devrait insérer des nœuds supplémentaires dans les deux vecteurs, supprimer manuellement les sections intermédiaires et ensuite joindre manuellement les morceaux résultants. Ces opérations peuvent être effectuées en un seul clic à l'aide de cet outil.

Lorsque l'outil est sélectionné, le curseur prend la forme de ciseaux « fermés ». Lorsque le curseur est déplacé sur un vecteur approprié pour découper les ciseaux « ouverts », vous pouvez cliquer et découper.

Note

If you try to trim a group then the group will flash pink. This indicates that it cannot be trimmed unless it first has to be ungrouped

Rejoindre les sections coupées

Permet à l'utilisateur de choisir si le programme va automatiquement essayer de rejoindre les vecteurs coupés lorsque le formulaire est fermé. Pour la plupart des cas simples comme celui présenté ci-dessus avec les anneaux qui se chevauchent, cette option peut être cochée à gauche ✓. Si vous avez un exemple où, par exemple, plusieurs lignes coupées se rencontrent au même point, vous pouvez décocher cette option et rejoindre les vecteurs manuellement.

Configuration des travaux - Recto

Le formulaire de configuration des travaux s'affiche à chaque fois qu'un nouveau travail est créé ou lorsque la taille et la position d'un travail existant sont modifiées.

Dans la plupart des cas, un nouveau travail représente la taille du matériau dans lequel le travail sera usiné ou au moins une zone d'une plus grande pièce de matériau qui contiendra la pièce qui sera coupée. Cliquer sur OK crée un nouveau travail vide, qui est dessiné comme un rectangle gris dans la Vue 2D. Des lignes grises horizontales et verticales en pointillés sont tracées dans la fenêtre de conception 2D pour indiquer l'emplacement des points X0 et Y0

Type de travail

Le type de travail "simple face" doit être utilisé lorsque la conception ne nécessite qu'une découpe du matériau d'un seul côté. C'est le type de travail le plus simple à concevoir et à usiner.

Le type de travail double face est utile lorsqu'il est souhaité de découper les deux faces de votre matériau. Aspire vous permet de visualiser et de gérer le processus de création et de découpe des deux côtés de votre conception dans un seul fichier de projet.

Le type de travail rotatif permet l'utilisation d'un axe rotatif (également appelé 4e axe ou indexeur). Aspire fournit une visualisation, une simulation et des outils alternatifs appropriés pour les conceptions rotatives.

Taille du travail

Cette section du formulaire définit les dimensions du bloc de matériau que vous utiliserez pour votre projet en termes de largeur (selon l'axe X), de hauteur (selon l'axe Y) et d'épaisseur (selon l'axe Z).

Elle vous permet également de sélectionner les unités de mesure que vous préférez pour votre projet, soit les pouces (impérial/anglais) ou les millimètres (métrique).

Position Z zéro

Indique si la pointe de l'outil est décalée par rapport à la surface du matériau (comme indiqué sur le schéma) ou par rapport au banc / à la table de la machine pour Z = 0,0.

Position d'origine XY

Cette donnée peut être fixée à n'importe quel coin, ou au milieu du travail. Il représente l'emplacement, par rapport à votre conception, qui correspondra à la machine-outil lorsqu'elle sera positionnée à X0, Y0. Lorsque ce formulaire est ouvert, un carré rouge est dessiné en vue 2d pour mettre en évidence la position du point de référence.

Utiliser le Offset

Cette option permet de fixer la position du point de référence à une valeur autre que X0, Y0.

Mise à l'échelle du design

Lors de la modification des paramètres de taille de travail d'un travail existant, cette option détermine si les dessins que vous avez déjà créés seront mis à l'échelle proportionnellement pour correspondre aux nouvelles dimensions du travail. Si vous souhaitez conserver la taille existante de vos dessins, même après que la taille du travail ait changé, laissez cette option non cochée. Si cette option est cochée, vos dessins seront redimensionnés pour rester dans les mêmes proportions et positions relatives dans les limites de votre nouveau matériau lorsque vous cliquez sur OK.

Résolution de modélisation

Cela détermine la résolution/qualité du modèle 3D. Lorsque l'on travaille avec des modèles 3D, certaines opérations peuvent nécessiter beaucoup de calculs et de mémoire. Le réglage de la résolution vous permet de choisir le meilleur équilibre entre qualité et vitesse pour la pièce sur laquelle vous travaillez. Plus la qualité de la résolution choisie est bonne, plus l'ordinateur sera lent.

Comme cela dépend entièrement de la pièce sur laquelle vous travaillez et des performances de votre matériel informatique, il est difficile, dans un document comme celui-ci, de recommander ce que doit être le réglage. En règle générale, le réglage standard (le plus rapide) sera acceptable pour la majorité des pièces que les utilisateurs Aspire fabriquent. Si la pièce que vous fabriquez est relativement grande (plus de 18 pouces) mais comporte encore de petits détails, vous pouvez choisir une résolution plus élevée, par exemple Haute (3 x plus lente), et pour les très grandes pièces (plus de 48 pouces) comportant de petits détails, le réglage le plus élevé (7 x plus lent) peut être approprié.

La raison pour laquelle le détail de votre pièce doit être pris en compte est que si vous réalisez une pièce avec un seul grand élément (par exemple un poisson), la résolution standard serait correcte, mais si c'est une pièce avec de nombreux éléments détaillés (par exemple un banc de poissons), le réglage le plus élevé ou le plus élevé serait préférable. Comme indiqué précédemment, il s'agit de directives extrêmement générales, car sur les ordinateurs plus lents ou plus anciens, les opérations avec le paramètre le plus élevé peuvent prendre beaucoup de temps à calculer.

Comme la résolution s'applique à l'ensemble de votre zone de travail, il est important de définir la taille de votre pièce de manière à ce qu'elle soit juste assez grande pour contenir la pièce que vous avez l'intention de sculpter. Il n'est pas conseillé de régler votre matériau à la taille de votre machine - par exemple 96 x 48 si la pièce que vous comptez découper n'est que 12 x 12, car cela rendrait la résolution dans la zone 12 x 12 très faible.

Importing External Models in a Rotary Project

Importing Full-3D models

This section will present the process of importing the Full-3D STL model into rotary project, using a table leg as an example.

Overview

There are two basic use cases when importing an external model into the rotary job. The first case involves bringing a model designed for this particular job in another software. Thus the dimensions of the imported piece may already be correct and it can be desired to use them for the size of project. The second use case is when importing a stock model that would have to be scaled to fit on particular machine.

Aspire uses following workflow that covers both of those cases:

  1. Setting-up rotary project
  2. Choosing file for import
  3. Orientating the model in material block
  4. Scaling the model
  5. Finishing the import

Setting up a rotary project

Create a new job using the Job Setup form. It is important to set the job type as rotary to ensure a proper import tool is used in the next step.

If the dimensions of the project are already known, they could be specified directly.

If it is desired to fit the model to a given machine or stock available, set both the diameter and length to maximum. During import the model will be scaled to those limits.

If it is desired to use the imported model size, any size can be specified at this time. During the model import the project can be automatically resized to match the model dimensions.

In this example it was desired to fit the model into a specific stock size with a Diameter of 4 inches and a Length of 12 inches. XY origin was set to centre.

Importing the file and orientating it

To start the importing process, use Import a Component or 3D Model tool from the Modelling tab

Make sure that the Imported model type is set to Full 3D model .

The first step is to position the imported model within the material. This step is necessary as this information is not present in the imported file. When the model was opened, the import tool chose the initial orientation, as can be seen below.

To help with orientating the model, the software displays a blue bounding cylinder. This cylinder has the rotation axis aligned with that defined for the material block and thus can be used as a reference. Its size is just big enough to contain the imported model at the current orientation. When the model orientation is changed, this blue cylinder will shrink or grow so it always contains the model. At this stage its exact dimensions are not important, as we are only interested in positioning the model correctly.

The software also highlights the rotation axis in red. This is particularly important when importing bended models. It is currently not possible to represent areas of model that are entirely below or above the rotation axis. This is the case in the example shown here. If the model was imported as is, the distortion would be created as can be seen below. Therefore it is important to position the model in a way such that the rotation axis is contained within the model.

test
test
The same model imported without distortion

The last guiding element displayed by the software is the red half arrow on the side of the cylinder. This arrow is indicating the position that corresponds to the center of the wrapped dimension in the 2D view. In this example the model is orientated in such a way, that front of the leg would be placed on side of the 2D view, rather than centre. Thus it is better to rotate model so this arrow points to the front of the imported model.

The import tool provides a few ways of adjusting the model orientation. The most basic one is the Initial Orientation. This can be used to roughly align the model with the rotation axis. This can also be combined with the Rotation about Z Axis.In this example the tool chose Left with no rotation. In order to align the front of the leg with the red arrow, one could use the Front and -90 as the Rotation about Z Axis.

Once the initial orientation is decided, further adjustments can be made using the Interactive Rotation. The default option - XYZ View - disables the interactive rotation. That means that the 3D view can be twiddled with a mouse. Selecting other options enables the rotation around the specified axis.

In this example, instead of changing the initial orientation to align the front of the leg with the red arrow, one could select X Model option and rotate the piece manually. When selecting single axis rotation, the 3D view will be adjusted to show that axis pointing towards the screen. If any mistake is made, it is possible to undo rotation using Ctrl+ Z

Notice that whenever the part is rotated, it is always centered in the cylinder. In this example it is not desired, since we need the rotation axis to be contained within the model. In order to move the model in relation to the rotation axis, one can use the Rotation Axis Movement

Similarly to the previously described tool, when Rotation Axis Movement is set to Off, the 3D view can be panned

Correctly positioning the model for importing may require a combination of the Rotation Axis Movement and the Interactive Rotation to achieve desired results with models that bend. It is important to make sure that rotation axis is hidden in order to avoid distortion. However it is also desirable to have the rotation axis being in the center of each segment of the piece to ensure tool has angle close to the optimal during machining. Usually it is also useful to rotate the model in view around the axis after the adjustment, as this allows us to inspect the model from each side without the need to disable the Interactive Rotation before changing the viewing angle.

It is important to understand that Aspire does not support 4-axis machining. That means that while the machined piece can be rotated and tool moves along the rotation axis and in the Z direction, it is not possible to move the tool in the wrapped dimension and thus the tool is always above the rotation axis and cannot be moved to the side.

This limitation is shown below. The first picture presents correct machining of the point. If the tool moves to another location though, the angle will be incorrect and even worse, the tool side will be touching the stock.

test
3-axis rotary machining, tool correctly positioned
test
3-axis rotary machining, tool side is touching the stock

Scaling imported model

Once model has been positioned as desired, its size can be taken into account.

By default the tool will assume that imported model is using the same units as the project. If that is not the case, model units can be switched. In this example project was set-up in inches, while imported model was designed in mm. After switching model becomes considerably smaller and a red cylinder, representing current material block is shown, as can be seen below.

At this point it is possible to specify the model size, in terms of diameter and length. This can be done manually by typing desired dimensions, or by fitting to material. If Lock ratio option is selected, the ratio between diameter and length is kept. One can also tick Resize material block option. If it is selected, the material block will be scaled to match current size of the model, after OK is clicked.

If it is desired to use model size as material block size, one can just make sure units are correct, then tick Resize material block option and press OK.

If it is desired for the model to fit material, one could click Scale model to fit material and tick Resize material block.

In this example model was fitted to material. Since in this case length of the piece is limiting factor and lock ratio is maintained, this results in model having considerably smaller diameter than material block. Hence Resize material block option was ticked.

Finishing import

After pressing OK the model will be imported as a component. It is possible to modify it as any other component or add pieces of decorative clipart onto its surface if desired.

It is important to keep in mind the distortion caused by the wrapping process. That means that wrapped toolpaths will match flat toolpaths only at the surface of the blank. The closer to the rotation axis (i.e. deeper) the toolpath is, the more it will be 'compressed'. This fact have a profound implication for 3D toolpaths. Consider the example shown below.

As can be seen if there is substantial difference in diameter in different parts of model, generating one 3D toolpath for whole model will result in wrapped toolpath being overly compressed. Thus it is usually better to create boundaries of regions with significantly different diameter and generate separate toolpaths using correct settings for each diameter.

Importing Flat Models

This section will present a process of importing Flat STL model into rotary project. Flat models are similar to decorative clipart pieces provided with Aspire and are supposed to be placed on the surface of modelled shape.


To start the importing process, use Import a Component or 3D Model tool from the Modelling tab

Make sure that Imported model type is set to Flat model

Again the first step is to select proper orientation of model. The tool will chose initial orientation and display model in the red material box. This box corresponds to the 'unwrapped' material block and its thickness is equal to half of the specified diameter of the blank.

If model is not oriented correctly, that is, does not lie flat on the bottom of the material box, as can be seen above, orientation have to be adjusted. To do that one can change Initial Orientation option and/or Rotation about Z Axis.

If the imported model is not aligned with any of the axes, it may be necessary to use Interactive Rotation. The default option - XYZ View - disables interactive rotation. That means that 3D view can be twiddled with a mouse. Selecting other options enables rotation around specified axis.

Each rotation can be undone by pressing Ctrl+ Z.

Once model is properly orientated, units conversion can be performed. By default the tool will assume that imported model is using the same units as the project. If that is not the case, model units can be switched.

There is also model scaling option included. When Lock ratio option is selected, the ratio between X, Y and Z lengths are kept. Note that once model is imported, it will be added to project as a component. Hence correct placement, rotation and sizing can be performed later, after model is imported.

If the project does not contain any models yet, following message will be displayed:

Typically you could simply click Yes.The more detailed explanation about modelling plane adjustment has been provided in Modelling 3D rotary projects

Traitement des accidents

Dans le cas malheureux du crash du logiciel,

Nous essayons d'enregistrer les modifications non enregistrées, afin que vos données ne soient pas perdues.

Nous mettons à votre disposition un moyen simple de signaler l'incident afin que nous puissions travailler sur un correctif.

Sauvegarde du projet

Si vous travaillez sur un projet et que le logiciel se plante, la première chose qu'il essaiera de faire est de sauvegarder votre projet. Le projet sera sauvegardé avec votre original pour éviter de corrompre accidentellement votre fichier original.

Signaler l'incident

Une boîte de dialogue apparaîtra pour vous demander de télécharger les informations sur le crash, ce qui nous aidera à retrouver le problème. Toute information à laquelle vous pouvez penser serait grandement appréciée et nous aidera à régler le problème en temps opportun.

Description

Essayez de vous souvenir de ce que vous faisiez au moment précis et décrivez-le-nous. Veuillez inclure toute information à laquelle vous pensez. Toute information peut nous aider à suivre le problème plus rapidement, nous vous en sommes donc très reconnaissants.

Information

Vous pouvez inclure votre nom et votre e-mail pour nous permettre de vous répondre si nous avons besoin de plus d'informations. Par exemple, il se peut que nous ayons besoin du projet sur lequel vous travailliez. Ces données ne seront pas utilisées à d'autres fins que de nous aider à retracer le problème.

Internet

Vous devrez être connecté à Internet pour que cela fonctionne. Sinon, vous pouvez toujours envoyer le rapport zippé généré à support@vectric.com. Le rapport se trouve dans le dossier Application Program Data (accessible par le menu File ⇛ Open application data folder.... Si vous essayez d'envoyer le rapport et qu'il échoue, vous recevrez un message vous indiquant où se trouve ce chemin et les méthodes possibles pour nous faire parvenir ce rapport.

Le rapport d'échec est alimenté par BugSplat (une société tierce) qui nous fournit les outils qui nous aident à les analyser.

Mise en page automatique du texte

Cette option permet de dimensionner automatiquement un bloc de texte pour qu'il s'inscrive dans le cadre de délimitation (limites de largeur et de hauteur) d'un ou de plusieurs vecteurs sélectionnés. Si aucun vecteur n'est sélectionné, le texte est mis à l'échelle pour s'adapter à la taille du matériau.

Saisie du texte

La procédure à suivre pour dessiner du texte dans la fenêtre 2D est la suivante

Sélectionner le vecteur à l'intérieur duquel le texte doit être inséré

Cliquez sur l'icône « Dessiner le texte »

Saisissez le contenu du texte requis

Sélectionnez la police True Type ou Single Line selon vos besoins et les options d'alignement

Le bouton « Agrandir l'édition...» ouvre une fenêtre de saisie de texte plus grande qui facilite la saisie de texte qui doit être exécuté sur de plus grandes longueurs de ligne.

Sélection de la police

Polices verticales

Les polices qui commencent par le caractère @ sont dessinées verticalement vers le bas et sont toujours justifiées à gauche

Gravure des polices de caractères

Le bouton radio Ligne unique permet de modifier la liste des polices pour afficher une sélection de polices très rapides à graver.

Cet exemple montre un texte (dans une police à graver) dessiné en ellipse. La case de délimitation de l'ellipse est utilisée pour la mise en page :

Alignement du texte

Positionne le texte par rapport à la case de délimitation ou à la taille du matériau sélectionné, avec des options d'alignement à gauche, au centre et à droite.

Dimensions de la boîte de délimitations

Il s'agit de la taille réelle de la case dans laquelle le texte sera inséré. Si le texte est mis à l'échelle de manière interactive (en cliquant deux fois sur le texte avec le bouton gauche de la souris) ou avec précision à l'aide de l'outil de mise à l'échelle, la nouvelle boîte de délimitation est mise à jour et affichée sous la forme d'un rectangle gris clair.

Dimensions de la marge

La distance entre le texte et la case de délimitation où :

Aucune - Le texte est mis à l'échelle pour s'adapter à la largeur ou à la hauteur du rectangle de délimitation

Normal - Le texte est mis à l'échelle de manière à s'inscrire dans un rayon de 80 % de la limite en laissant un bord de 10 % à gauche et à droite.

Large - Réduit la taille à 60 % de la largeur du rectangle en laissant une bordure de 20 % à gauche et à droite

Étirement vertical

Lorsque le texte s'adapte à la largeur du rectangle et qu'il y a de l'espace au-dessus et en dessous, le texte peut être fait pour remplir cet espace vertical en utilisant l'une de ces méthodes :

test
No Vertical Stretch
test
Stretch Line Space to fit
test
Stretch Characters to fit

Extension horizontale

Lorsque le texte s'adapte à la hauteur du rectangle et qu'il y a de l'espace sur les côtés, le texte peut être fait pour remplir cet espace horizontal en utilisant l'une de ces méthodes :

test
No Horizontal Stretch
test
Stretch Spaces between words
test
Stretch Kerning (space between letters)
test
Stretch Character size

Modifier le texte

Pour modifier les propriétés du texte ou le contenu d'un texte créé précédemment :

Si le formulaire de création de texte est ouvert, cliquez sur le texte que vous souhaitez modifier ou

Si le formulaire de création de texte est fermé, cliquez avec le bouton gauche de la souris sur le texte dans la vue 2D pour le sélectionner avant d'ouvrir ce formulaire. Le formulaire vous permettra alors de modifier les propriétés du texte sélectionné.

Modifier une image

Le formulaire Modifier une image vous permet d'ajouter une bordure et de modifier les propriétés d'un bitmap sélectionné.

Contraste

Ce curseur permet de régler le contraste. Un contraste plus élevé accentue les différences entre les parties claires et sombres de l'image.

Luminosité

Ce curseur permet de régler la luminosité de l'image.

Gamma

Ce curseur ajuste la correction gamma appliquée à l'image. Cela peut donner à une image un aspect plus clair ou plus sombre tout en conservant les détails.

Inverser

Inverse les couleurs dans l'image. Le blanc devient noir et le noir devient blanc

Niveaux de gris

Rend l'image en noir et blanc.

Ajouter un bord

test
Rectangular Border
test
Oval Border

Décolore les bords de l'image en fonction du type de bordure et de la largeur de la décoloration.

test
Rectangular Border
test
Oval Border

Dessiner une étoile

Les étoiles peuvent être créées de manière interactive à l'aide du curseur et des touches rapides, ou en saisissant le nombre de points, les coordonnées exactes et le rayon extérieur et le pourcentage du rayon intérieur à l'aide d'une entrée dactylographiée.

Création interactive

La façon la plus rapide et la plus simple de créer une étoile est de cliquer et de faire glisser la forme à la taille voulue dans la vue 2D à l'aide de la souris.

- Cliquez et maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé pour indiquer le point central.

- Faites glisser la souris tout en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé jusqu'au rayon requis.

- Relâchez le bouton gauche de la souris pour compléter la forme.

Note

Holding Alt and dragging creates a star from the middle point.

Lorsque le curseur est déplacé sur l'écran, le rayon extérieur est mis à jour de manière dynamique. Les incréments dépendront de votre rayon d'accrochage et de la taille du travail.

Touches rapides

Au lieu de relâcher le bouton gauche de la souris lorsque vous avez fait glisser votre forme à la taille requise, vous pouvez également saisir des valeurs exactes pendant le processus de glissement et définir les propriétés avec précision.

- Cliquez sur le bouton gauche de la souris et faites glisser votre forme dans la vue 2D.

- Tout en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé, entrez une séquence de touches rapides détaillée ci-dessous.

- Relâchez le bouton gauche de la souris.

Défaut

Par défaut, la saisie d'une seule valeur sera utilisée pour définir le rayon extérieur de votre étoile. Pendant que vous faites glisser l'étoile, tapez Radius Value Enter pour créer une étoile avec le rayon extérieur précisément spécifié.

Exemple

  • 2 . 5 Enter - Crée un départ avec un rayon extérieur de 2,5 tous les autres paramètres selon le formulaire

Spécification d'autres propriétés

En utilisant des clés de lettres spécifiques après votre valeur, vous pouvez également indiquer précisément à quel propriété cela se rapporte.

Note

When specifying multiple properties with quick keys, it is still important that they are entered in the order indicated in the table below.

  • Value D - Crée un début avec le diamètre extérieur (D) spécifié avec toutes les autres propriétés selon le formulaire
  • Value I Value R - Crée une étoile avec le pourcentage de rayon intérieur (I) et le rayon extérieur (R). Le rayon intérieur est défini en termes de pourcentage du rayon extérieur ou du diamètre. Toutes les autres propriétés sont conformes à la forme.
  • Value P Value R - Crée une étoile avec le nombre de points (P) et le rayon extérieur (R) spécifiés.
  • Value P Value I - Crée une étoile avec le nombre de points (P), le pourcentage du rayon intérieur (I) et le rayon extérieur (R) spécifiés.

Exemples

  • 1 R - Rayon extérieur 1, autres propriétés selon le formulaire
  • 1 D - Diamètre extérieur 1, autres propriétés selon le formulaire
  • 6 P 1 R - Une étoile à 6 branches d'un rayon extérieur de 1
  • 6 P 2 5 I 4 D - Une étoile à 6 branches (P) d'un diamètre extérieur (D) de 4 et d'un diamètre intérieur qui correspond à 25 % du diamètre extérieur (c'est-à-dire 1).

Taille exacte

Les étoiles peuvent également être dessinées en entrant le nombre de points, le point central, le rayon extérieur et le pourcentage de rayon intérieur.

- Cliquez sur Créer pour mettre à jour l'étoile.

Aide

Help Contents

Displays an online version of the full reference manual that documents every feature and option available in the software.

Note

The reference manual is not intended as a User Guide or introductory training resource - please don't forget about the Getting Started guides and the extensive video tutorial library on your install media.

Keyboard Shorcuts

Displays the Shortcut Keys

Video Tutorial Browser...

Access the tutorials

What's New

See a summary of the new features added in major and minor updates.

Release Notes

See the list of issues fixed and enhancements in patch updates.

Third Party Licences

Display a list of all the third party software used to help create Aspire.

Enter License Code

Displays the License Dialog used for entering license or module details.

View the Vectric Online FAQ...

Displays the Frequently Asked Questions (FAQs)

View the Vectric User Forum...

Opens the Vectric User Forum in your Web Browser if you have an Internet Connection. Everyone should join the Forum to engage with other users and benefit from each others tricks and tips!

Visit Vectric Support online...

Opens the Vectric Support Website in your Web Browser if you have an Internet Connection.

Visit Vectric User Portal...

Opens the Vectric User Portal in your Web Browser if you have an Internet Connection. Download software installation files, activation codes and Clip Art included with the software.

Post Processor Editing Guide

Opens the page explaining how to create and edit your own post processors.

Migrate From Older Version

Opens a dialog to enable the settings in the last version of Aspire to be copied to the latest version.

Check for Updates

Try this periodically to check (through the Internet) if an update is available for your software.

About Aspire...

This window displays the version of the software being used, to whom the software is license and the type of license.

Fenêtre de dialogue de license

Le dialogue de licence est utilisé pour définir les détails dont vous avez besoin pour activer le logiciel. Ce dialogue peut également être utilisé pour activer des modules optionnels. La page qui s'affiche initialement vous donne la possibilité de définir les détails de votre licence soit automatiquement à partir de votre compte V&Co, soit manuellement.

La section « Méthode en ligne » ci-dessous décrit la procédure à suivre si vous choisissez « en ligne ».

La section « Méthode manuelle » ci-dessous indique la procédure à suivre si vous souhaitez saisir manuellement les détails de votre licence ou si vous ne disposez pas d'une connexion Internet.

Méthode en ligne

Cette méthode vous permettra de récupérer automatiquement vos informations depuis votre compte V & Co. Pour l'utiliser, sélectionnez «En ligne», puis cliquez sur Suivant> sur le formulaire. La section en ligne du formulaire sera alors affichée.

Appuyez sur Connexion ... dans cette boîte de dialogue pour lancer un navigateur Web qui vous amènera à la page de connexion V & Co si une authentification est requise.

Après vous être connecté ici avec les détails de votre compte V & Co, une autre page peut apparaître pour demander la permission àAspire d'accéder à vos détails de licence.

Cette page n'apparaîtra que si vous n'avez pas déjà accordé l'accès. Si cela apparaît, vous devez sélectionner «Autoriser» pour permettre à Aspire de récupérer automatiquement les détails de votre licence.

À ce stade, Aspire devrait être affiché et la boîte de dialogue devrait être automatiquement remplie avec toutes les licences disponibles sur votre compte.

Vous pouvez sélectionner n'importe quelle licence de produit disponible et des informations sur le type de licence seront affichées dans la zone d'état. Une fois la licence et tous les modules sélectionnés en cliquant dessus, vous pouvez appuyer sur Suivant> pour les activer et passer à la page de résumé.

Note

If there is only a single license available on your account the above page is skipped and the summary page (below) will already be displayed.

Cette page affiche les détails de la licence et du module sélectionnés. Si vous modifiez les détails de la licence actuelle ou ajoutez un module, un redémarrage sera nécessaire pour que ceux-ci prennent pleinement effet. Dans ce cas, une case à cocher apparaîtra vous permettant de redémarrer automatiquement. Si cette case est cochée, lorsque vous appuyez sur TerminerAspiresera automatiquement redémarré pour appliquer les modifications de licence. Si vous ne sélectionnez pas cette option, les modifications de licence prendront effet au prochain redémarrage d'Aspire

.

Méthode manuelle

La méthode manuelle permet de saisir les détails de la licence sans avoir besoin d'une connexion Internet. En sélectionnant "Manuel" et en cliquant sur Suivant >, le formulaire de saisie manuelle s'affiche.

Le "Nom d'utilisateur enregistré" de vos informations de licence doit être saisi dans la zone "Licence à" du formulaire et le code de licence peut être soit copié et collé dans la ligne centrale du dialogue, soit saisi manuellement dans la section inférieure si "Saisir le code de licence manuellement" est sélectionné. Le bouton Suivant > devient disponible lorsqu'un code de la longueur prévue a été saisi.

Si le produit est déjà sous licence, un code de module peut être saisi à ce stade à la place du code de produit. Si vous souhaitez activer manuellement à la fois un code de produit et un code de module, le code de produit doit être ajouté ici et il sera possible d'ajouter le code de module plus tard. Appuyez sur Suivant > pour définir la licence et afficher l'écran récapitulatif.

L'écran récapitulatif indique l'utilisateur actuel sous licence et comporte un bouton "Ajouter un module" pour permettre l'ajout de modules supplémentaires. En appuyant sur ce bouton, le formulaire de saisie manuelle s'affichera à nouveau et permettra de saisir les détails du module.

Si l'utilisateur sous licence est modifié ou si un nouveau module est ajouté, un redémarrage sera nécessaire pour que ces modifications prennent pleinement effet. Dans ce cas, une case à cocher apparaîtra pour vous permettre de redémarrer automatiquement. Si cette case est cochée, lorsque vous appuyez sur le bouton "Terminer", le programme sera automatiquement redémarré pour appliquer les modifications de la licence. Si vous ne sélectionnez pas cette option, les changements de licence prendront effet au prochain redémarrage du programme.

Créer un composant à partir de Bitmap

Cet outil vous permet de créer automatiquement un composant 3D à partir d'un bitmap.

Si aucun bitmap n'est sélectionné dans la vue 2D, une boîte de dialogue Fichier s'ouvre pour vous permettre de sélectionner un fichier image à partir d'un des lecteurs de votre ordinateur. Cette méthode de création de composants contourne la nécessité de convertir l'image lors de l'importation, ce qui réduit potentiellement le nombre de nuances de couleurs. Cette deuxième méthode est donc la meilleure façon de convertir directement les fichiers bitmap en composants dans Aspire.

Le composant d'un bitmap est automatiquement mis à l'échelle et défini comme étant ajouté à d'autres composants par le logiciel. Il devra donc généralement être modifié à l'aide de l'icône Propriétés du composant pour en ajuster la hauteur ou du mode Combinaison et des outils de transformation pour en ajuster la taille et la position.

Conversion du bitmap sélectionné

Si vous avez sélectionné un bitmap dans la vue 2D, cela créera automatiquement un nouveau composant dérivé de ce bitmap, le composant aura le même nom que l'image originale.

Conversion sans bitmap sélectionné

Si aucun bitmap n'est sélectionné dans la vue 2D, une boîte de dialogue Fichier s'ouvre pour vous permettre de sélectionner un fichier image à partir d'un des lecteurs de votre ordinateur. Cette méthode de création de composants contourne la nécessité de convertir l'image lors de l'importation, ce qui réduit potentiellement le nombre de nuances de couleurs. Cette deuxième méthode est donc la meilleure façon de convertir directement les fichiers bitmap en composants dans Aspire. Ceci est particulièrement important pour les images 16 bits.

Configuration du travail - Double face

Le formulaire de configuration des travaux s'affiche chaque fois qu'un nouveau travail est créé ou que la taille et la fonction d'un travail existant sont modifiées.

Dans la plupart des cas, un nouveau travail représente la taille du matériau dans lequel le travail sera usiné ou au moins une zone d'une pièce de matériau plus grande qui contiendra la pièce qui sera coupée. Un clic sur OK crée un nouveau travail vide, qui est dessiné comme un rectangle gris dans la vue 2D. Des lignes grises horizontales et verticales en pointillés sont tracées dans la fenêtre de conception 2D pour indiquer où se trouvent les points X0 et Y0.

Type de travail

Le type de travail "simple face" doit être utilisé lorsque la conception ne nécessite qu'une découpe du matériau d'un seul côté. C'est le type de travail le plus simple à concevoir et à usiner.

Le type de travail double face est utile lorsqu'il est souhaité de découper les deux faces de votre matériau. Aspire vous permet de visualiser et de gérer le processus de création et de découpe des deux côtés de votre conception dans un seul fichier de projet.

Le type de travail rotatif permet l'utilisation d'un axe rotatif (également appelé 4e axe ou indexeur). Aspire fournit une visualisation, une simulation et des outils alternatifs appropriés pour les conceptions rotatives.

Taille du travail

Cette section du formulaire définit les dimensions du bloc de matériau que vous utiliserez pour votre projet en termes de largeur (selon l'axe X), de hauteur (selon l'axe Y) et d'épaisseur (selon l'axe Z).

Elle vous permet également de sélectionner les unités de mesure que vous préférez pour votre projet, soit les pouces (impérial/anglais) ou les millimètres (métrique).

Position Z Zero

Indique si la pointe de l'outil est décalée par rapport à la surface du matériau (comme indiqué sur le schéma) ou par rapport au banc / à la table de la machine pour Z = 0,0.

Zéro du même côté

Cette option permet à Z Zero de faire référence au même emplacement physique, que le matériel soit retourné ou non

Position d'origine XY

Cette donnée peut être fixée à n'importe quel coin, ou au milieu du travail. Il représente l'emplacement, par rapport à votre conception, qui correspondra à la machine-outil lorsqu'elle sera positionnée à X0, Y0. Lorsque ce formulaire est ouvert, un carré rouge est dessiné en vue 2d pour mettre en évidence la position du point de référence.

Utiliser le Offset

Cette option permet de fixer la position du point de référence à une valeur autre que X0, Y0.

Inverser la direction entre les côtés

Cette section donne le choix entre un retournement horizontal et vertical lors du changement de côté d'usinage. Aspire utilise cette information pour gérer correctement l'alignement de la géométrie relative à chaque côté.

Mise à l'échelle du design

Lors de la modification des paramètres de taille de travail d'un travail existant, cette option détermine si les dessins que vous avez déjà créés seront mis à l'échelle proportionnellement pour correspondre aux nouvelles dimensions du travail. Si vous souhaitez conserver la taille existante de vos dessins, même après que la taille du travail ait changé, laissez cette option non cochée. Si cette option est cochée, vos dessins seront redimensionnés pour rester dans les mêmes proportions et positions relatives dans les limites de votre nouveau matériau lorsque vous cliquez sur OK.

Résolution de modélisation

Cela détermine la résolution/qualité du modèle 3D. Lorsque l'on travaille avec des modèles 3D, certaines opérations peuvent nécessiter beaucoup de calculs et de mémoire. Le réglage de la résolution vous permet de choisir le meilleur équilibre entre qualité et vitesse pour la pièce sur laquelle vous travaillez. Plus la qualité de la résolution choisie est bonne, plus l'ordinateur sera lent.

Comme cela dépend entièrement de la pièce sur laquelle vous travaillez et des performances de votre matériel informatique, il est difficile, dans un document comme celui-ci, de recommander ce que doit être le réglage. En règle générale, le réglage standard (le plus rapide) sera acceptable pour la majorité des pièces que les utilisateurs Aspire fabriquent. Si la pièce que vous fabriquez est relativement grande (plus de 18 pouces) mais comporte encore de petits détails, vous pouvez choisir une résolution plus élevée, par exemple Haute (3 x plus lente), et pour les très grandes pièces (plus de 48 pouces) comportant de petits détails, le réglage le plus élevé (7 x plus lent) peut être approprié.

La raison pour laquelle le détail de votre pièce doit être pris en compte est que si vous réalisez une pièce avec un seul grand élément (par exemple un poisson), la résolution standard serait correcte, mais si c'est une pièce avec de nombreux éléments détaillés (par exemple un banc de poissons), le réglage le plus élevé ou le plus élevé serait préférable. Comme indiqué précédemment, il s'agit de directives extrêmement générales, car sur les ordinateurs plus lents ou plus anciens, les opérations avec le paramètre le plus élevé peuvent prendre beaucoup de temps à calculer.

Comme la résolution s'applique à l'ensemble de votre zone de travail, il est important de définir la taille de votre pièce de manière à ce qu'elle soit juste assez grande pour contenir la pièce que vous avez l'intention de sculpter. Il n'est pas conseillé de régler votre matériau à la taille de votre machine - par exemple 96 x 48 si la pièce que vous comptez découper n'est que 12 x 12, car cela rendrait la résolution dans la zone 12 x 12 très faible.

Enregistrer parcours d'outil

Cette option permet d'enregistrer les parcours d'outils dans le format de fichier approprié nécessaire au pilotage de la machine CNC. Les parcours d'outils peuvent être enregistrés sous forme de fichiers individuels pour chaque outil utilisé ou sous forme d'un fichier unique contenant plusieurs parcours d'outils pour les machines à commande numérique qui disposent de changeurs d'outils automatiques.

Parcours d'outils individuels

Les machines CNC qui nécessitent un changement manuel de l'outillage auront généralement besoin d'un parcours d'outil distinct pour chaque lame utilisée. La procédure pour enregistrer ce type de parcours d'outil est de

  • Sélectionner le parcours à enregistrer dans la liste des parcours d'outils
  • Cliquer sur l'option "Enregistrer" et le formulaire "Enregistrer parcours d'outils" s'affiche.
  • Sélectionner le post-processeur approprié pour la machine CNC dans la liste déroulante
  • Cliquer sur le bouton Enregistrer le(s) parcour (s)
  • Saisir un nom approprié et cliquez sur le bouton "Enregistrer"

Note

When multiple toolpaths are created using the same tool geometry and tool number, they can be saved into a single file by selecting the option to - Output all visible toolpaths to one file.

Parcours sélectionné

Sauvegarde uniquement le parcours sélectionné

Parcours d'outil visibles à un fichier

Enregistre tous les parcours d'outils visibles dans un seul fichier. Exige que les parcours sélectionnés utilisent le même outil, ou l'utilisation d'un changeur d'outils automatique (voir ci-dessous).

Parcours d'outils visibles à plusieurs fichiers

Enregistre tous les chemins d'outils visibles dans des fichiers individuels. Il vous sera demandé de fournir un nom de fichier. Ce nom de fichier sera utilisé comme préfixe pour chacun des fichiers.

Si l'option Groupe est choisie, les parcours d'outils consécutifs qui utilisent le même outil seront enregistrés dans le même fichier. Dans ce cas, le nom choisi sera appliqué, ainsi que les numéros qui indiquent quels parcours ont été enregistrés. Par exemple, si vous décidez de nommer vos fichiers "Parcours d'outils" et que les 3 premiers parcours d'outils peuvent être tous édités dans un seul fichier, alors ce fichier commencera : Parcours d'outils_1-3 pour indiquer que ce sont les parcours 1 à 3 qui sont sauvegardés.

Soutien pour le changement automatique d'outil

Les machines CNC qui disposent de fonctions de changement automatique d'outil (ATC) peuvent travailler avec un seul fichier qui contient plusieurs parcours d'outils, chacun ayant un numéro d'outil différent.

Le post-processeur doit être configuré pour prendre en charge les commandes ATC pour votre machine CNC. Contactez votre fournisseur de logiciels ou de machines pour plus de détails.

- La procédure à suivre pour enregistrer ces parcours d'outils est la suivante,

- Utiliser les flèches Haut et Bas pour ordonner la liste des parcours dans la séquence de coupe requise.

- Cocher chaque parcours pour vous assurer qu'il est dessiné/visible dans la fenêtre 3D comme indiqué :

- Cliquer sur l'option Enregistrer et le formulaire Enregistrer les parcours d'outils s'affiche. Cliquez sur l'option "Afficher tous les parcours d'outils visibles dans un seul fichier".

Les noms des parcours d'outils qui seront écrits dans le fichier sont affichés avec le numéro de l'outil entre crochets [1]. Si un parcours calculé n'est pas nécessaire, il suffit de le cocher pour le défaire.

Cliquer sur le bouton Enregistrer le(s) parcours d'outil Entrer un nom approprié et cliquer sur le bouton Enregistrer

Messages d'erreur

Le post-processeur vérifie automatiquement pour s'assurer :

- qu'il a été configuré pour enregistrer les fichiers qui contiennent des commandes ATC

- Un numéro d'outil différent a été défini pour chaque outil de coupe utilisé.

Un message d'erreur sera affiché pour indiquer le problème si l'un de ces éléments n'est pas correct.

Créer un texte

Ce formulaire permet de créer un texte à toute hauteur en utilisant les unités dans lesquelles le modèle est conçu.

Insertion du texte

Pour saisir du texte :

Cliquez dans la vue 2D pour choisir la position de l'ancre

Saisissez le texte dans la zone de texte

Modifiez les options de style. Tous les changements sont automatiquement appliqués

Sélection de la police

Polices verticales

Les polices qui commencent par le caractère @ sont dessinées verticalement vers le bas et sont toujours justifiées à gauche.

Police de gravures

Le bouton radio Ligne unique modifie la liste des polices pour afficher une sélection de polices qui sont très rapides à graver.

Alignement du texte

Positionne le texte par rapport à l'ensemble du corps du texte, ce qui n'a d'effet perceptible que lors de l'écriture de plusieurs lignes de texte.

Ancre

Définit la position de votre bloc de texte. Vous pouvez soit saisir les valeurs directement, soit utiliser le curseur de la souris pour définir les valeurs de position de manière interactive :

.Pour un nouveau texte, il suffit de cliquer avec le bouton gauche de la souris en vue 2D à l'endroit souhaité

. Pour un objet texte existant, cliquez avec le bouton gauche de la souris sur la poignée du point d'ancrage et faites-le glisser jusqu'à l'emplacement souhaité

Modifier le text

Pour modifier les propriétés du texte ou le contenu d'un texte créé précédemment :

.Si le formulaire de création de texte est ouvert, cliquez sur le texte que vous souhaitez modifier ou

.Si le formulaire de création de texte est fermé, cliquez avec le bouton gauche de la souris sur le texte dans la vue 2D pour le sélectionner avant d'ouvrir ce formulaire. Le formulaire vous permettra alors de modifier les propriétés du texte sélectionné.

Parcours d'outil du profil 2D

L'usinage de profil est utilisé pour couper autour ou le long d'un vecteur. Les options offrent la possibilité de découper des formes à l'aide d'onglets / ponts optionnels, plus une sur-découpe / sous-découpe pour assurer une qualité d'arête parfaite.

Les profils de parcours d'outils peuvent être extérieurs, intérieurs ou sur les vecteurs sélectionnés, en compensant automatiquement le diamètre et l'angle de l'outil pour la profondeur de coupe choisie.

Lorsque vous travaillez avec des vecteurs ouverts, les parcours d'outils de profil peuvent être à gauche, à droite ou sur les vecteurs sélectionnés.

Un clic sur cette icône ouvre le formulaire de parcours d'outil de profil 2D qui est affiché à droite ; les fonctions de ce formulaire sont décrites dans les pages suivantes.

Si vous avez des vecteurs qui sont imbriqués (comme la lettre "O"), le programme déterminera automatiquement l'imbrication et coupera le côté correct des vecteurs intérieurs et extérieurs. En outre, le programme coupera toujours les vecteurs intérieurs avant les vecteurs extérieurs pour s'assurer que la pièce reste attachée au matériau d'origine aussi longtemps que possible.

Profondeur de coupes

Profondeur initiale

Il précise la profondeur à partir de laquelle le parcours est calculé.

Lorsque l'on coupe directement dans la surface d'un travail, la profondeur de départ est souvent de 0. Si l'on coupe dans le fond d'une poche existante ou d'une région 3D, il faut saisir la profondeur.

Profondeur de coupe

La profondeur de la trajectoire de l'outil par rapport à la profondeur de départ.

Contrôle de la profondeur de passage

Lorsqu'un parcours est créé, la valeur de la profondeur de passe associée à l'outil sélectionné (qui fait partie de la description de l'outil) est utilisée pour déterminer le nombre de passes nécessaires pour descendre à la profondeur de coupe spécifiée. Toutefois, par défaut, le logiciel modifiera également le pas précis jusqu'à 15 % dans l'une ou l'autre direction, si ce faisant il est en mesure de totaliser le nombre de passes nécessaires pour atteindre la profondeur de coupe souhaitée. Il est presque toujours souhaitable de bénéficier du temps d'usinage considérablement réduit de la coupe en utilisant si possible moins de passes. Néanmoins, il existe des cas où la réduction exacte pour une passe de profil donnée doit être contrôlée plus précisément - par exemple, lors de la découpe de matériaux laminés. La page de la section Passes indique le nombre de passes qui seront créées avec les paramètres actuels. Le bouton Modifier les passes... ouvre une nouvelle boîte de dialogue qui permet de régler directement le nombre et la hauteur spécifiques des passes.

Préciser les profondeurs de passage

La section Profondeurs des passes en haut du formulaire présente une liste des profondeurs des passes actuelles. L'espacement relatif des passes est indiqué dans le diagramme à côté de la liste. Pour sélectionner une valeur de profondeur dans la liste ou une ligne de profondeur sur le diagramme, cliquez avec le bouton gauche de la souris. La passe actuellement sélectionnée est surlignée en rouge sur le diagramme.

Pour modifier la profondeur de la passe sélectionnée, changez la valeur dans la boîte d'édition de la profondeur et cliquez sur Appliquer.

Le bouton Supprimer supprime la passe sélectionnée.

Le bouton Effacer toutes les passes supprimera toutes les passes.

Pour ajouter une nouvelle passe, double-cliquez avec le bouton gauche de la souris à l'endroit approximatif du diagramme des passes où vous souhaitez ajouter la passe. Une nouvelle passe sera ajoutée et automatiquement sélectionnée. Modifiez la valeur précise de la profondeur si nécessaire, puis cliquez sur Appliquer.

L'option Définir l'épaisseur de la dernière passe activera une boîte d'édition dans laquelle vous pourrez spécifier la dernière passe en termes d'épaisseur restante du matériau que vous souhaitez couper avec la dernière passe (au lieu de sa profondeur). C'est souvent une façon plus intuitive de spécifier cette valeur.

Utilitaires de la liste de profonceur de passage

Note

Setting the number of passes with either of these utilities will discard any custom passes you may have added.

La première méthode consiste simplement à définir les passes en fonction de la propriété "profondeur de passe" de l'outil sélectionné. Par défaut, c'est la méthode utilisée par Aspire lors de la création initiale des passes de profil. Toutefois, si l'option Conserver la profondeur de pas exacte de l'outil est cochée, le logiciel ne fera pas varier la taille des pas pour essayer d'optimiser le nombre de passages (voir ci-dessus).

La seconde méthode crée des passages espacés de façon régulière selon la valeur spécifiée dans la case d'édition Nombre de passages.

Pour appliquer l'une ou l'autre de ces méthodes, cliquez sur le bouton "Régler les passages" associé pour créer l'ensemble des profondeurs de passe qui en résulte dans la liste et le diagramme des passes.

Vecteurs de machines...

Il existe trois options pour déterminer la position de l'outil par rapport aux vecteurs sélectionnés.

A l'extérieur

A l'intérieur

Sur

Direction

Peut être réglé sur l'usinage conventionnel ou l'usinage en montée où la direction de coupe dépend de la stratégie choisie - voir ci-dessus pour plus de détails. L'utilisation de l'usinage conventionnel ou en montée sera largement dictée par le matériau à usiner et l'outillage.

Tolérance de déplacement

Une tolérance peut être spécifiée pour surcouper (le nombre négatif coupe plus petit) ou sous-couper (les nombres positifs coupent plus grand) la forme sélectionnée. Si la tolérance est égale à 0, les parcours d'outils seront usinés à la taille exacte.

Séparer le dernier passage

Une tolérance distincte peut être prévue pour le dernier passage. Si cette marge est accordée, toutes les passages, sauf le dernier, seront réduits par la marge spécifiée, le dernier passage étant le seul qui soit conforme à la taille.

Note

This is intended to be just a thin skin of material to be cut away as the tool will have to cut through this allowance at the full depth of the cut where all the previous passes undercut. There will be a warning displayed if the last pass allowance is greater than 1/3rd of the tool diameter but the last pass allowance should ideally be kept a lot smaller than this. Keeping this as small as possible reduces the chances the final pass will fit in areas where the previous passes will not and reduces the amount of material the last pass is having to cut through. If using a last pass allowance for the toolpath you should check that you are happy with the amount of material left for the last pass to cut through. The toolpath will fail to calculate if the last pass is cutting a significant distance into material which has not been cleared by the previous passes.

Si le bouton "Inverser le sens" est coché ✓, le sens de coupe du dernier passage est inversé. Cette fonction peut être utile pour minimiser les marques de témoins sur le bord des coupes de profil.

L'allocation du dernier passage tiendra également compte de tout décalage d'allocation et les deux options peuvent donc être utilisées ensemble.

Utiliser le point de départ du vecteur

Utiliser le point de départ peut être sélectionné pour forcer le parcours de l'outil à plonger et commencer à couper au premier point de la forme. C'est très utile si vous voulez vous assurer que le ciseau ne plonge pas sur une partie critique du travail. Par exemple, le point de départ situé dans un coin est souvent la meilleure position pour plonger et découper, car il ne laisse pas de marque de témoin ou d'arrêt sur la surface usinée.

Les points de départ sont affichés sous forme de cases vertes sur tous les vecteurs lorsque cette option est sélectionnée. Le point de départ sur un vecteur peut être déplacé à l'aide des outils d'édition des nœuds. Sélectionnez le curseur d'édition de nœud ou appuyez sur N. Placez le curseur sur le nœud à utiliser comme point de départ. Cliquez sur le bouton droit de la souris et sélectionnez faire point de départ (ou appuyez sur P). Souvenez-vous que vous pouvez également insérer un nouveau point n'importe où sur un vecteur en utilisant le menu droit de la souris ou en appuyant sur la lettre P - cela insérera un nouveau point et en fera le point de départ.

Note

Selecting Use Start Point may result in less efficient toolpaths (increased cutting times) because it may take the machine longer to move between each shape being cut. If this option is not selected the software will try to calculate the shortest toolpath, minimizing the distance between link up moves. But the downside is that the cutter may plunge/mark important surfaces on the machined edge.

Onglets (Ponts)

Des onglets sont ajoutés aux formes vectorielles ouvertes et fermées pour maintenir les pièces en place lors de leur découpe dans le matériau.

Ajouter des onglets au parcours

En cochant ✓, l'option Add tabs activera la création d'onglets pour ce parcours. La Longueur et l'Epaisseur spécifient la taille de chaque onglet. En cochant ✓, l'option Create 3D Tabs (Créer des onglets en 3D) créera des onglets en 3D, la différence entre ces derniers et les onglets en 2D est décrite ci-dessous

Créer des onglets 3D

Lorsque cette option est sélectionnée, l'onglet sera triangulaire en section. Cette forme est créée lorsque la lame monte jusqu'à l'épaisseur d'onglet spécifiée puis descend de l'autre côté. Les onglets 3D permettent souvent à la machine de fonctionner plus rapidement et plus facilement car elle n'a pas besoin de s'arrêter pour se déplacer en Z au début et à la fin de chaque onglet.

test
3D Tab

Si cette option n'est pas cochée, les onglets 2D seront utilisés. La lame s'arrête au point de départ de chaque onglet, se soulève verticalement selon l'épaisseur spécifiée, traverse la rampe, s'arrête et plonge de l'autre côté.

test
How the lenght and thickness change the tab size

Options de profil

La section Options de profilage du formulaire de parcours contient cinq pages supplémentaires, chacune permettant de spécifier un ensemble particulier d'options d'usinage de profil. Le nombre précis de pages d'options dépendra de la stratégie de parcours que vous utilisez actuellement. La gamme complète des pages d'options est la suivante :

. Rampes

. Pistes

. Commander

. Commencer à

. Les coins

Ils permettent de contrôler les moyens de s'assurer que les pièces sont maintenues en place et usinées aussi facilement que possible tout en garantissant une finition des bords de la plus haute qualité.

Chaque ensemble d'options est accessible par les onglets situés en haut de la section "Options de profil".

Rampes

Les mouvements de rampe sont utilisés pour éviter que la lame ne plonge verticalement dans le matériau. La lame coupe progressivement à un angle tombant dans le matériau, ce qui réduit considérablement l'usure de la lame, l'accumulation de chaleur et également la charge sur l'axe de la lame et l'axe Z de la machine. Si plusieurs passages sont nécessaires parce que la profondeur de passage est inférieure à la profondeur de coupe, les mouvements de rampe sont appliqués au début de chaque niveau. Tous les mouvements de rampe sont effectués à la vitesse de plongée sélectionnée pour l'outil actuel.

Uniforme

Cette option crée une rampe d'accès lisse au matériau en utilisant soit la distance soit l'angle spécifié.

Lorsqu'une distance d'entrée a été spécifiée, l'option Rampe d'entrée désactive les options de distance et d'angle et limite automatiquement les mouvements de la rampe pour qu'elle ne soit que sur la partie de la trajectoire d'entrée.

Zig Zag

Cette option permet d'entrer dans le matériau en zig-zag en utilisant soit la distance spécifiée, soit l'angle et la distance.

L'option Distance s'introduit dans le matériau en zigzagant dans une direction sur la distance spécifiée, puis en zigzagant vers l'arrière sur la même distance.

L'option Angle est généralement utilisée pour les lames qui ne peuvent pas plonger verticalement mais qui ont un angle d'entrée spécifié par le fabricant.

Spirale

Cocher ✓ cela crée une rampe en spirale continue, celles-ci ne sont disponibles que lorsque le parcours d'outil n'inclut pas de plomb dans les mouvements.

Cette option pénètre dans le matériau sur toute la circonférence du passage de profil. L'angle est automatiquement calculé pour passer du point de départ à la profondeur totale sur la distance du périmètre autour du travail.

La vitesse à laquelle la lame pénètre dans le matériau est déterminée par la profondeur de passage spécifiée pour la lame. Par exemple, le profilage en spirale de 0,5 pouce de profondeur avec une lame qui a une profondeur de passage de 0,5 ou plus descendra en spirale vers le bas en 1 passage. La modification de la profondeur de passage à 0,25 pouce entraîne les 2 passages en spirale autour du profil.

Guide

Les mouvements d'entrée/sortie peuvent être ajoutés aux parcours de profilage pour éviter de marquer les bords des composants avec des marques d'arrêt qui sont généralement créées lorsqu'un outil est plongé verticalement sur le bord du travail.

Guide ligne droite

Cette option crée une avance linéaire sur la trajectoire de la lame en utilisant l'angle et la distance de la longueur de l'avance spécifiés.

Le parcours de l'outil mènera à l'arête sélectionnée à l'angle spécifié.

En cochant ✓, l'option faire le guide permet d'ajouter une avance de sortie à la fin du parcours de l'outil à partir de l'arête usinée.

La distance de dépassement oblige l'outil à usiner au-delà du point de départ et est souvent utilisée pour aider à produire une meilleure qualité d'arête sur les pièces.

Guide circulaire

Cette option permet de créer un arc de cercle sur le parcours en utilisant le rayon et la distance de la longueur de l'arc spécifiés.

Le parcours d'outil s'incurvera sur l'arête sélectionnée, tangent à la direction du vecteur au point où il atteint l'arête géométrique réelle.

En cochant l'option ✓ faire le guide, cela permet d'ajouter une avance de sortie à la fin du parcours d'outil à partir de l'arête usinée.

La distance de dépassement oblige l'outil à usiner au-delà du point de départ et est souvent utilisée pour aider à produire une meilleure qualité d'arête sur les pièces.

Ordre

L'onglet "Ordre" vous permet de spécifier les approches que le programme utilisera pour déterminer le meilleur ordre pour couper vos vecteurs. Vous pouvez spécifier plusieurs options, auquel cas le programme calculera le résultat de l'utilisation de chaque option et sélectionnera celle qui donne le temps d'usinage le plus court.

Ordre de sélection des vecteurs

Cette option permet d'usiner les vecteurs dans l'ordre dans lequel vous les avez sélectionnés. Si vous avez des vecteurs les uns dans les autres (comme dans la lettre "O"), le vecteur intérieur sera toujours usiné avant le vecteur extérieur, quel que soit l'ordre de sélection.

De gauche à droite

Cette option permet de réunir d'abord les parties situées à gauche du matériau et de les déplacer vers la droite.

Du bas vers le haut

Cette option permet de joindre d'abord les parties du bas du matériau et de remonter vers le haut.

Grille

Cette option associera l'utilisation d'une approche basée sur une grille à la taille de la grille en fonction de la taille des pièces. L'algorithme tentera de réunir les parties dans une section particulière de la grille avant de passer à l'étape suivante.

Commencer depuis

Conserver les points de départ actuels

Le point de départ du vecteur dictera le début du parcours de l'outil.

Optimiser les points de départ

Le logiciel tentera automatiquement d'optimiser chaque poste de départ du profil en fonction de la vitesse d'exécution du travail.

Le plus proche de la boîte de délimitation

Influencez le point de départ en définissant la partie de la boîte de délimitation du vecteur profilé près de laquelle il doit commencer.

Cela permettra de rechercher le point le plus proche, parmi tous les points d'extrémité des travées, et de démarrer le parcours à partir de ce point.

Parcours des chanfreins

Le parcours du chanfrein utilise les vecteurs et l'outil sélectionnés pour créer une caractéristique angulaire

Le parcours d'outils à chanfrein a deux modes de fonctionnement distincts selon l'outil utilisé :

  • Si l'outil sélectionné est un outil à angle, alors l'angle de l'outil détermine l'angle du chanfrein
  • Si l'outil sélectionné est un outil à nez rond, alors l'angle du chanfrein doit être spécifié manuellement, et sera approximé par une série de coupes fines..

Profondeur de coupes

La profondeur de départ (D) spécifie la profondeur à laquelle le sommet du chanfrein doit commencer.

Sélection des vecteurs

Pour créer le parcours, vous devez d'abord dessiner, puis sélectionner les vecteurs sur lesquels vous souhaitez créer le chanfrein.

Outil

En cliquant sur le bouton "Sélectionner", la base de données des outils s'ouvre et permet de sélectionner l'outil requis. Voir la section sur la base de données des outils pour plus d'informations à ce sujet. Cliquer sur le bouton Modifier ouvre le formulaire Modifier l'outil qui permet de modifier les paramètres de coupe de l'outil sélectionné, sans modifier les informations de base de la base de données. Si vous passez le curseur de la souris sur le nom de l'outil, une info-bulle s'affiche, indiquant l'endroit de la base de données des outils où l'outil a été sélectionné.

Dimensions du chanfrein

Les dimensions du chanfrein contrôlent la forme du chanfrein créé.

Angle (A)

The angle determines the slope of the chamfer. It is measured from vertical. For a V-Bit tool then the angle is fixed to half of the angle of the tool. For a round nosed tool then the angle may be specified.

Width (W)

The width determines the horizontal size of the chamfer. If the angle is set then changing the width will change the cut depth proportionally.

Cut Depth (C)

The Cut depth is the height of the chamfer. If angle is set then changing the cut depth will change the width proportionally.

Max Cut Depth

To achieve the desired height of the chamfer, as specified by the cut depth field, cutting deeper might be required. This will be true in the case of a round-nosed tool.

The Max Cut Depth field is read only and shows the full length of the cut so you can accurately see how deep the tool cuts.

Type de chanfrein

L'option Type de chanfrein contrôle si un chanfrein se produit ou non à l'intérieur ou à l'extérieur d'un vecteur et la direction de la pente du chanfrein :

  • Un chanfrein intérieur se situera à l'intérieur du vecteur sélectionné.
  • Un chanfrein à l'extérieur se situera à l'extérieur du vecteur sélectionné.

La direction de la pente nous indique si notre chanfrein est ascendant ou descendant par rapport au vecteur sélectionné ou s'il est descendant par rapport au vecteur sélectionné.

test
Chamfer Outside & Down. With pocket clearance outside
test
Chamfer Outside and Up. Clearance pocket inside the vector

Les deux options peuvent être utilisées conjointement pour générer différents styles de chanfreins.

Aperçu en 2D

Lorsque vous utilisez le parcours chanfrein, la vue 2D vous permet de savoir immédiatement à quoi ressemblera le chanfrein résultant. De petites lignes s'étendront vers l'extérieur du vecteur sélectionné pour indiquer où se situera la pente du chanfrein. Les flèches sur ces lignes indiquent le sens de la pente. Les flèches pointent toujours vers le bas dans la direction de la pente descendante.

test
2D Preview Showing Chamfer Outside the vectors. The directions point in the direction of the downwards slop.
test
Result of Chamfer Toolpath

Utiliser l'ordre de sélection des vecteurs

Si cette option est cochée, ✓ les vecteurs seront usinés dans l'ordre où vous les avez sélectionnés. Si l'option n'est pas cochée, le programme optimisera l'ordre pour réduire le temps d'usinage.

Propriétés de position et de sélection

Z de sécurité

La hauteur au-dessus de la tâche à laquelle il est possible de déplacer la lame en toute sécurité à une vitesse d'avance rapide / maximale. Cette hauteur peut être modifiée en ouvrant le formulaire de configuration du matériel.

Position de départ

Position de et vers laquelle l'outil se déplacera avant et après l'usinage. Cette dimension peut être modifiée en ouvrant le formulaire de configuration du matériau.

Sélection de vecteur

Cette zone de la page de parcours vous permet de sélectionner automatiquement les vecteurs à usiner en utilisant les propriétés ou la position du vecteur. C'est également la méthode par laquelle vous pouvez créer des modèles de parcours pour réutiliser vos paramètres de parcours sur des projets similaires à l'avenir. Pour plus d'informations, voir les sections Sélecteur de vecteur et Modèles avancés de parcours d'outil.

Charger le modèle de parcours d'outil

Lorsque vous chargez un modèle de parcours d'outil précédemment enregistré (à l'aide de Parcours d'outil ► Modèles ► Charger modèle...), vous obtenez un parcours d'outil vide qui peut être édité en double-cliquant sur son nom dans la liste des parcours d'outil ou en sélectionnant l'icône "Editer le parcours d'outil" dans l'onglet "Parcours d'outils". Une fois que le formulaire de parcours d'outil est ouvert, les vecteurs à usiner peuvent être sélectionnés et le parcours d'outil calculé en utilisant tous les paramètres enregistrés.

Si vous chargez un modèle de parcours d'outil dont les parcours d'outil sont associés à des couches qui n'existent pas dans le fichier actuel, la boîte de dialogue Couches manquantes pour le modèle s'affiche. Il répertorie toutes les couches manquantes et vous offre le choix de les créer automatiquement, de supprimer les parcours associés aux couches manquantes ou de charger les parcours tels quels.

En choisissant de permettre au dialogue de créer automatiquement les couches manquantes, vous pouvez utiliser un modèle de parcours d'outil pour créer des couches "standard" pour les opérations d'usinage et charger les parcours d'outil prêts à être calculés. Il suffit ensuite de déplacer les vecteurs vers les couches appropriées et de recalculer tous les parcours d'outils.

En choisissant l'option "Supprimer tous les parcours associés aux couches manquantes", vous pouvez créer un modèle unique avec de nombreux parcours et faire supprimer automatiquement ceux qui ne sont pas appropriés pour le travail en cours.

Estimation des temps d'usinage

Cette option permet d'estimer les temps d'usinage pour tous les parcours calculés en fonction des vitesses d'avance spécifiées pour chaque outil. Les estimations des parcours d'outils individuels plus le temps d'usinage global de tous les parcours d'outils visibles sont calculés en utilisant les déplacements en rapide et le facteur d'échelle définis par l'utilisateur.

Temps

Les temps d'usinage estimés sont affichés en heures : Minutes : Secondes :

Taux de vitesse

La vitesse d'avance maximale à laquelle la machine fonctionne pour les mouvements rapides, généralement spécifiée en utilisant un mouvement G0 ou G00

Facteur d'échelle

La nature des différents styles de parcours d'outils signifie qu'il peut s'agir de simples coupes en 2D ou qu'ils nécessitent des déplacements simultanés sur 3 axes. Plus le parcours est complexe, plus la machine à commande numérique risque de ne pas atteindre les vitesses d'avance programmées. Ce problème peut être compensé en multipliant les temps par le facteur d'échelle.

Le facteur d'échelle du programme vous permet d'estimer approximativement ce ralentissement pour votre machine, mais il varie en fonction du type de travail que vous effectuez. De nombreuses personnes utiliseront un facteur d'échelle pour un travail simple en 2d et un autre pour la sculpture en 3d ou en V. La meilleure façon de le calculer est simplement de prendre note des temps d'usinage estimés et réels d'une période de temps.

Pour les machines pour lesquelles le contrôleur fournit un temps d'usinage estimé, celui-ci devrait être plus précis car le contrôleur peut déterminer où la machine accélère / décélère et en tenir compte

Contrôles de vues 2D

Consulter également la section Règles, guides et grilles de lecture.

Pan

Click and hold the Left mouse button and drag the mouse about to Pan - Esc to cancel mode

Shortcut: Click and drag the Middle mouse button or if using a 2 button mouse, Hold Ctrl + drag with Right Mouse button.

Zoom Interactive

Mouse with Middle Wheel - Scroll wheel in / out

Mouse without Middle Wheel - Hold Shift + Push / Pull with Right Mouse button.

Zoom Box

Click top left corner, hold mouse down and drag to bottom right corner and release. Clicking the left mouse button will zoom in, Shift + click will zoom out.

Zoom Extents

Zooms to show material limits in the 2D window

Zoom Selected

With objects selected

Zooms to the bounding box of the selection

Annuler l'opération

Cliquer sur cette option permet de revenir en arrière dans les modifications de conception apportées par l'utilisateur.

Créer un arc

L'outil Créer un arc permet de créer une seule portée d'arc en utilisant des valeurs précises, ou de manière dynamique dans la vue 2D

Par le biais de 3 points

Cliquez avec le bouton gauche de la souris dans la vue 2D pour définir le point de départ d'un arc.

Cliquez à nouveau pour définir la position du point final.

Déplacez la souris et cliquez sur un troisième point pour définir le rayon de l'arc.

Centre, début et fin

Cliquez avec le bouton gauche de la souris dans la vue 2D pour définir le point central de l'arc.

Cliquez à nouveau pour définir le point de départ de l'arc.

Déplacez la souris et cliquez sur un troisième point pour définir le point final de l'arc.

Note

Clicking the Right mouse button or pressing the Esc key will complete the arc drawing if possible and close the form.

Dimensions exactes

Des valeurs précises pour les positions des points de départ et d'arrivée (en coordonnées X Y absolues) et le rayon ou la hauteur de l'arc peuvent être saisies directement dans le formulaire. Cliquez sur Créer pour dessiner et créer un arc en utilisant ces valeurs.

Configuration du matériau

La section Configuration du matériau de l'onglet Parcours d'outils fournit un résumé des paramètres actuels du matériau. Certaines de ces valeurs auront été définies au départ lors de la création du travail (voir Configuration du travail pour plus d'informations). Lorsque vous créez des parcours d'outils, il est important de vérifier ces informations et de vous assurer qu'elles sont toujours valides, ainsi que de définir les dégagements d'usinage. Pour accéder à toutes ces propriétés pour l'édition, cliquez sur le bouton Définir... pour ouvrir le formulaire de configuration du matériau :

Différents formulaires sont affichés selon le type d'emploi :

- Emploi simple ou double face,

- Travail rotatif.

Gestionnaire de parcours d'outil de carreaux

Grâce aux options du parcours d'outil de carreaux, il est possible d'usiner des objets et des dessins qui sont plusieurs fois plus grands que la surface disponible de votre banc de machine CNC. Ce processus est également très utile si la taille maximale des pièces de votre matériel est limitée. Dans les deux cas, il est possible de réaliser un projet beaucoup plus important en divisant le parcours en dalles ou en bandes, chacune pouvant être placée dans la zone d'usinage de votre machine à commande numérique ou sur les blocs de matériau disponibles. Une fois coupées, les carreaux peuvent être réassemblés pour former la pièce finie.

Le processus de mise en place de carreaux commence par la création de parcours d'outils basés sur l'objet final comme d'habitude - à ce stade, vous n'avez pas besoin de tenir compte de la taille du banc d'usinage disponible. Une fois que vous avez calculé les parcours d'outils nécessaires, cliquez sur le bouton de parcours d'outils de carreaux dans le volet des parcours d'outils pour ouvrir le formulaire de parcours d'outils des carreaux.

Options de mosaïque

Il existe trois stratégies de disposition pour les parcours d'outils en carreaux, la plus appropriée dépendra des capacités de vos machines et du matériau disponible.

Mosaïques individuelles

La première option de carreau concerne les carreaux individuels. Elle divise le travail actuel en X et Y, pour former une série de parcours entièrement séparés. C'est généralement l'option préférée si vous avez des pièces de matériau indépendantes à usiner, ou si vous avez une machine CNC à banc mobile qui ne vous permettra pas de "surplomber" le matériau en dehors de la zone usinable.

Lorsque cette option est sélectionnée, il vous est demandé de spécifier la largeur et la hauteur de chaque carreau, ainsi que le chevauchement requis (qui sera appliqué dans chaque direction). Les carreaux sont créées en bas à gauche de votre modèle. Le chevauchement de carreaux indépendants est particulièrement important pour les parcours 2,5D qui utilisent la forme de votre outil (comme la sculpture en V). Les parcours 2.5D devront "déborder" des bords de votre carreau afin de compléter leurs coupes en utilisant le côté de la mèche. Pour cette raison, la distance de chevauchement pour les carreaux indépendants devra généralement être au moins égale au rayon de votre outil.

Alimentation en X ou alimentation en Y

Au lieu de découper une série de pièces individuelles de matériau et de les assembler plus tard, il peut être pratique de découper une seule bande de matériau en utilisant une série de réglages - en déplaçant le matériau dans la zone usinable entre les coupes. Aspire soutient spécifiquement cette technique en utilisant les options de traversée en X/Y. Dans ce cas, il vous suffira de définir la largeur ou la hauteur du carreau (qui correspond à la distance de passage prévue), car l'autre dimension est supposée correspondre à la longueur du côté le plus court de votre matériau et correspondra à la dimension équivalente du travail en cours. De même, la distance de chevauchement n'est appliquée que dans le sens de la traversée. Comme vous découperez généralement le même morceau de matériau avec chaque carreau du parcours, la distance de chevauchement pour la traversée n'est pas aussi critique que pour les carreaux individuels et est généralement utilisée pour permettre une marge d'erreur dans la précision de votre configuration.

Une fois que vous avez défini votre option de carrelage, cliquez sur le bouton Mettre à jour les carreaux pour voir vos paramètres reflétés dans les aperçus des tuiles en vue 2D ou 3D.

Machine smallest tile first

If this option is unchecked then the tiling space is divided into parts of the specified size. Any remainder space is placed at the end. If the option is checked then the remaining space is placed at the beginning.

Aperçu de mosaïque

La vue 2D indique comment la zone du modèle est divisée en carreaux. Les lignes jaunes indiquent la taille des carreaux, mais les zones rouge clair indiquent également la zone de chevauchement pour chaque carreau.

En double-cliquant sur un carreau, celui-ci devient le carreau actif.

Dans la vue 3D, les parcours d'outils seront affichés en mosaïque, seuls les déplacements qui se trouvent dans le carreau actif étant affichés.

Simulation de parcours en mosaïque

Vous pouvez également visualiser et simuler des parcours de carreaux individuels dans la vue 3D. Pour visualiser les parcours de carreaux, il suffit de s'assurer que les parcours sont visibles (cochez ✓ dans la liste des parcours), puis de sélectionner le carreau que vous souhaitez voir soit dans le formulaire Parcours d'outil de carreaux, soit dans la vue 2D (voir ci-dessus).

Comme les carreaux sont créés de manière à ce qu'ils soient tous découpés dans la même zone usinable (c'est-à-dire qu'ils sont tous situés dans une position similaire par rapport à l'origine de l'usinage), cela peut les rendre difficiles à visualiser à l'aide des parcours d'outils de prévisualisation. En simulant chaque parcours de carreau dans sa position absolue, les parcours seront découpés dans la même région de votre bloc de prévisualisation et ils recouperont la même zone. Le formulaire des parcours d'outils de carreaux dispose d'une option Dessiner les parcours d'outils dans leur position d'origine pour la visualisation afin de vous permettre de simuler les carreaux comme s'ils étaient disposés dans leur motif final. Lorsque cette option est activée, vous pouvez visualiser l'aspect de votre pièce finale en prévisualisant toutes les carreaux de votre parcours d'outil ensemble, mais vous devez noter que cela ne reflétera pas le véritable décalage de chaque parcours d'outil par rapport à votre origine d'usinage.

Sauvegarder les parcours d'outils de mosaïques

Pourvu que vous ayez créé des carreaux de parcours d'outil à l'aide du formulaire Trajectoire d'outils de carreaux, une option supplémentaire, sortie des parcours d'outil en mosaïque, sera disponible dans le formulaire d'enregistrement de parcours d'outil.

2D Design and Management

The 2D View is used to design and manage the layout of your finished part. Different entities are used to allow the user to control items that are either strictly 2D or are 2D representations of objects in the 3D View. A list of these 2D View entities are described briefly below and more fully in later sections of this manual.

Ultimately the point of all these different types of objects is to allow you to create the toolpaths you need to cut the part you want on your CNC. This may mean that they help you to create the basis for the 3D model or that they are more directly related to the toolpath such as describing its boundary shape. The different applications and uses for these 2D items mean that organization of them is very important. For this reason Aspire has a Layer function for managing 2D data. The Layers are a way of associating different 2D entities together to allow the user to manage them more effectively. Layers will be described in detail later in the relevant section of this manual. If you are working with a 2 Sided project you can switch between the 'Top' and 'Bottom' sides in the same session, enabling you to create and edit data on each side, and using the 'Multi Sided View' option you can view the vectors on the opposite side. 2 Sided Setup will be described in detail later in the relevant section of this manual.

Vectors

Vectors are lines, arcs and curves which can be as simple as a straight line or can make up complex 2D designs. They have many uses in Aspire, such as describing a shape for a toolpath to follow or creating designs. Aspire contains a number of vector creation and editing tools which are covered in this manual.

As well as creating vectors within the software many users will also import vectors from other design software such as Corel Draw or AutoCAD. Aspire supports the following vector formats for import: *.dxf, *.eps, *.ai, *.pdf, *skp and *svg. Once imported, the data can be edited and combined using the Vector Editing tools within the software.

Bitmaps

Although bitmap is a standard computer term for a pixel based image (such as a photo) in *.bmp, *.jpg, *.gif, *.tif, *.png and *.jpeg. These file types are images made up of tiny squares (pixels) which represent a scanned picture, digital photo or perhaps an image taken from the internet.

To make 3D models simple to create, Aspire uses a method which lets the user break the design down into manageable pieces called Components. In the 2D View a Component is shown as a Grayscale shape, this can be selected and edited to move its position, change its size etc. Working with the Grayscale's will be covered in detail later in this manual. As with bitmaps, many of the vector editing tools will also work on a selected Component Grayscale.

Frequently Asked Questions

Mode de sélection interactif

Les outils interactifs de déplacement, de rotation et de sélection d'échelle peuvent être utilisés pour modifier rapidement et facilement les vecteurs et les composants.

En cliquant deux fois sur l'un des objets sélectionnés, les poignées interactives de mise à l'échelle, de mouvement et de rotation s'affichent de la même manière que la sélection de cette icône. Les lignes, arcs et béziers seront affichés sous forme de lignes magenta pointillées et le texte et les objets groupés seront affichés sous forme de lignes magenta pleines :

Dans ce mode, la souris est utilisée pour cliquer sur l'une des poignées qui est apparue sur le(s) vecteur(s) sélectionné(s). Chaque poignée est utilisée pour une opération d'édition spécifique comme détaillé ici :

- Milieu - Déplacer les vecteurs (ou +AltDéplacer les objets sélectionnés sur un axe)

- Coin (blanc) - Échelle des vecteurs proportionnellement (Ou +AltÉchelle non-proportionnellement, +ShiftÉchelle de décalage)

- Bords (blanc) - Mettre le vecteur à l'échelle sur un axe (ou +Shift l'échelle proportionnel)

- Coin (noir) - Faire pivoter les vecteurs (ou +Alt Faire pivoter par incréments de 15°)

Pour désélectionner des objets,

Cliquez sur le fond blanc à moins que vous n'appuyiez sur la touche Shift.

Appuyez sur Esc

Menu du clic droit ► Désélectionner tout

Importer vecteurs

Cela ouvre la fenêtre de dialogue d'ouverture de fichier et permet d'importer des fichiers DXF, EPS et AI et PDF en 2D. Les vecteurs importés seront toujours lus à la taille et à l'échelle où ils ont été créés dans leur logiciel de conception d'origine. Une fois ouverts, ils peuvent être mis à l'échelle et édités de la même manière que les vecteurs créés dans Aspire. Tous les outils vectoriels seront traités dans cette section de ce manuel.

Pour importer des parcours d'outils de PhotoVCarve et Cut3D (extensions de fichiers .PVC et .V3D), utilisez le fichier ► Import... ► Importer les parcours d'outils PhotoVCarve ou Cut3D à partir de la barre de menu du fichier. Toutes les données des parcours d'outils enregistrées sous forme de fichiers .PVC ou .V3D peuvent être importées et seront visibles dans la liste des parcours d'outils.

Voir la section Fichiers de parcours 3D pour des instructions détaillées sur l'importation des fichiers PhotoVCarve(*.pvc), Cut3D(*.v3d) ou Vectric 3D Machinist(*.v3m).

Simple Rotary Modelling using 2D Toolpaths

Creating vectors for a basic column

This section will show how to create a simple column, using the profile and fluting toolpaths.

Start by creating a new rotary job. Please note that settings shown here are only an example and should be adapted to match your machine setup and available material.

In this example the blank will rotate around X axis. We will refer to it as the rotation axis. The axis that will be wrapped is the Y axis. We will refer to it as the wrapped axis. That means that the top and bottom boundaries of the 2D workspace will actually coincide. We will refer to them as the wrapped boundaries.

First, create the cove vectors using Draw Line/Polyline tool. Those will run along the wrapped axis at both ends of the design. Snapping may be useful to ensure that the created line starts and ends at the wrapped boundaries.

In this example the coves were placed 1 inch from the job boundaries, leaving 10 inches in the middle for the flutes. The flutes will run along rotation axis. Assuming 0.5 inch gap between the cove and the beginning of the flute, the flutes will have the length of 9 inches. This example will use 8 flutes.

To start, create a line parallel to rotation axis that is 9 inches long. Now select the created flute vector and then select one of the cove vectors while holding down Shift. Then use Copy Along Vectors tool to create 9 copies. The original flute vector may now be removed as it is no longer necessary. Note that first and last copy are both created on wrapped boundaries. That means they will coincide, so one of them can be removed. As the last step select all flute vectors and press F9 to place them in the center of design.

Creating rotary toolpaths

The process of creating 2D rotary toolpaths is very similar to creating toolpaths for Single- and Double- models. This example will use the profile toolpath on the cove vectors. To create the toolpath, select the cove vectors and click on the Profile Toolpath from

To create the toolpath for the flutes, select the flute vectors and click on the Fluting Toolpath. This Example used a 1 inch 90deg V-Bit set to Flute Depth 0.2 and using the Ramp at Start and End and Ramp Type Smooth options. Ramp length was set to 0.25 inches. Both toolpaths can be seen below.

test
Toolpath for coves of the column
test
Toolpath for flutes of the column

Simulating and saving toolpaths

It is time to simulate toolpaths using Preview Toolpaths. If the option to animate the preview is selected, the simulation will be visualized in flat mode. Once the simulation is complete, the wrapped rotary view will be turned back on automatically.

Contrary to single- and double- sided simulation, rotary simulation is not 100% accurate. For example round holes will appear in rotary view as oval ones, but obviously will be round when part is actually machined.

Although the design can be considered to be finished, in practice it is useful to be able to cut-out the remaining stock. This can be realized by making the design slightly longer and adding profile cuts. In this example the blank length was extended by 2 inches using the Job Setup . Existing vectors can be recentered using F9. After that the existing toolpaths have to be recalculated.

The cut-out vectors can be created in the same way as cove vectors. Two extra profiling toolpaths can be created using the suitable End Mill. In this example we used a tab with a 0.5 inch diameter. In order to achieve that, the user can type the following in the Cut Depth box: z-0.25 and then press = and the software will substitute the result of the calculation. Variable 'z' used in the formula will be substituted by the radius of the blank automatically by software. It is also important to specify Machine Vectors Outside/Right or Machine Vectors Inside/Left as appropriate. Cutout toolpaths and the resulting simulation has been shown below.

test
Cut-out toolpaths in 2D view
test
Finished part after adding cut-out toolpaths

The final step is to save the toolpaths in a format acceptable by your machine. Use the Save Toolpaths and select the wrapped post-processor matching your machine.

Note

Tools and values presented in this example are for illustrative purposes only. Size of tools, feed rate, tabs diameter etc. have to be adapted to the material and machine used to ensure safe and accurate machining.

Spiral toolpaths

This section will explain how to create and simulate spiral toolpaths.

One way of thinking about spiral toolpaths is to imagine a long, narrow strip of fabric. Such a strip can be wrapped around a roll at a certain angle. In order to create a toolpath that wraps around the blank multiple times, one can create a long vector at a certain angle. Such a vector is an equivalent to the strip of fabric when it is unwrapped from the roll.

Although such a toolpath will exceed the 2D workspace of the rotary job, thanks to the wrapping process during both simulation and machining the toolpath will actually stay within material boundaries.

The most crucial part of designing spiral vectors is to determine the right angle and length of the line that would result in a given number of wraps. Suppose one would like to modify a simple column design to use spiral flutes, rather than parallel to rotation axis. The following example will use flutes wrapping 3 times each, but the method can be adapted to any other number.

All but one of the existing flute vectors can be removed. Select the Draw Line/Polyline and start a new line by clicking at one end of the existing flute. This line needs to be made along the wrapped axis with the length being 3 times the circumference of the job. In this example that means typing 90 into the Angle box and typing y * 3 into the Length box and pressing =. If the wrapped axis is not the Y axis, but rather the X axis, then the above formula should be x * 3.

Now one can simply draw a line connecting to the other end of the original flute vector and the newly created one. Using Copy Along Vectors tool this single flute may be copied in the way described earlier. In this example 4 spiral flutes were created, as can be seen below.

test
Vectors used to create spiral flutes
test
Spiral toolpaths in flat view

Once the flute vectors are ready, the toolpath can be created again using the Fluting Toolpath. An important thing to note, is the difference between the appearance of spiral toolpaths in the wrapped and flat view. By clicking on Auto Wrapping one can switch from wrapped rotary view to flat view and back again.

As can be seen above, in the flat view the toolpaths will follow the vectors and extend beyond the job boundaries. On the other hand the wrapped view, presented below, will display the toolpaths spiralling around the blank.

This was just a brief overview of general 2D workflow for rotary machining. Remember to also take a look at video tutorials dedicated to rotary machining, which are accessible from the Tutorial Video Browser link when the application first starts.

Boîte de dialogue des options d'ancrage

Pour faciliter le dessin, la construction et la mise en page, la vue en 2D comporte des règles qui s'affichent en haut et en bas de la fenêtre, sur le côté gauche. Outre les règles, il est possible d'utiliser des lignes directrices et le curseur intelligent pour aider à la construction de vecteurs ou au positionnement d'autres objets dans la vue 2D.

Règles

Les règles sont affichées en permanence dans la vue 2D pour faciliter le positionnement, le dimensionnement et l'alignement. L'échelle graduée utilise automatiquement les unités définies pour le projet et le zoom avant/arrière montre les tailles en dixièmes.

Lignes directrices

Les lignes de guidage sont utilisées pour aider à la conception de la mise en page et permettent d'esquisser très facilement des formes en cliquant sur les intersections des guides. Les lignes de guidage peuvent facilement être ajoutées à la vue 2D en appuyant sur le bouton gauche de la souris sur la règle appropriée (à gauche si vous voulez un guide vertical et en haut si vous voulez un guide horizontal) puis en maintenant le bouton enfoncé et en faisant glisser la souris dans la vue 2D.

Lorsque vous faites glisser un guide en position, il s'accroche automatiquement aux unités affichées sur la règle. Ce comportement d'accrochage peut être annulé en maintenant la touche Shiftenfoncée tout en faisant glisser le guide. Après avoir positionné un guide, il peut facilement être déplacé vers une nouvelle position en cliquant avec le bouton droit de la souris sur le guide pour ouvrir le formulaire des propriétés du guide comme indiqué plus loin dans cette section. Si vous passez la souris sur un guide, sa position actuelle est affichée à côté du curseur

Des lignes de guidage supplémentaires peuvent être ajoutées par rapport à une ligne de guidage existante en plaçant de manière interactive le curseur sur une ligne de guidage existante (le curseur se transforme en 2 flèches horizontales), en maintenant la toucheCtrlenfoncée et en faisant glisser le curseur jusqu'à la position souhaitée. La distance incrémentale entre les lignes de guidage est affichée à côté du curseur. En relâchant la touche Ctrl, la distance absolue par rapport à l'origine du matériau s'affiche.

Des guides peuvent également être ajoutés et d'autres modifications effectuées en cliquant avec le bouton droit de la souris sur la ligne directrice, ce qui fait apparaître le formulaire des propriétés du guide :

La position exacte peut être spécifiée en entrant une nouvelle position.

Il est possible de donner un angle aux guides soit en entrant un angle dans la case Nouvel angle, soit en faisant glisser le curseur et en cliquant sur Appliquer. Les angles sont mesurés en degrés dans le sens inverse des aiguilles d'une montre à partir de l'axe des x. À partir d'un guide angulaire, vous ne pouvez créer que des guides parallèles relatifs.

Les lignes de guidage peuvent être verrouillées en position pour éviter qu'elles ne soient déplacées par inadvertance en cochant l'option Verrouiller le guide.

Il est possible d'ajouter des lignes de guidage supplémentaires qui sont positionnées à l'aide de coordonnées absolues ou incrémentales. Entrez les positions absolues ou relatives et cliquez sur Créer un nouveau guide.

Les guides peuvent être rapidement rendus visibles / invisibles en cliquant dans le coin supérieur gauche de la vue 2D :

La visibilité peut également être modifiée en utilisant le menu AffichageLignes de guidage du menu principal Menu AffichageLignes de guidageSupprimer tous les guides du menu principal

Options d'ancrage

Ces options peuvent être utilisées pour aider à créer et à modifier la géométrie vectorielle.

Le formulaire des options d'ancrage est accessible en sélectionnant EditOptions d'ancrage dans le menu principalF4.

Afficher le texte au curseur

Affiche les coordonnées XY sur le curseur, ce qui permet de voir facilement la position de chaque point.

Ancrage au guide

Lorsque cette option est cochée ✓, les vecteurs de dessin et de positionnement s'accrocheront à toute ligne de guidage horizontale ou verticale visible dans la vue 2D.

Guides d'ancrage à la géométrie

Lorsqu'elles sont cochées, ✓ les lignes de guidage peuvent s'accrocher à la géométrie tout en étant glissées.

Ancrage à la grille

Affiche une grille de points séparés par l'espacement de la grille, qui peut être utilisé pour dessiner ou modifier des vecteurs et d'autres objets dans la vue 2D.

Distance d'ancrage

Fixez des longueurs fixes en fonction de votre niveau de zoom. Cela se produit lors de la création de formes, du glissement de nœuds ou de vecteurs.

Ancrer au centre du travail et dans les coins

Ancrez à la limite du travail et au milieu. En outre, cette fonction contrôle l'ancrage intelligent

Distance de suivi fixe

Les objets peuvent être déplacés sur de petites distances fixes (en les poussant) en maintenant Ctrl + Shift et en tapant sur les touches fléchées. La distance fixe de déplacement spécifie la distance à parcourir pour déplacer les objets sélectionnés à chaque déplacement.

Rayon d'ancrage

Le rayon d'ancrage (pixels) permet de régler la distance à laquelle le curseur doit se rapprocher de la géométrie du vecteur pour l'accrocher. Si vous travaillez rapidement et que vous saisissez et lancez la géométrie à grande vitesse, vous préférerez peut-être un rayon d'ancrage plus grand pour saisir la géométrie qui se trouve vaguement près de la souris. Si vous travaillez avec précision ou si vous avez des géométries complexes qui se chevauchent, vous préférerez peut-être un rayon d'ancrage plus petit pour éviter d'avoir à zoomer pour sélectionner une géométrie dans une zone qui comporte de nombreux vecteurs proches.

Ancrage à la géométrie

Utilisé pour contrôler la position à laquelle le curseur va se positionner lors du dessin et du déplacement d'objets. Lors du dessin, le curseur se positionne sur les éléments de la géométrie vectorielle en fonction des options que vous avez sélectionnées dans le formulaire de cette section.

Centres des objets, points d'extrémité de la portée, points médians de la portée, centres des arcs, intersections horizontales, verticales et les lignes guides d'angle et de distance spécifiées et l'intersection des guides

Ancrage intelligent

L'ancrage intelligent fonctionne en faisant glisser le curseur sur des lignes imaginaires liées à des vecteurs et/ou des nœuds. Ces lignes apparaissent comme des lignes pointillées, et parfois colorées, qui passent par le vecteur ou le nœud et le point du curseur. Vous pouvez cliquer sur l'intersection de ces lignes en passant le curseur sur les nœuds qui vous intéressent. Cela réduit la nécessité de créer une géométrie de construction (par exemple, pour aligner des nœuds ou des vecteurs), et peut être utilisé dans presque tous les outils de création de formes, d'édition de nœuds et de transformation de vecteurs.

Note

A node is the start, middle, or end point of a span.

Note

The snapping system is watching to see which vectors you hover the mouse over. It remembers that last few vectors as the ones you want to work with and draws the snap lines for those as a priority. There is a maximum number of nodes and vectors that can be "woken up" at the same time to avoid too many snap lines appearing at once.

Il est possible de tracer des lignes de découpe :

- les nœuds qui ont été réveillés en passant la souris dessus ou leur portée

- Propriétés des vecteurs, telles que leur boîte de délimitation ou leur point central

- Propriétés des matériaux, telles que les extensions du bord et du milieu

Note

It is possible to wake up vectors on the other side of a double-sided job.

Cursor

Type

Description

Object Bounds

The theoretical bounding box surrounding the active vector
+ horizontal and vertical lines passing through the centre

test
test

Horizontal and Vertical Lines

Horizontal and vertical lines passing through a node or a span midpoint.

Tangents

Tangents originating from a node or a span midpoint.

Perpendicular to Tangents

Lines which are perpendicular to tangents from nodes or span midpoints.

Connecting Lines

Lines connecting two nodes. Includes mid-point.

Span Geometry

Snap to the geometry of the vector.

Angular Constraints

Snapping to specific angles, as defined in the snap options F4.

test
test

Job

Horizontal and vertical lines through the center of the job.

Limites d'objets

Ces lignes d'ancrage apparaissent sur les bords de la boîte de délimitation du vecteur, et au milieu horizontalement et verticalement.

test
Bounding Box
test
Object Center

Lignes verticales et horizontales

Nœuds

Les lignes d'ancrage apparaissent lorsque le curseur se trouve près de la ligne horizontale ou verticale passant par les nœuds actifs.

Vecteurs

Les lignes d'ancrage deviennent disponibles en déplaçant les vecteurs de manière à ce qu'il soit utilisé pour les aligner avec d'autres vecteurs.

test
Vertical
test
Horizontal

Tangentes

Ces lignes d'ancrage proviennent du nœud actif et apparaissent comme une extension le long de l'extrémité de la travée d'appartenance.

Perpendiculaire aux tangentes

Ces lignes d'ancrage seront à 90° de la ligne d'ancrage tangente.

Lignes de connexion

Si vous activez deux ou plusieurs nœuds, vous pouvez les ancrer à la ligne qui les relie. Vous pouvez également les ancrer au point médian de cette ligne.

Géométrie de la travée

Cela permet de s'adapter à la géométrie des vecteurs.

Contraintes angulaires

Bords et centre du travail

Si vous devez ajuster le travail

Options d'extraction de la barre d'outils

L'ancrage de la géométrie, l'ancrage intelligent et l'ancrage de la grille peuvent être activés et désactivés à partir de la barre d'outils de visualisation

Toute modification des paramètres d'ancrage F4, par le biais du menu principal ou des boutons de la barre d'outils de visualisation, sera mémorisée pour les sessions suivantes.

Disable snapping temporarily

Snapping can be temporarily disabled by holding down the Shift key.

Modifier

Undo

Steps backwards through the last 5 changes made by the user.

Redo

Steps forward through design steps that have been Undone using the Undo command (see above) to get back to stage that the user started using the Undo function.

Cut

Removes the selected objects from the job and places them onto the clipboard.

Copy

Copies selected objects to the clipboard, leaving the original in place

Paste

Pastes the contents of the Clipboard into the model (see cut and copy above).

Delete

Deletes the selected object - same as hitting the Delete key on your keyboard

Selection►

Select various types of vectors

Align Selected Objects ►

Give the user all the options covered under the Align Objects section of the menu.

Opens the Alignment Tools form.

Join Vectors

Joins open vectors.

Opens the Join Vectors form.

Curve Fit Vectors

Allows arcs, Bezier curves or lines to be fitted to existing vectors to 'smooth' them.

Opens the Fit Curves to Vectors form.

Nest Selected Vectors

Opens the Nesting form.

Job Size and Position

Opens the Job Setup form.

Notes

Opens a text box where you can record notes regarding this job, such as customer name, material required, special setup instructions or any other relevant text information you would like to keep when you save the job.

If the text starts with a period/full stop/dot '.' , the Notes dialog will be displayed automatically each time the file is opened. The text from the Notes dialog can also be optionally output into the toolpath as a comment field. See the Post-Processor Editing Guide.

Document Variables

Opens the Document Variables dialog.

Snap Options

Opens the Snap Options dialog.

Options

Opens the Program Options dialog to allow the customization of certain aspects of the program.

Sélection

Select All Vectors

Selects all the currently visible vectors in the part (vectors on invisible layers are not selected).

Select All Open Vectors

Selects all the currently visible Open vectors in the part

Select All Duplicate Vectors

Selects all the currently visible Duplicate vectors in the part - these are vectors which are exact copies of each other in terms of shape and location so that visually they appear to be only one vector. These can cause problems for some toolpath and modeling functions so it can be useful to delete them or move them to a new layer.

Select All Vectors On Current Layer

Selects all the vectors on the selected layer.

Unselect All

Deselects all the currently selected vectors in the part

Vector Selector...

Opens the Vector Selector dialog.

Joindre/fermer le vecteur avec une ligne droite

Joindre avec une ligne trouve les points d'extrémité les plus proches sur 2 vecteurs ouverts sélectionnés et les joint avec une ligne droite. Fermer avec une ligne ferme un seul vecteur ouvert avec une ligne droite entre ses deux extrémités.

Groupement et dégroupement

Le regroupement d'objets permet de les sélectionner, de les déplacer et de les manipuler comme s'il s'agissait d'une seule entité. Le processus est entièrement réversible par le dégroupement.

See Grouping and UnGrouping.

Modifier parcours d'outil

Cette option est utilisée pour modifier un parcours existant. Cliquez pour sélectionner un parcours dans la liste, puis cliquez sur l'option de modification pour ouvrir le formulaire.

Les vecteurs associés à chaque parcours sont automatiquement mémorisés, de sorte que la modification d'un parcours sélectionnera automatiquement les vecteurs dans la fenêtre 2D.

Apportez les modifications nécessaires aux paramètres du parcours d'outil Cliquez sur le bouton Calculer pour mettre à jour le parcours d'outil

Un parcours peut également être édité en double-cliquant sur son nom dans la liste des parcours.

Superposition de vecteurs

Des vecteurs fermés sélectionnés qui se chevauchent peuvent être fusionnés pour créer une nouvelle forme. Ces outils considèrent les vecteurs fermés comme des zones solides.

Les exemples suivants commencent avec ces cinq formes vectorielles où le rectangle a été sélectionné en dernier.

Seules les zones des premières parties sélectionnées (les cercles) qui sont couvertes par le dernier vecteur sélectionné (le rectangle) subsistent après cette opération.

test
test

Arbre de composants

Le modèle que vous voyez dans la vue 3D est le résultat de la combinaison progressive de tous les composants visibles, du bas de l'arbre des composants jusqu'au haut. Le modèle qui en résulte est connu sous le nom de modèle composite. L'ordre dans lequel les composants sont combinés peut avoir un impact significatif sur la forme finale du modèle composite et vous devrez donc souvent déplacer les composants les uns par rapport aux autres dans l'arbre des composants afin d'obtenir le résultat final que vous souhaitez.

Pour plus d'informations, consultez la page Conception et gestion 3D.

Modes de combinaison

Pour vous aider à comprendre comment les composants sont combinés, chaque composant dans l'arbre a une icône indiquant comment il est actuellement combiné avec les composants ci-dessous.

test
Add
test
Subtract
test
Merge
test
Low
test
Group

Regroupement

Les composants groupés sont également indiqués par leur propre icône et la présence d'un contrôle plus ou moins à gauche de la case de visibilité. Ces contrôles vous permettent d'étendre ou de réduire le groupe pour afficher ou masquer le contenu du groupe, respectivement.

Chaque composant existe sur un seul niveau. Ces niveaux peuvent être utilisés pour organiser votre processus de modélisation. Au cours du processus de composition, le contenu d'un niveau est d'abord combiné avant que les niveaux eux-mêmes ne soient combinés ensemble.

Sélection

Les composants peuvent être sélectionnés de 3 façons :

- En cliquant avec le bouton gauche de la souris sur le nom du composant dans l'arbre des composants

- En cliquant avec le bouton gauche de la souris sur l'image de prévisualisation du composant en niveaux de gris associé dans la vue 2D

- En double-cliquant à gauche directement sur l'élément dans la vue 3D

Dans tous les cas, la nouvelle sélection sera ensuite reflétée dans les trois emplacements. Ainsi, par exemple, la sélection d'un composant dans l'arborescence des composants entraînera simultanément la sélection de l'aperçu du composant 2D associé dans la vue 2D, et la mise en évidence du même composant en rouge (ou en vert si le composant sélectionné est masqué par un autre composant) dans la vue 3D.

Il existe toutefois quelques différences mineures entre les trois méthodes de sélection. En outre, selon les circonstances, il peut y avoir certains avantages à sélectionner vos composants en utilisant une méthode plutôt qu'une autre.

Sélection dans l'arbre des composants

L'arborescence des composants fonctionne de la même manière que l'explorateur de fichiers de Windows. Pour sélectionner un composant, il suffit de cliquer sur celui-ci. Pour sélectionner plusieurs composants, maintenez la toucheCtrl enfoncée tout en cliquant sur chaque composant que vous souhaitez ajouter à la sélection. Dans ce mode, le fait de cliquer sur un composant déjà sélectionné entraîne sa suppression de la sélection.

Une pression sur la toucheShiftvous permet de sélectionner une série de composants. Cliquez sur le premier composant de la gamme pour le sélectionner, puis maintenez la toucheShiftenfoncée et appuyez sur le dernier composant que vous souhaitez sélectionner pour sélectionner tous les composants entre la première et la dernière sélection.

Un double-clic sur un composant ou un niveau dans l'arborescence des composants ouvrira automatiquement l'outil Propriétés des composants - voir la section Propriétés des composants pour plus d'informations sur la manière d'utiliser cet outil pour modifier les composants sélectionnés.

Un clic droit sur un composant non sélectionné dans l'arborescence des composants le sélectionnera et ouvrira son menu contextuel de commandes connexes. Toutes les commandes que vous sélectionnez s'appliqueront uniquement au composant sélectionné.

Un clic droit sur un composant déjà sélectionné, qui est également l'un des composants sélectionnés, ouvre un menu contextuel similaire de commandes. Toutes les commandes que vous sélectionnez dans ce menu s'appliqueront à tous les composants actuellement sélectionnés.

Sélection dans la vue 2D

Les aperçus des composants 2D se comportent exactement de la même manière que les vecteurs ou les bitmaps. Ils peuvent être sélectionnés par un simple clic gauche. Plusieurs aperçus de composants peuvent également être "sélectionnés par décalage" (voir ci-dessus). En cliquant à nouveau sur les aperçus de composants sélectionnés, on active leurs poignées de transformation interactives. Celles-ci peuvent être utilisées pour déplacer, faire pivoter ou étirer l'aperçu de composant 2D et le composant 3D associé.

Sélection dans la vue 3D

Comme le bouton gauche de la souris sert à tourner la vue 3D elle-même, un simple clic gauche ne peut pas être utilisé directement pour la sélection des composants. Toutefois, la vue 3D d'Aspireprend en charge la plupart des concepts de sélection standard décrits ci-dessus, en utilisant plutôt des doubles clics. Par conséquent, pour sélectionner un composant dans la vue 3D, il faut double-cliquer dessus avec le bouton gauche de la souris. Pour sélectionner plusieurs composants dans la vue 3D, maintenez une toucheShiftenfoncée et double-cliquez sur chacun des composants que vous souhaitez ajouter à la sélection. Pour accéder au menu contextuel des commandes associées à un composant, il faut double-cliquer avec le bouton droit de la souris sur ce composant dans la vue 3D.

Étant donné que les composants peuvent se chevaucher ou fusionner entre eux lors de la formation du modèle composite, vous pouvez constater que certains composants deviennent difficiles (voire impossibles) à sélectionner directement dans la vue 3D à l'aide de la méthode du double-clic. Dans ce cas, vous pouvez utiliser le menu du clic droit. Si vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur un point situé au-dessus du composant que vous souhaitez sélectionner, vous obtenez une liste de tous les composants qui se trouvent sous ce point.

Vous pouvez également double-cliquer avec le bouton droit de la souris sur le composant sélectionné (surligné en rouge) dans la vue 3D. Les options proposées comprennent l'affichage/masquage des composants ou le réglage de leur mode de combinaison dans le modèle composite.

Dans la vue 3D, l'objet sélectionné sera souvent teinté en rouge. Dans certains cas, des parties de certains composants seront masquées par d'autres composants. Dans ce cas, la teinte rouge ne sera pas visible. Les parties des objets qui sont obscurcies seront teintées en vert afin qu'elles soient toujours visibles depuis la vue 3D.

Edition dans la vue 3D

De nombreux outils d'édition de composants dynamiques sont désormais accessibles directement à partir de la vue 3D. L'édition des composants dans la vue 3D permet de voir rapidement et facilement l'effet immédiat des modifications apportées au modèle composite. Pour accéder à ces options d'édition, un ou plusieurs composants doivent d'abord être sélectionnés. Une fois sélectionnés, il suffit de cliquer à nouveau sur le composant dans la vue 3D ou de cliquer sur l'icône du mode de transformation (Déplacer, Échelle, Rotation de la sélection) pour activer les poignées de transformation 3D. Celles-ci prennent la forme de carrés bleus pleins et creux autour du/des composant(s) dans la vue 3D.

La majorité de ces poignées fonctionnent de la même manière que les objets de la vue 2D. Le grand carré bleu solide supplémentaire situé sous le milieu du bord inférieur du modèle peut être cliqué avec le bouton gauche de la souris pour ouvrir une forme flottante qui permet d'accéder à certaines des propriétés des composants. Ce formulaire peut être déplacé s'il couvre une zone importante du travail. À partir de ce formulaire, vous pouvez ajuster le mode de combinaison, la hauteur de la forme, la hauteur de la base, le fondu et l'inclinaison pour le ou les composants sélectionnés. Si vous modifiez le Fondu ou l'Inclinaison en utilisant ce formulaire, alors lorsque vous cliquez sur le bouton Définir, vous devez cliquer sur les positions correspondantes dans la vue 3D.

Position dans l'arbre des composants

La position du composant dans l'arbre des composants peut affecter le modèle combiné qui en résulte. Cette position peut être modifiée en sélectionnant un ou plusieurs composant(s) et en cliquant sur l'un des boutons comportant une flèche bleue en haut de l'arbre des composants. Il est également possible de sélectionner un ou plusieurs composants et de les faire glisser dans l'arbre des composants à l'aide de la souris. Si vous maintenez la toucheCtrlenfoncée lorsque vous faites glisser un composant, le composant lui-même ne sera pas déplacé, mais il sera copié et placé à l'endroit souhaité.

Regrouper les objets sélectionnés

Les vecteurs peuvent être groupés, ce qui permet d'inclure un nombre illimité de vecteurs dans un seul objet qui peut être facilement sélectionné, déplacé, mis à l'échelle, etc. La touche de raccourci pour cette opération est G.

Le regroupement de vecteurs est particulièrement utile pour l'usinage, où différents vecteurs seront utilisés pour une seule opération de parcours d'outil. Un clic sur un membre du groupe sélectionne le groupe entier.

Dessiner une ellipse

Les ellipses/ovales peuvent être créés de manière interactive avec le curseur et les touches rapides ou en entrant les coordonnées exactes du point central, de la hauteur et de la largeur à l'aide d'une saisie.

Note

Pressing the Space-bar re-opens the last vector creation form you used. This is very useful when using other forms in between each shape you create.

Interactif - Curseur

La façon la plus rapide et la plus simple de dessiner une ellipse est :

- Cliquez et faites glisser le bouton gauche de la souris dans la vue 2D pour commencer à dessiner l'ellipse à partir de son coin.

- Tout en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé, faites glisser l'ellipse jusqu'à la taille souhaitée.

- Relâchez le bouton gauche de la souris.

- En maintenantAltenfoncé et en faisant glisser le curseur, on crée une ellipse à partir du point central.

- En maintenantCtrlenfoncé et en faisant glisser, on crée un cercle.

Touches rapides

Au lieu de relâcher le bouton gauche de la souris lorsque vous avez fait glisser votre forme à la taille requise, vous pouvez également saisir des valeurs exactes pendant le processus de glissement et définir les propriétés avec précision.

- Cliquez sur le bouton gauche de la souris et faites glisser votre forme dans la vue 2D.

- Tout en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé, saisissez une séquence de touches rapides détaillée ci-dessous.

- Relâchez le bouton gauche de la souris.

Prédéfini

Par défaut, deux valeurs séparées par une virgule, seront utilisées pour définir la largeur et la hauteur de votre ellipse. Une valeur créera un cercle avec le diamètre donné. Pendant que vous faites glisser l'ellipse, tapez Width Value , Height Value Enter or Diameter , Enterpour créer une ellipse aux dimensions spécifiées.

Spécification d'autres propriétés

En utilisant des clés de lettres spécifiques après votre valeur, vous pouvez également indiquer précisément à quel bien il se rapporte.

  • Value XCrée une ellipse à la hauteur actuelle mais avec une largeur déterminée
  • Value Y - Crée et ellipse à la largeur traînée actuelle mais à la hauteur fixée
  • Value W Value H - Crée une ellipse avec une largeur et une hauteur déterminées

Exemples

  • 1 x hauteur actuelle traînée avec une largeur (X) de 1
  • 1 y Largeur et hauteur (Y) traînée actuelle de 1.

Taille exacte

Des ellipses précises peuvent également être tracées en entrant le point d'origine XY requis avec la largeur et la hauteur de l'ovale. Cliquez sur Appliquer pour créer l'ellipse.

Modifier une ellipse

Pour modifier une ellipse existante :

- Sélectionnez l'ellipse à modifier et ouvrez le formulaire Dessiner une ellipse.

- La forme sélectionnée s'affiche sous la forme d'une ligne magenta pointillée.

- Modifiez les valeurs de largeur et de hauteur.

- Cliquez sur Appliquer pour mettre à jour l'ellipse.

Pour modifier une autre ellipse sans fermer la forme, maintenez la touche Shiftenfoncée et sélectionnez l'ellipse suivante.

Outils de sélection d'objets

Lorsque les vecteurs ont été créés dans Aspire ou ont été importés d'autres logiciels de conception, vous pouvez les modifier. Ces modifications peuvent être destinées à préparer l'usinage ou à être utilisées comme vecteurs de construction pour la réalisation de formes 3D à l'aide des Outils de modélisation. Il existe un certain nombre de fonctions pour l'édition des vecteurs qui seront couvertes dans cette section du manuel. Toutes les icônes sous la section Editer les vecteurs de l'onglet Dessin seront référencées ainsi que les icônes sous la section Aligner les objets du menu.

Modes d'édition

Dans la vue 2D, un vecteur peut être sélectionné, puis trois modes d'édition différents permettent d'apporter des modifications dynamiques au(x) vecteur(s) selon l'option sélectionnée dans la section Editer les vecteurs.

Les trois modes d'édition sont les suivants :

Par défaut, le logiciel est normalement en mode de sélection vectorielle.

Créer un parcours d'arrondi

Ce gadget est utilisé pour simplifier la tâche de création de parcours d'outil pour usiner une ébauche de pièce brute à un diamètre fini pour les utilisateurs avec un axe rotatif/indexeur. Il prend en charge l'arrondi à partir d'une pièce brute ronde ou carrée et crée les parcours d'outils directement à partir du gadget. Le gadget est conçu pour être utilisé dans un travail rotatif

Comme pour tous les gadgets védiques, la première partie du formulaire donne un aperçu de la fonction du gadget.

Le début du formulaire indique également un point TRÈS important sur l'origine Z à définir lorsque les parcours d'outils sont générés par un post-processeur d'enrobage. Ceci doit être configuré lors de la configuration du travail.

Vous avez le choix de spécifier si l'outil doit être mis à zéro au centre du cylindre ou sur la surface. Lorsque vous arrondissez une pièce brute, vous ne pouvez pas définir le Z sur la surface du cylindre, car la surface à laquelle il se réfère est la surface de la pièce brute finie. Nous vous recommandons vivement, pour des raisons de cohérence et de précision, de toujours choisir le "centre du cylindre" lorsque vous produisez des parcours d'outil enveloppés, car il doit toujours rester constant, quelles que soient les irrégularités du diamètre de la pièce à usiner ou les erreurs de centrage de l'ébauche dans le mandrin.

Un conseil utile pour ce faire est de mesurer avec précision la distance entre le centre de votre mandrin et un point pratique tel que le haut du mandrin ou une partie de votre support de montage de l'axe rotatif. Notez ce décalage en z quelque part, et mettez à zéro les futurs outils à ce point et entrez votre décalage en z pour obtenir la position du centre de l'axe rotatif

Le formulaire Créer un parcours d'arrondi est divisé en 4 sections logiques.

Taille et forme des blocs

Le gadget permet de créer un parcours d'outil pour usiner une ébauche carrée ou ronde. Dans cette section, vous spécifiez la forme de votre ébauche initiale et ses dimensions. Les diagrammes indiquent les dimensions spécifiées.

Méthode d'usinage

Le gadget offre un choix de trois types d'usinage et pour tous les types, vous pouvez saisir une surépaisseur qui sera laissée sur la forme finale si nécessaire. Les options radiales et tramées peuvent être utilisées avec des ébauches carrées ou rondes, la trame optimisée ne peut être utilisée que pour des ébauches carrées.

Radial (autour du cylindre)

Cette option crée un parcours d'outil qui fait tourner l'ébauche autour de son axe à 360° avant de passer à la passe suivante en fonction de la distance de dépassement de l'outil et de faire à nouveau tourner l'ébauche.

Trame (le long du cylindre)

Cette option permet d'usiner sur la longueur du cylindre avant d'incrémenter l'axe de rotation d'une quantité égale au pas de l'outil, puis de ramener l'outil le long de l'axe du cylindre. Pour de nombreuses machines où l'axe de rotation est souvent plus lent que l'axe X ou Y, cette stratégie peut permettre des temps d'usinage plus courts.

Trame optimisée (le long du cylindre)

Si vous usinez une ébauche carrée en une forme ronde, les options précédentes génèrent un grand nombre de déplacements d'outils inutiles, parce que pour une grande partie du processus d'usinage, elles font appel à de l'"air frais". La stratégie "Trame optimisée" ne crée les parcours d'outils que là où il y a réellement de la matière sur l'ébauche et est donc beaucoup plus efficace pour les ébauches carrées.

Après avoir choisi votre méthode d'usinage, la section suivante du formulaire vous permet de choisir l'outil avec lequel vous allez usiner. L'outil est sélectionné dans la base de données d'outils Vectric standard et contrôlera le passage, la descente et les vitesses d'avance pour le parcours d'outil. Il est important de noter qu'après avoir choisi l'outil, vous ne pourrez pas modifier les paramètres, vous devez donc commencer par configurer l'outil avec les paramètres corrects dans la base de données des outils. Cette section vous permet également de spécifier un nom pour le parcours d'outil qui sera créé.

Les valeurs de la dernière section du formulaire sont reprises automatiquement et ne sont présentées qu'à titre de référence.

Après avoir rempli toutes les valeurs (toutes les valeurs seront mémorisées comme valeurs par défaut à utiliser lors de la prochaine exécution du gadget), appuyez sur le bouton OK et le parcours sera généré dans le programme.

Recadrer le bitmap

Sélectionnez l'image que vous souhaitez recadrer. Puis, à l'aide de la touche shift+ clic gauche, sélectionnez les vecteurs fermés que vous souhaitez utiliser pour recadrer l'image. Vous pouvez sélectionner plusieurs vecteurs, mais l'image doit d'abord être sélectionnée. Cliquez sur le bouton "Recadrer l'image" pour effacer l'image en dehors du vecteur. Si plusieurs vecteurs sont utilisés pour le recadrage, l'outil de recadrage ne laisse que la zone de l'image qui se trouve à l'intérieur des contours sélectionnés.

Variables du document

Les variables de document fournissent un mécanisme pour définir des valeurs qui peuvent être utilisées dans les variables de document dAspire. Elles peuvent être créées soit dans la boîte de dialogue Variables du document qui est accessible sous le menu Édition, soit à partir de n'importe quelle boîte d'édition de calcul qui prend en charge les variables en cliquant avec le bouton droit de la souris et en sélectionnant Insérer une nouvelle variable du document dans le menu contextuel.

Dénomination des variables des documents

les noms de nouveaux variables de documents doivent commencer par une lettre et peuvent ensuite se composer de lettres, de chiffres et de caractères de soulignement. Une fois créés, ils peuvent être édités dans le tableau situé sous la section Nouveau variable du dialogue Variables du document.

Les variables peuvent être exportés vers un fichier texte et importés dans un autre travail. Lors de l'importation, toute valeur de variable existante portant le même nom sera remplacée.

Supprimer les variables de documents

Les variables peuvent être supprimés s'ils ne sont pas utilisés dans les calculs de parcours, mais uniquement si aucun formulaire de création de parcours n'est ouvert.

Utilisation des variables de document

Une fois créée, un variable de document peut être utilisé dans n'importe quelle boîte d'édition de calcul en incluant son nom dans une paire d'accolades comme l'illustre la figure ci-dessous.

Un clic droit dans une boîte d'édition de calcul fournit un menu contextuel qui propose des raccourcis pour créer de nouveaux variables et insérer des variables existants dans la boîte d'édition.

Une fois qu'un variable de document a été créée à partir du menu contextuel, il sera inséré dans la boîte d'édition.

Accéder aux variables de documents

Les variables de documents déclarés sont facilement accessibles à partir d'une boîte d'édition de calcul. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la boîte d'édition des calculs et vous verrez apparaître un menu indiquant les variables de document disponibles actuellement, ainsi qu'une option permettant d'insérer rapidement un nouveau variable de document.

Établir la taille

Les éléments sélectionnés dans la vue 2D peuvent être mis à l'échelle ou redimensionnés avec précision grâce à cette option.

Ancre

La position de l'ancre détermine le point sur la case de délimitation de votre objet sélectionné qui sera redimensionné aux dimensions saisies.

Liens XY

En cochant ✓ cette option, cela permet toujours de mettre à l'échelle la hauteur et la largeur en proportion. Si l'option de lien n'est pas cochée, l'échelle n'est pas proportionnelle.

Échelle automatique Z

Cette option définit un mode de mise à l'échelle spécifique pour les composants 3D. Lorsqu'elle est cochée, ✓ la mise à l'échelle d'un composant du modèle en X ou Y entraînera une mise à l'échelle proportionnelle en Z, de sorte que si vous augmentez sa taille en X et/ou Y, sa hauteur en Z augmentera également et inversement, si vous réduisez sa taille en X et/ou Y, sa hauteur diminuera. Lorsqu'elle n'est pas cochée, la hauteur Z de vos composants restera constante, quelle que soit l'échelle X et/ou Y effectuée dans ce formulaire ou dynamiquement à l'aide de la souris dans la vue 2D ou 3D.

Dimensionnement interactif

Le mode par défaut est de permettre aux éléments sélectionnés d'être mis à l'échelle de façon interactive en cliquant deux fois avec la souris.

Le processus est le suivant :

- Sélectionner les vecteurs

- Cliquer une deuxième fois pour activer les options interactives - poignées sur la boîte de sélection

- Cliquer et faire glisser sur les poignées blanches

Le raccourci clavier T ouvre le formulaire Échelle en mode interactif

Échelle de hauteur du modèle

Cet outil applique une mise à l'échelle globale à votre modèle composite final. Cela vous permet d'ajuster avec précision un dessin dans le matériau disponible ou de gérer la profondeur des coupes requises, sans avoir à ajuster individuellement la profondeur de chacun des éléments contributifs.

Échelle des deux côtés

Cette option ne peut être sélectionnée que lorsque vous travaillez dans une configuration à deux côtés. En cochant ✓, cette option vous permet de mettre à l'échelle les deux côtés du modèle. Si cette option n'est pas cochée, vous ne mettez à l'échelle que le modèle de la face sur laquelle vous travaillez actuellement.

Hauteur de l'échelle

Ce curseur permettra à l'utilisateur d'augmenter et de diminuer la hauteur du modèle en pourcentage par rapport à sa hauteur d'origine (lorsque l'outil Échelle a été sélectionné).

Régler la hauteur exacte...

En cliquant sur le bouton "Régler la hauteur exacte...", l'utilisateur peut définir une valeur spécifique (dans les unités de travail actuelles) pour la hauteur du modèle, plutôt que d'utiliser le curseur proportionnel. Si vous travaillez dans un environnement à deux côtés, vous avez l'option de mettre à l'échelle les deux côtés. En cochant ✓, cette option vous permet de mettre à l'échelle les deux côtés du modèle. Si cette option n'est pas cochée, vous ne mettez à l'échelle que le modèle de la face sur laquelle vous travaillez actuellement.

Appliquer/OK

Quitte le dialogue en conservant les modifications apportées au modèle.

Fermer/Annuler

Quitte le dialogue en ignorant les modifications apportées au modèle.

Interface Overview

  1. The Main Menu Bar (the Drop Down Menus) along the top of the screen (File, Edit, Model, Toolpaths, View, Gadgets, Help) provides access to most of the commands available in the software, grouped by function. Click on any of the choices to show a Drop-Down list of the available commands.
  2. The Design Panel is on the left side of the screen. This is where the design tabs can be accessed and the icons within the tabs to create a design.
  3. The Toolpath Tab is on the right side of the screen. The Top section of the toolpaths tab houses all of the icons to create, edit and preview toolpaths. The bottom half shows you toolpaths that you have already created.
  4. The 2D Design window is where the design is drawn, edited and selected ready for machining. Designs can be imported or created directly in the software. This occupies the same area as the 3D View and the display can be toggled between the two using F2 and F3 or the tabs at the top of the window.
  5. The 3D View is where the composite model, toolpaths and the toolpath preview are displayed.
  6. If you wish to see the 2D and 3D views simultaneously, or you wish to switch your focus to the Toolpaths tab at a later stage of your design process, you can use the interface layout buttons (accessible in the 2D View Control section on the Drawing Tab) to toggle between the different preset interface layouts.

Managing the Interface

The tool pages have Auto-Hide / Show behavior which allows them to automatically close when not being used, thus maximizing your working screen area.

The software includes two default layouts, one for designing and one for machining, which can automatically and conveniently set the appropriate auto-hide behavior for each of the tools pages. Toggle layout buttons on each of the tools pages allow you to switch the interface as your focus naturally shifts from the design stage to the toolpathing stage of your project.

Accessing Auto-hidden tabs

If a tools page is auto-hidden (because it is currently unpinned, see pinning and unpinning tools pages, below), then it will only appear as a tab at the side of your screen. Move your mouse over these tabs to show the page temporarily. Once you have selected a tool from the page, it will automatically hide itself again.

Pinning and unpinning tools pages

The auto-hide behavior of each tools page can be controlled using the push-pin icons at the top right of the title area of each page.

Default layout for Design and Toolpaths

Aspire has two default tool page layouts that are designed to assist the usual workflow of design, followed by toolpath creation.

In all three of the tools tabs there are 'Switch Layout' buttons. In the Drawing and Modeling tabs, these buttons will shift the interface's focus to toolpath tasks by 'pinning-out' the Toolpaths tools tab, and 'unpinning' the Drawing and Modeling tools tabs. In the toolpaths tab, the button reverses the layout - unpinning the toolpaths page, and pinning-out the Drawing and Modeling pages.You can toggle between these two modes using the F11 and F12 shortcut keys.

Parcours d'outil de fraisage de filetage

Le parcours d'outil de fraisage d'outil produit :

  • filetage intérieur, c'est-à-dire quelque chose dans lequel vous pouvez visser un boulon fileté.
  • filetages externes, c'est-à-dire les filetages pour l'extérieur d'un boulon.

Pour ce faire, il utilise un outil physique spécial et une trajectoire d'outil hélicoïdale.

Pour utiliser la trajectoire d'outil, sélectionnez les vecteurs pour lesquels vous souhaitez créer des pièces filetées. Le centre de ces vecteurs sera utilisé pour définir le centre de la partie filetée.

Définissez les paramètres pour correspondre au type de filetage dont vous avez besoin, puis appuyez sur calculer pour créer le parcours d'outil.

Sélection d'outils

En cliquant sur le bouton "Sélectionner", la base de données des outils s'ouvre et permet de sélectionner l'outil requis.

Cliquer sur le bouton Modifier ouvre le formulaire de modification de l'outil qui permet de modifier les paramètres de coupe de l'outil sélectionné, sans changer les informations de base dans la base de données.

Le parcours de fraisage prend en charge deux types d'outils :

test
Single Point tools have a single point for cutting a single thread at a time
test
Multi-Point tools have multiple cutting teeth. They will cut all the threads with a single rotation

Outils à point unique

Lorsque vous utilisez un outil à point unique, le parcours d'outil créé forme une hélice. Le couteau sur le côté retire le matériau de base pour former le fil.

Comme le montre le diagramme ci-dessus, un outil de filetage à pointe unique est supposé avoir une face de coupe triangulaire. Ce triangle est la partie de l'outil qui se détache de la tige de l'outil et enlève le matériau :

La définition de l'outil nécessite les champs suivants:

  • S - La taille de l'outil. La taille horizontale de la partie coupante de l'outil
  • H - Hauteur de l'outil. Il s'agit de la hauteur verticale de la partie la plus large de la face de coupe
  • D - Diamètre de l'outil. Le diamètre du couteau mesuré d'une pointe à l'autre.
  • A - Angle d'outil. L'angle interne de l'outil
  • O - Décalage d'outil. Il s'agit de la distance entre le bas de l'outil et la pointe de la fraise. Elle doit toujours être supérieure à la moitié de la taille de l'outil. Certains outils peuvent également avoir un décalage supplémentaire, il peut donc dépasser cette valeur.

La hauteur de l'outil, la taille de l'outil et l'angle de l'outil sont tous des champs connexes. Changer l'un peut en changer un autre. Par exemple, si vous modifiez la hauteur de l'outil et que l'angle de l'outil ne change pas, la taille de l'outil doit changer. Cette modification se produit automatiquement lors de la modification des outils dans la base de données d'outils.

Outils multipoints

Il est possible d'utiliser un outil à plusieurs pointes pour le fraisage de filets. Un outil à plusieurs pointes a été conçu pour couper un seul style de filetage en utilisant un seul mouvement hélicoïdal. Il coupe tous les filets en une seule fois, ce qui le rend plus efficace. Cependant, contrairement aux outils à pointe unique, il ne peut pas couper différents filets de différents pas.

En plus des dimensions requises pour l'outil à pointe unique, l'outil multipoint doit également connaître la longueur du filetage. Celle-ci est définie comme la distance de pointe à pointe de la première à la dernière dent coupante.

Avantages et inconvénients

  • Les outils à pointe unique ont une plus grande flexibilité en ce qui concerne les filets qu'ils peuvent couper. Les trajectoires de coupe peuvent se comprimer ou s'étendre pour créer des filets de différents pas.
  • Les outils à pointe unique seront plus lents. Ils doivent usiner tous les filets avec une seule arête de coupe, donc seront beaucoup plus lents que l'outil multifilaire équivalent.
  • Pour les gros travaux de travail du bois, il est peu probable que vous trouviez des outils à plusieurs filets de la bonne taille.
  • Pour la coupe de filets de taille standard, un outil à plusieurs filets sera correctement espacé et facile à utiliser.
  • Dans le logiciel, avec un outil multipoint, vous ne pouvez pas modifier le pas, et la longueur de filetage des parcours d'outil doit être au plus la longueur de filetage de l'outil.

Définition du fil

Présélection de l'emplacement

Vous pouvez choisir parmi un certain nombre de préréglages standard pour l'emplacement. Les normes sont basées sur la norme ISO de filetage métrique pour les unités métriques, ou la norme de filetage universelle pour les unités impériales.

En sélectionnant l'une de ces options, le champ du pas sera pré-rempli de la valeur correcte. Si un filetage externe est sélectionné, le champ de tolérance d'ajustement sera également rempli avec une valeur par défaut appropriée au pas. Vous êtes libre de modifier cette tolérance, mais une certaine tolérance sera généralement nécessaire pour obtenir un filetage lisse.

Passage

Le passage décrit la différence entre les arêtes du fil.

Diamètre

Chaque fil a deux diamètres qui lui sont associés. Ce sont les sommets et les creux respectifs du fil.

Le diamètre sur la forme (parfois appelé diamètre principal) est le plus grand diamètre associé au fil.

Tolérance d'ajustement

La tolérance d'ajustement contrôle le degré de serrage du filetage. Une tolérance positive signifie que l'outil coupe un filetage légèrement plus profond.

Dans presque toutes les utilisations pratiques, une certaine forme de tolérance d'ajustement devrait être appliquée pour obtenir un filetage sans problème. En général, la tolérance d'ajustement est appliquée au filetage externe, mais elle peut être appliquée à la fois au filetage interne et externe si nécessaire.

Créer des cercles pour les fils internes

Lorsque vous coupez un filet intérieur, vous pouvez avoir une zone à l'intérieur de ce filet qui doit être enlevée avec un autre outil. Le calcul de la zone qui peut être enlevée en toute sécurité peut être un peu compliqué. Pour faciliter le travail, le bouton crée un cercle auquel l'utilisateur peut appliquer un parcours de poche pour dégager cette zone.

Type de filetage

Il est possible de créer deux types de filetages :

  • Filetages internes - Il s'agit de filetages pour les parties femelles des connecteurs, par exemple les écrous, les trous filetés.
  • Filetages externes - Il s'agit des filets pour les parties mâles des connecteurs, par exemple les boulons.

Direction

Direction du filetage

Un filetage peut être soit droitier, soit gaucher. Cela détermine le sens du fil dans le sens des aiguilles d'une montre/antihoraire lorsqu'il est en spirale.

Direction de la coupe

La direction de la coupe détermine si nous voulons ou non usiner le parcours en écaillant vers le bas ou vers le haut.

Le choix de la direction dépend en partie de la relation entre la direction de la broche, l'outillage et la finition souhaitée.

Fils créés

Les filets créés par le parcours de fraisage de filets sont basés sur la norme ISO pour les filets. Vous trouverez plus d'informations sur cette norme ici. Celle-ci est basée sur des outils avec des angles de 60 degrés et bien que nous n'empêchions pas l'utilisation d'autres angles d'outils, un outil de 60 degrés donnerait des résultats optimaux.

Le résultat de l'utilisation de cette norme est que les filetages créés auront des zones plates comme prévu :

Utiliser l'ordre de sélection des vecteurs

Si cette option est cochée, ✓ les vecteurs seront usinés dans l'ordre où vous les avez sélectionnés. Si l'option n'est pas cochée, le programme optimisera l'ordre pour réduire le temps d'usinage.

Propriétés de position et de sélection

Z de sécurité

La hauteur au-dessus de la tâche à laquelle il est possible de déplacer la lame en toute sécurité à une vitesse d'avance rapide / maximale. Cette hauteur peut être modifiée en ouvrant le formulaire de configuration du matériel.

Position de départ

Position de et vers laquelle l'outil se déplacera avant et après l'usinage. Cette dimension peut être modifiée en ouvrant le formulaire de configuration du matériau.

Sélection de vecteur

Cette zone de la page de parcours vous permet de sélectionner automatiquement les vecteurs à usiner en utilisant les propriétés ou la position du vecteur. C'est également la méthode par laquelle vous pouvez créer des modèles de parcours pour réutiliser vos paramètres de parcours sur des projets similaires à l'avenir. Pour plus d'informations, voir les sections Sélecteur de vecteur et Modèles avancés de parcours d'outil.

Dessiner une courbe

Cet outil crée une courbe lisse, fluide et continue à travers des points cliqués.

Form

Draw Curve does not require an associated form, just use the mouse cursor directly within the 2D View.

Contrôles

  • Cliquez dans la vue 2D pour commencer à dessiner au point cliqué.
  • Déplacez le pointeur de la souris dans la vue 2D et cliquez sur le bouton gauche pour insérer autant de points que vous le souhaitez. Une courbe sera créée qui reliera vos points de façon régulière.
  • Cliquez sur le bouton droit de la souris ou appuyez sur Echap pour finir de dessiner votre courbe et fermer l'outil.
  • Vous pouvez également appuyer sur la barre d'espacement pour terminer le dessin d'une courbe, mais gardez l'outil actif pour pouvoir commencer immédiatement à dessiner une autre courbe.

Left Clicking

Left clicking when the mouse pointer is close to the first point on the curve will snap the curve closed.

Extension des contours

Un contour ouvert existant peut être étendu en maintenant la touche Ctrl enfoncée, puis en cliquant sur son point de départ ou de fin.

En cliquant sur le point de départ d'un contour avec la touche CTRL , le contour sera inversé avant d'être étendu.

Supprimer le parcours d'outil

Cet outil est utilisé pour supprimer les parcours calculés de la liste des parcours. Il suffit de sélectionner le parcours à supprimer et de cliquer sur le bouton "Supprimer le parcours" pour le supprimer.

Vous pouvez également supprimer un ou plusieurs parcours dans la liste des parcours en cliquant avec le bouton droit de la souris sur un parcours. Ensuite, dans le menu déroulant, cliquez sur l'option Supprimer. Les options seront alors présentées comme indiqué dans l'image : Supprimer ceci, Supprimer tout invisible, Supprimer tout visible, Supprimer tout.

L'option Supprimer ceci supprimera uniquement le parcours dont vous avez cliqué sur le nom avec le bouton droit de la souris.

Supprimer tout invisible supprimera tous les parcours dans votre liste de parcours qui n'ont pas de marque de contrôle ✓ à côté de leur nom et qui ne sont donc pas visibles actuellement dans les vues 2D ou 3D.

Supprimer tout visible supprime tous les parcours d'outils de votre liste de parcours d'outils qui comportent une coche ✓ à côté de leur nom et qui sont donc actuellement visibles dans les vues 2D ou 3D.

Supprimer tout supprimera tous les parcours d'outils de votre liste de parcours d'outils.

Si vous avez supprimé un ou plusieurs parcours par erreur, vous avez la possibilité d'annuler la suppression du ou des parcours en utilisant la commande Annuler du menu déroulant Édition, l'icône Annuler de l'onglet Dessin ou la combinaison de touches de raccourci Annuler Ctrl + Z.

Réflexion

Les vecteurs, les cartes de bits et les aperçus en niveaux de gris des composants sélectionnés peuvent être reflétés dans une nouvelle orientation.

Les objets sélectionnés peuvent également être reflétés sur des axes de symétrie par rapport à la boîte de délimitation de la sélection, en utilisant les options standard du formulaire de miroir.

- Sélectionnez l'objet ou les objets à mettre en miroir.

- Cliquez sur l'icône "Miroir" pour ouvrir le formulaire de mise en miroir.

- Sélectionnez l'option Créer une copie en miroir pour quitter la sélection et créer un nouvel ensemble d'objets.

- Cliquez sur le bouton Fermer pour accepter les modifications.

Utiliser des limites à rotation

Cette option n'est disponible que lorsqu'un seul objet est sélectionné. Lorsqu'elle est cochée, elle permet de retourner l'objet autour de ses limites de rotation locales, comme indiqué dans l'outil de sélection. Si l'objet n'est pas pivoté, il fonctionnera normalement.

Raccourcis

Les raccourcis suivants peuvent être :

  • H - Miroir Horizontal
  • Ctrl + H - Créer un miroir. Copier horizontalement
  • Shift + H - Miroir horizontal autour du centre de la matière
  • Ctrl + Shift + H - Créer une copie miroir horizontalement autour du centre de la matière.
  • V - Miroir verticalement
  • Ctrl + V - Créer un miroir. Copier verticalement
  • Shift + V - Miroir vertical autour du centre de la matière
  • Ctrl + Shift + V - Créer une copie miroir verticalement autour du centre du matériel.

Gestion des couches

Vectors, Bitmaps and Component Grayscale's can be assigned to different layers.

Tous les objets affectés à une couche peuvent alors être simultanément sélectionnés, étiquetés, colorés, temporairement cachés ou même verrouillés (pour éviter toute modification accidentelle) à l'aide des outils de gestion des couches. Même pour des conceptions relativement simples, l'organisation des éléments de votre œuvre sur des couches peut faciliter la gestion de votre projet.

L'onglet Couches

Pour obtenir un aperçu complet de la structure actuelle des couches de votre œuvre pendant que vous travaillez, ou pour effectuer une organisation plus complète des couches, vous pouvez également utiliser l'onglet Couches. La liste des couches est identique dans l'onglet Contrôle des couches et dans l'onglet Couches, mais ce dernier peut contrôler l'ordre des couches et être laissé visible, épinglé ou même désarrimé, pendant que vous continuez à travailler sur l'œuvre elle-même

Commande et icônes des éléments de la liste

Chaque couche de la liste comporte cinq éléments :

Icône de statut

L'icône la plus à gauche indique si la couche est actuellement visible ou cachée. Cliquez sur cette icône pour basculer la visibilité de la couche.

La présence d'un cadenas indique que la couche est verrouillée et ne peut pas être modifiée accidentellement.

Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la couche dans la liste et sélectionnez la commande Déverrouiller pour la modifier.

Couleur de la couche

L'échantillon de couleur peut être utilisé pour colorer tous les vecteurs d'une couche. Cliquez sur l'icône de l'échantillon Icône de couleur de la couche et sélectionnez une couleur prédéfinie dans la boîte de dialogue de sélection des couleurs, ou choisissez Plus de couleurs... pour créer une couleur entièrement personnalisée.

Contenu des couches

L'icône du contenu de la couche sera grisée pour indiquer que la couche n'est pas visible actuellement. Icône de contenu de couche vide : une feuille blanche vierge indique que la couche ne contient actuellement aucun objet ou géométrie vectorielle. Si vous importez des fichiers de progiciels de dessin CAO tiers au format DXF ou DWG, il est courant que le fichier contienne des couches vides. Cette icône vous permet d'identifier ces couches vides et de les supprimer.

Nom de la couche

Pour changer le nom d'une couche, vous pouvez double-cliquer sur cette partie de l'élément de la couche dans la liste pour déclencher l'édition in-situ. Cela fonctionne de la même manière que le renommage des fichiers dans l'explorateur Windows. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris ou utiliser l'icône du menu contextuel de la couche pour sélectionner la commande Renommer.

Menu contextuel

Cliquez sur l'icône du menu contextuel pour accéder aux fonctions Activer, Verrouiller, Insérer, Supprimer et Fusionner des couches ainsi qu'à d'autres moyens de choisir les couches à afficher et à masquer.

Sélectionner tout sur une couche

Un double-clic sur une couche de la liste des couches permet de sélectionner tous les objets de cette couche. Vous pouvez également choisir la commande Sélectionner les vecteurs de couche dans le menu contextuel de la couche.

Flèches d'ordre des couches

Deux boutons fléchés sont adjacents à l'en-tête de la liste des couches. Ils permettent de déplacer la couche sélectionnée vers le haut ou vers le bas dans la liste des couches. Cela peut être important pour définir l'ordre de dessin des objets qui pourraient autrement se masquer les uns les autres (en particulier les bitmaps et les aperçus de composants en 2D). Les objets des couches supérieures de la liste sont toujours dessinés avant les objets des couches inférieures et se trouvent donc "en dessous" de ces derniers dans la vue 2D. Vous pouvez utiliser les flèches d'ordre des couches pour résoudre ce problème.

Ajouter une nouvelle couche

De nouvelles couches peuvent être ajoutées en utilisant le bouton Ajouter une nouvelle couche. Il est également possible de créer une nouvelle couche directement à partir de la vue 2D en cliquant sur un objet avec le bouton droit de la souris et en sélectionnant soit Copier sur la couche ► Nouvelle couche... soit Déplacer sur la couche ► Nouvelle couche...

Nom de la couche

Il est toujours préférable de profiter de cette étape pour donner à votre nouvelle couche un nom significatif en rapport avec son contenu ou son objectif. Plus tard, ce nom vous permettra de gérer plus facilement vos couches à mesure que votre conception se compliquera

Couleur du dessin

Tous les vecteurs de cette couche seront colorés en fonction de ce paramètre. Cela peut être un moyen très utile de distinguer les vecteurs qui se trouvent sur différentes couches, directement dans la vue 2D.

Nouvelle couche est visible

Si cette option est cochée, ✓ la nouvelle couche sera automatiquement visible dès sa création.

Nouvelle couche est active

Si cette option est cochée, ✓ la nouvelle couche deviendra automatiquement la couche active et toute création ou manipulation ultérieure de vecteurs se fera sur cette nouvelle couche.

Insérer une nouvelle couche

Une façon encore plus rapide d'ajouter de nouvelles couches est d'utiliser la commande Insérer une couche du menu contextuel d'une couche en cliquant avec le bouton droit de la souris. Cette commande créera une nouvelle couche au-dessus de la couche sélectionnée qui sera visible, déverrouillée et colorée en noir. Après la création, le nom de la nouvelle couche est prête à être immédiatement éditée en tapant un nouveau nom.

Déplacement des objets vers les couches

Les objets de toute couche peuvent être déplacés sur une autre couche en cliquant avec le bouton droit de la souris sur l'objet dans la vue 2D et en sélectionnant Déplacer vers la couche dans le menu contextuel. Il est également possible de placer une copie de l'objet sélectionné sur une autre couche en sélectionnant Copier sur la couche dans le menu contextuel.

Gadgets

Les gadgets sont de petits programmes qui ajoutent des fonctionnalités supplémentaires à Cut2D Pro, VCarve Pro et Aspire. Ils peuvent être utilisés pour ajouter de nouvelles fonctionnalités au logiciel ou automatiser des séquences de tâches courantes. Par exemple, il est possible d'ajouter la possibilité de couper des joints en queue d'aronde avec une lame standard et d'appliquer des modèles de parcours d'outils à chaque feuille d'un travail imbriqué, suivi d'un post-traitement automatique et de l'enregistrement des fichiers pour votre machine-outil.

Install New Gadget...

Opens a standard Open File Dialog that allows you to chose a downloaded gadget you want to install.

Gadget Shortcuts

Opens Gadget Shortcuts dialog.

Installation de gadgets

Vous pouvez étendre votre bibliothèque de gadgets en téléchargeant et en installant d'autres gadgets sur le site web de Gadgets.

Ces gadgets s'installeront dans votre dossier de documents publics (Public Documents/Vectric/Aspire/Gadgets). Si vous souhaitez supprimer l'un de ces gadgets, il vous suffit de vous rendre à l'emplacement ci-dessus et de supprimer le dossier.

Chaque gadget a des exigences spécifiques pour pouvoir fonctionner, il est recommandé de lire le mode d'emploi dans son intégralité avant de l'utiliser. Certains gadgets exigent que vous sélectionniez des vecteurs avant de les exécuter, d'autres peuvent devoir être exécutés avant la création d'un travail dans le logiciel. Lorsqu'une exigence n'a pas été remplie avant l'exécution, vous recevrez un message d'erreur indiquant quelle exigence n'a pas été remplie.

Note

It is important to point out that the gadgets are NOT as polished as functionality which has been integrated into the main program. The gadget concept is intended to allow Vectric to produce simple add-ons which address minority requirements without cluttering up the main interface. As the Gadget library grows over time, we do not expect users to install every gadget, but only those that may be relevant to tasks they actually perform.

Exécution des gadgets

Les gadgets installés sont accessibles depuis le menu principal des gadgets, qui est construit dynamiquement à chaque démarrage d'Aspire.

Il est également possible d'attribuer des raccourcis aux gadgets.

Accès direct de Gadget

Le raccourci peut être configuré pour faire fonctionner un gadget choisi dans la liste des gadgets. Pour définir les raccourcis des gadgets, sélectionnez le bouton Raccourcis des gadgets dans le menu Gadgets.

Vous pouvez alors attribuer l'une des touches de raccourci prédéfinies pour exécuter un gadget choisi. Les touches de raccourci disponibles sontCtrlet une touche de fonction.

Gadgets préinstallés

Un certain nombre de gadgets sont inclus dans l'installation par défaut d'Aspire. Ils sont tous disponibles dans le menu Gadgets :

- Créateur de tissage celtique

- Parcours des couteaux traînants

- Parcours de trou de serrure

- Éditeur de feuilles d'installation

Sous-menu d'emballage :

- Mise en page des cannelures enveloppées

- Disposition en spirale enveloppée

- Parcours d'arrondi

Note

We ship some gadgets which help perform common tasks for people with rotary axis. If a user has no interest in rotary machining, they can delete the 'wrapping' gadgets from their gadgets folder and those options will no longer be available from the Gadgets menu.

Développement de gadgets

Please Note

This will require knowledge of programming.

Des gadgets peuvent également être créés par nos utilisateurs en utilisant le langage de script LUA, nous fournissons un SDK et des tutoriels sur le site web des gadgets.

Le SDK et les tutoriels sont fournis tels quels, Vectric ne peut pas fournir de support sur le développement des gadgets des utilisateurs.

Les gadgets ont leur propre section sur le forum de Vectric, vous pouvez obtenir des nouvelles sur les dernières versions de Vectric et des autres utilisateurs.

Modèle de décalage

L'outil "Modèle de décalage" crée un décalage en 3D du modèle composite.

Pour utiliser l'outil, spécifiez la distance à laquelle vous souhaitez décaler le modèle.

Cliquez sur le bouton Aperçu pour voir les résultats du décalage.

Cliquez sur OK pour continuer ou cliquez sur Annuler pour quitter le formulaire.

Les valeurs de l'option Clip Z à l'avion zéro garantiront que le résultat final sera toujours positif. Lorsqu'elles sont utilisées sur des modèles dont les zones se retrouvent en dessous du plan zéro, ces parties du modèle seront supprimées, ne laissant que les valeurs positives. Cela peut être utile lorsque le modèle comporte un plan plat pour éviter qu'il ne soit effectivement abaissé du montant du décalage.

Cette fonction vous permet de décaler avec des valeurs positives ou négatives.

test
Original model
test
Negative Offset
test
Positive Offset

Note

Clicking the Preview button repeatedly will apply your chosen offset multiple times. Click the Cancel button to remove all effects of the previews.

Dessiner un polygone

Les polygones (par exemple les triangles, les pentagones, les hexagones, etc.) peuvent être créés de manière interactive à l'aide du curseur et des touches rapides ou en saisissant le nombre de côtés, les coordonnées exactes et le rayon à l'aide d'une entrée dactylographiée.

Création interactive

La façon la plus rapide et la plus simple de dessiner un polygone est d'utiliser la souris dans la vue 2D.

- Cliquez et maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé pour indiquer le point central.

- Faites glisser la souris tout en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé jusqu'au rayon souhaité.

- Relâchez le bouton gauche de la souris pour compléter la forme.

Note

Holding ALT and dragging creates a polygon from the middle point.

Raccourcis clavier

Au lieu de relâcher le bouton gauche de la souris lorsque vous avez fait glisser votre forme à la taille requise, vous pouvez également saisir des valeurs exactes pendant le processus de glissement et définir les propriétés avec précision.

- Cliquez sur le bouton gauche de la souris et faites glisser votre forme dans la vue 2D.

- Tout en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé, saisissez une séquence de touches rapides détaillée ci-dessous.

- Relâchez le bouton gauche de la souris.

Pré défini

Par défaut, la saisie d'une seule valeur sera utilisée pour définir le rayon de votre polygone. Pendant que vous faites glisser le polygone, tapez Radius Value Enterpour créer un polygone avec le rayon précisément spécifié.

Exemple

  • 2 . 5 Enter Crée un polygone de rayon 2,5. Tous les autres paramètres selon le formulaire

Spécification d'autres propriétés

En utilisant des clés de lettres spécifiques après votre valeur, vous pouvez également indiquer précisément à quel bien il se rapporte.

  • Value D Crée un polygone dont le diamètre est spécifié, avec toutes les autres propriétés selon le formulaire.
  • Value S Value RCrée un polygone avec le nombre de côtés spécifié (S) et le rayon extérieur (R)
  • Value S Value DCrée un polygone avec le nombre de côtés (S) et le diamètre extérieur (D) spécifiés

Exemples

  • 1 R - Rayon extérieur 1, nombre de côtés selon le formulaire
  • 1 D - Diamètre extérieur 1, nombre de côtés selon le formulaire
  • 8 S 1 R - Un polygone à 8 côtés dont le rayon extérieur R est de 1
  • 6 S 2 . 5 D- Un polyon à 6 faces d'un diamètre extérieur de 2,5

Dimension exacte

Les polygones peuvent également être dessinés en entrant l'origine XY requise, en sélectionnant soit le rayon soit le diamètre et en entrant la taille requise.

Cliquez sur Appliquer pour mettre à jour le cercle

Modification des polygones existants

Pour modifier un polygone existant, sélectionnez le polygone, modifiez les paramètres et cliquez sur Appliquer pour mettre à jour le cercle.

Cheminement de l'outil en trou de serrure

Ce gadget simplifie le processus de création de chemins d'outils en "trou de serrure" qui sont découpés à l'arrière d'un panneau ou d'une plaque pour permettre un accrochage facile au mur. Ces fentes sont découpées à l'aide d'un cutter "trou de serrure" comme indiqué à gauche. Le parcours de ces fentes doit plonger dans le matériau au point d'entrée de la vis de montage à une profondeur qui garantira que la partie la plus large de la fraise se trouve sous la surface du matériau. L'outil se déplace ensuite le long de la "fente", une fois qu'il atteint l'extrémité de la fente, l'outil revient sur sa trajectoire le long de la fente pour se rétracter au point de plongée initial.

Comme tous les gadgets de Vectric, le haut du formulaire donne de brèves instructions sur la manière de l'utiliser. Pour ce gadget, vous devez sélectionner un ou plusieurs vecteurs circulaires dans votre dessin pour indiquer où vous voulez que les points d'entrée des fentes de serrure se trouvent avant l'exécution du gadget. Si vous démarrez le gadget sans sélectionner un ou plusieurs vecteurs pour indiquer ces positions, l'avertissement suivant s'affichera :

Une fois que le formulaire est affiché, vous pouvez entrer les paramètres de votre parcours de trou de serrure.

Les données à saisir se répartissent en trois catégories distinctes.

Paramètres d'emplacement

Dans cette section du formulaire, vous indiquez le sens dans lequel les rainures seront usinées ainsi que la profondeur et la longueur des rainures.

Prévisualisation du dessin

Pour faciliter la visualisation du créneau, le gadget peut dessiner un contour vectoriel de la façon dont le créneau apparaîtra à la surface de votre travail. Ce dessin est facultatif et si vous décochez la case Créer des vecteurs de prévisualisation pour le contour sur la surface, vous n'avez pas besoin de remplir les paramètres de cette section. Si vous souhaitez que des aperçus soient dessinés, vous pouvez spécifier le diamètre du trou d'entrée qui sera créé par votre outil de découpe de trous de serrure et également le diamètre de la fente que l'outil créera sur la surface. Vous pouvez également spécifier le nom de la couche sur laquelle les vecteurs seront créés.

Paramètres parcours d'outils

La dernière section du formulaire sert à spécifier un outil à partir duquel les vitesses d'avance et de plongée sont relevées, ainsi qu'un nom pour le parcours d'outil qui sera créé. Comme les fraises pour trous de serrure ne sont pas prises en charge par le programme, il suffit de configurer une fraise en bout avec les vitesses d'avance requises à utiliser.

Après avoir entré tous vos paramètres et appuyé sur , le gadget créera un parcours d'outil dans le programme pour usiner vos rainures et aussi l'aperçu vectoriel si vous avez activé cette option. La capture d'écran ci-dessous montre les vecteurs de prévisualisation dans la vue 2D ainsi que le parcours d'outil dans la vue 3D.

Menu du clic droit de la souris

En cliquant sur le bouton ►DROIT de la souris à différents endroits dansAspire, un menu s'affiche avec des choix qui dépendent de la zone du logiciel sur laquelle on clique et/ou de l'objet ou de la sélection sur laquelle le curseur de la souris est placé. Cette page détaille certaines de ces zones et les menus que vous verrez lorsque vous cliquerez avec le bouton droit de la souris.

Vue 2D

Ce menu s'affiche lorsque vous cliquez avec le bouton droit de la souris en vue 2D, soit sur le fond blanc de la pièce, soit sur un vecteur sélectionné. La plupart de ces options reprennent des fonctions et des icônes décrites ailleurs dans ce manuel, vous devez vous référer à la section appropriée pour voir comment elles fonctionnent.

Opérations en couches et opérations annexes

Les options Copier sur la couche, Déplacer sur la couche, Déplacer sur la feuille, Copier sur l'autre côté et Déplacer sur l'autre côté sont uniques à ce menu de clic droit.

- L'option Copier sur la couche vous permet de copier un objet sur une couche existante ou d'en créer un nouveau pour le copier.

- L'option Déplacer sur la couche vous donne les mêmes choix mais déplace l'objet original plutôt que de faire une copie.

- La fonction Déplacer vers la feuille ne peut être utilisée que si vous avez généré des feuilles supplémentaires par le processus d'imbrication. Dans ce cas, elle vous permet de déplacer des objets d'une feuille à une autre dans la liste disponible.

- Copier sur l'autre face permet de copier les objets sélectionnés sur l'autre face dans un travail recto-verso. Elle sera transformée de manière à ce qu'ils correspondent lorsqu'on regarde à travers le matériau.

- Déplacer vers l'autre côté déplace la sélection de la même manière que l'opération Copier.

Menu de modification de segment

Si le mode de sélection actuel est défini sur l'édition de nœuds, l'un des deux menus différents apparaîtra lorsque l'utilisateur cliquera sur le bouton droit de la souris selon que le curseur se trouve actuellement sur un nœud de vecteur ou sur une plage d'un vecteur sélectionné dans la vue 2D. Ces menus contiennent des fonctions qui correspondent spécifiquement à cette sélection et à cette position. Le menu présenté ici apparaîtra lorsque le curseur se trouve sur une Portée d'un vecteur en mode d'édition Nœud. Vous pouvez voir plusieurs choix : pour convertir la portée en une Ligne, Bézier (courbe) ou Arc, Insérer un point, Couper le vecteur à ce point, Supprimer la portée, ou Insérer un point médian. La tangence de Bézier, qui fixe les directions de début et de fin des courbes de Bézier lorsqu'elles sont tracées directement, peut être activée ou désactivée. Dans ce menu, vous pouvez également Inverser la direction des vecteurs sélectionnés, Fermer les vecteurs ouverts sélectionnés, Joindre deux vecteurs ouverts sélectionnés ou Quitter le mode d'édition des nœuds. Beaucoup d'entre eux ont des touches de raccourci correspondantes (indiquées à droite de la commande dans le menu) qui peuvent être sélectionnées à partir du clavier lorsque la souris est en position (sur une plage de vecteurs d'édition de nœuds) au lieu de cliquer avec le bouton droit de la souris pour accéder au menu.

Menu d'édition de noeud

Ce menu apparaît lorsque le curseur se trouve sur un nœud d'un vecteur en mode édition de nœud. Vous pouvez voir une variété de choix : Supprimer le point, Lisser, Insérer un point à un point médian virtuel, Couper le vecteur à ce point, changer le point pour qu'il soit le point de départ du vecteur ou étendre le vecteur en utilisant l'outil Polyligne. Le mode miroir horizontal ou vertical pour l'édition des nœuds peut être activé ou désactivé. Dans ce menu, vous pouvez également fermer tous les vecteurs ouverts sélectionnés, joindre deux vecteurs ouverts sélectionnés, quitter le mode d'édition du nœud ou enfin voir et modifier la position exacte des coordonnées XY du nœud en sélectionnant Propriétés. Beaucoup d'entre eux ont des touches de raccourci correspondantes (indiquées à droite de la commande dans le menu) qui peuvent être sélectionnées au clavier lorsque la souris est en position (sur un nœud d'édition de vecteur) au lieu de cliquer avec le bouton droit de la souris pour accéder au menu.

Fenêtre de dialogue propriétés Bitmap

Lorsqu'un bitmap ou une composante en niveaux de gris est l'élément sélectionné dans la vue 2D et que le menu DROIT de la est activé, il y aura une option supplémentaire dans le menu contextuel appelée Propriétés de l'objet. Cette option ouvre la boîte de dialogue ci-dessous, qui peut être utilisée pour atténuer l'objet Bitmap ou en niveaux de gris, renforcer ou atténuer les détails qu'il contient lorsqu'il n'est pas sélectionné. Cela peut être utile pour faciliter la visualisation des caractéristiques, par exemple pour vous aider à tracer manuellement des vecteurs par dessus ou pour les fondu enchaîné afin qu'il soit plus facile de voir les vecteurs qui chevauchent l'objet.

Menu de niveau

Lorsqu'un niveau de l'arbre des composants est sélectionné et que vous cliquez dessus avec le bouton droit de la souris, le menu ci-dessous apparaît.

La première section vous permet d'apporter des modifications au niveau sélectionné. Vous pouvez modifier la façon dont le niveau se combine avec les niveaux inférieurs, vous pouvez choisir d'afficher ou de masquer la visibilité du niveau (et par conséquent les composantes qui s'y trouvent). L'option "Sélectionner les composants" permet de sélectionner tous les composants du niveau.

La section suivante contient les effets de niveau qui appliquent un effet au niveau sans affecter les composants individuels.

- L'effet de découpage coupe dynamiquement les composants combinés du niveau aux vecteurs fermés qui ont été sélectionnés lorsque l'effet a été activé.

- Le mode miroir vous permet d'inverser les composantes combinées du niveau de différentes façons.

- L'habillage est disponible uniquement pour les travaux rotatifs et permet aux composants situés en dehors de la zone de travail qui seraient autrement tronqués de s'enrouler de l'autre côté.

La section suivante vous permet d'insérer de nouveaux niveaux, de supprimer le niveau et de renommer le niveau sélectionné.

La dernière section du menu vous permet d'exporter le contenu complet du niveau sous forme de fichier .3dClip - une fois réimporté, il sera intégré à Aspire en tant que groupe.

Menu composant

Ce menu apparaît lorsqu'un composant est sélectionné dans l'arborescence des composants et que vous faites un clic DROIT sur celui-ci :

La première option vous permet de sélectionner la façon dont le composant se combine avec les autres objets de son niveau. Vous avez ensuite la possibilité de positionner les composantes en niveaux de gris dans la vue 2D, en déplaçant celle-ci vers l'avant ou vers l'arrière. Vous avez ensuite la possibilité de copier et de dupliquer un composant, ainsi que d'exporter le composant sélectionné sous la forme d'un fichier .3dClip. Si vous avez sélectionné plusieurs composants, vous avez la possibilité de grouper/dégrouper les composants. Vous pouvez supprimer et renommer un composant. Vous avez également la possibilité d'afficher les composants, où vous pouvez choisir d'afficher ceci, d'afficher seulement ceci, d'afficher tout mais ceci et d'afficher tout. Vous pouvez Masquer un composant, où un menu supplémentaire vous permet de Masquer ceci ou Masquer tout. Vous pouvez ouvrir le formulaire des propriétés du composant sélectionné et la dernière option vous permet de déplacer le composant à un niveau nouveau ou existant dans l'arborescence des composants.

Menu des niveaux de gris de composant

Lorsque les niveaux de gris d'un composant est l'élément sélectionné et que Propriétés de l'objet est sélectionné, il ouvre le curseur Propriétés du bitmap, ce qui vous permet de modifier la décoloration du composant en niveaux de gris. Deux autres options sont également disponibles dans le menu du clic droit de la souris pour niveaux de gris d'un composant sélectionné. Déplacer vers l'avant et Déplacer vers l'arrière. En cliquant sur Déplacer vers l'avant, l'échelle de gris sélectionnée apparaîtra au-dessus de toutes les autres échelles de gris de la même couche, ce qui vous permettra de voir plus facilement celle qui est sélectionnée. En cliquant sur "Précédent", le niveau de gris sélectionné apparaîtra derrière tous les autres niveaux de gris de la même couche, ce qui vous permettra de voir plus facilement le niveau de gris sélectionné.

Menu vue 3D - Composant sélectionné

Lorsqu'un ou plusieurs composants sont sélectionnés dans la vue 3D, vous pouvez cliquer avec le bouton droit de la souris et apporter des modifications à ce(s) composant(s) sélectionné(s). Vous pouvez vérifier le mode de combinaison d'un composant. Vous pouvez désélectionner un seul composant ou désélectionner tous les composants en fonction du nombre de composants que vous avez actuellement sélectionnés. Vous pouvez masquer et supprimer un composant. Vous pouvez ouvrir le formulaire des propriétés de ce composant et vous avez la possibilité de déplacer le(s) composant(s) sélectionné(s) vers un niveau existant ou nouveau.

Si vous choisissez Nouveau niveau, vous verrez apparaître la boîte ci-dessous, dans laquelle il vous suffit d'ajouter le nom du nouveau niveau et de choisir un mode de combinaison dans le menu déroulant.

Menu vue 3D - Composants non sélectionnés

Lorsque vous faites un clic DROIT sur un élément sans le sélectionner au préalable, le menu affiche les noms des éléments qui sont positionnés à l'endroit où votre curseur se trouve dans l'espace de travail. Le fait de sélectionner le nom du composant le sélectionnera et ouvrira le formulaire des propriétés de ce composant sélectionné.

Menu Clipart

Lorsque vous faites un clic DROIT sur un clipart dans l'onglet clipart, vous avez la possibilité de l'importer à un niveau nouveau ou existant dans votre travail. Cela positionnera l'objet au centre de l'espace de travail et l'ajoutera en haut de la liste des composants du niveau sélectionné ou, si vous choisissez Nouveau niveau, vous permettra d'entrer un nom et de passer en mode Combinaison.

Menu liste de parcours d'outils

Lorsque vous faites un clic DROIT sur le nom d'un parcours dans la liste des parcours, plusieurs options s'offrent à vous pour modifier ce parcours. Vous pouvez afficher un parcours où vous avez la possibilité de

Montrer ceci,

Ne montrer que ceci,

Montrer tout sauf ça

Montrer tout avec cet outil

Montrer tout.

Cette fonction permet de modifier la visibilité des parcours selon votre choix. L'option suivante vous permet de Masquer ceci ou de Masquer tous vos parcours d'outils.

Vous pouvez modifier, renommer ou dupliquer le parcours sélectionné. En sélectionnant Recalculer tout, la liste des parcours d'outils sera recalculée avec toutes les sélections géométriques mises à jour.

La dernière option vous permet de supprimer un ou plusieurs parcours d'outils, où vous pouvez Supprimer ceci, Supprimer tout invisible, Supprimer tout visible et Supprimer tout.

Vecteurs de compensation

Les vecteurs sélectionnés (ouverts ou fermés) peuvent être décalés vers l'intérieur ou vers l'extérieur pour créer de nouvelles formes vectorielles qui pourraient être utiles pour les motifs de bord ou les bordures, etc. Pour décaler une forme vectorielle, suivez les étapes suivantes :

  • Sélectionnez les vecteurs à décaler
  • Sélectionnez la direction souhaitée - vers l'extérieur / à droite ou vers l'intérieur / à gauche
  • Indiquez la distance
  • Cliquez sur le bouton Compensation

Options

Les options de compensation ont un comportement légèrement différent selon que le vecteur à compenser est ouvert ou fermé. Voir ci-dessous pour plus d'informations.

Créer des angles nets et décalés

Conservera tous les angles vifs dans un dessin.

test
Offset with Sharp Corners on
test
Offset with Sharp Corners off

Compensation des vecteurs ouverts

Lors de la compensation de formes ouvertes, les options sont soit à droite, soit à gauche de la sélection. La direction du ou des vecteurs ouverts est très importante car elle est utilisée pour décider du côté droit et gauche de la sélection. La sélection du mode d'édition du nœud (en appuyant sur N sur le clavier) affichera un nœud vert au début du vecteur. Regarder le(s) vecteur(s) à partir du nœud vert indique la direction et l'image ci-dessous montre les décalages à gauche et à droite d'un vecteur ouvert.

Advanced Modelling of 3D Rotary Projects

Modelling 3D spiral features

In this section we will show how to use level-wrapping feature to wrap a design in spiral manner around a column.

The workflow for creating spiral toolpaths has been presented in Simple rotary modelling using 2D toolpaths chapter. The basic idea involved creating a line at a proper angle to the rotation axis, that exceeded the 2D boundaries. When 2D toolpath is created based on such a line, it will be wrapped around material cylinder, creating a spiral.

This guide will build on that basic idea. The task is to create a horizontal strip with desired pattern and then wrap it like a ribbon around the cylinder.

To help with that task, it is important to create some helpful vectors first. We need to create lines, that will become boundaries of our strip. In this example the strip was being wrapped four times around full length of material. This example assumes that rotation axis is parallel to X axis.

To start, select Draw Line/Polyline tool and draw a horizontal line at the bottom of the job from left to right. If it is desired for the spiral pattern to only fill part of the cylinder length, this horizontal line should be drawn only in th desired location. While the drawing tool is still active, type 90 into Angle box and type y * 4 into Length box and pressing =. We used y * 4 formula so the strip will wrap 4 times. Then press Add button to add a vertical segment.

Now, start a new line that connects the horizontal and vertical lines, forming a triangle. Once this line is created, horizontal and vertical lines can be removed.

The line that we just created will form a bottom of the strip. Now copy this line and place line so its bottom left end coincides with top left corner of 2D job. This line will form a top of the strip. Then make another copy and place it in the middle. This middle line will be used later to position our design within strip. All three lines have been shown below.

test
test

Next step is to find out the required length and width of the strip. We will need a few extra vectors to accomplish that.

Let's copy one of the created three lines and rotate by 90 degrees, to get a line that is perpendicular to the strip. Then place it in such way so it crosses the strip. This will help us measure the width.

Then copy the perpendicular line and place it so it touches the top line. Then extend the bottom line, until it crosses the perpendicular line we just added. This will help us measure the length of the strip.

Easiest way to achieve that, is to create a textured component. To do that, select the design in the component tree and activate the Create Texture Area tool. This example used the default settings of the tool. The tool will create a new component that will fill the whole 2D job boundaries. The component itself will be filled with the design in tiled manner. Now use Set Size tool to resize textured component to match the strip size.

Now the component have to be rotated and moved to fit between the lines be have drawn at the beginning. This process can be made easier by utilizing Copy Along Vectors tool. To proceed, activate the tool and select the textured component first, then select the middle line in the strip while holding Shift. Make sure that Align objects to curveoption is selected and use Number of copies option. Since our strip has already have a correct size, we only need one copy. However the tool would place the middle of our component at the beginning of the line only. If enter 3 as the number of copies, then the tool will place two copies of component at each end and in the middle. Afterwards copies at the ends can be simply deleted. The picture below shows the strip in the 3D view after being correctly positioned.

test
test

As can be seen, the strip disappears as soon as it leaves the material boundaries. In order to make it wrap around, we need to create a new level in the component tree and move the texture component into it. Then right click on the newly created level and right click. From the pop-up menu select wrapping. After that wrapping will occur.

Note:

Wrapping can be enabled on any level in component tree and combined with mirror mode. If the level wraps on itself, then intersecting areas will be merged regardless of level's combine mode. If it is desired to create e.g. a woven pattern, then place left-hand spiralled component and right-hand spiralled components in different separate levels, both with wrapping enabled.

The last step is to make column endings. For that purpose third level was created, with Combine Mode set to Merge. This way the spiral pattern will be 'hidden' at the ends. A circular 3D tab clipart was placed at each end, and stretch vertically to match the job boundaries.


Modelling twisted shapes

This section will show how to create twisted shapes, using combination of level-wrapping and Vector Unwrapper tool.

In this example a new rotary job was created, with diameter of 6 inches and length of 20 inches, rotating around X axis. To start, we need a cross-section vector. In this example a 5-armed star was used. To create a star, we can use Draw Star tool. This example used Outer Radius of 3 inches, to match the radius of the material.

The next step is to unwrap the cross section. In the case of star however, the center is not the same as center of star's bounding box. To find the real center, one can draw line from two of the star corners. Then open Vector Unwrapper and select the star. Then drag rotation center and snap it to the intersection of the lines, as can be seen below.

test
Using Vector Unwrapper with the star-shaped vector
test
Rails and uwrapped star


Once the star is unwrapped, we need to create rails, that will make spiral when wrapped. To do that, select Draw Line/Polyline tool and draw a horizontal line at the bottom of the job from left to right. While the drawing tool is still active, type 90 into Angle box and type y * 2 into Length box and pressing =. We used y * 2 formula so the star will make 2 revolutions Then press Add button to add a vertical segment. Finally, start a new line that connects the horizontal and vertical lines, forming a triangle. Once this line is created, horizontal and vertical lines can be removed.

Next step is to copy the line and place it so its bottom left end coincides with top left corner of 2D job.

Once the the rails are ready, one could use a Two Rails Sweep tool. However, since rails exceeds the 2D job boundaries, the created sweep will be cropped as soon as those boundaries are exceeded.

To overcome that, select both rails, open Draw Rectangle tool and press Create. This will create a bounding box containing the rails. Now, write done the size of the box and save current project. Then create a new single-sided project with the slightly bigger than the bounding box. Use Import Vectors option from the main menu and select previously selected file. Now select the rails and press F9 to center them.

Now use Two Rail Sweep tool. When component is ready, save the file.

Now re-open the original rotary project. Use Import Component and select single-sided project created in the step above. Move the component to the desired location. Then, create new level, move the component there and enable wrapping.

Using single-sided modelling tools

This section will present how to use single-sided modelling techniques in rotary projects.

Users familiar with modelling techniques used in single-sided projects may find them more convenient for modelling certain shapes. This example uses two vectors, representing side cross section of the table leg and a few of half cross sections for different parts of the table leg. Those vectors are presented below.

One can simply treat side cross section as rails and use Two Rail Sweep tool, placing half cross sections at appropriate locations. This way half of the leg can be modelled very quickly, with the result that can be seen below (using flat 3D view).

In order to use the created model in rotary project, we need to export and then import it back. Although it is possible to do this with two sessions of Aspire, it can also be done within a single session with rotary project. To export the leg model, make sure no other components are visible (including the automatically added zero plane) and open Export Model tool while holding down Shift. Pressing Shift allows to open the export tool in single-sided, rather than rotary mode.

Since half of the leg was modelled, Close with inverted front option was used. The resulting STL mesh can be seen below.

Once component is exported, it can be re-imported as Full 3D model. The model wil have a seam, in the place were two halfs were merged. This can be removed using smoothing function of Sculpting tool.

Balayage entre deux guides

Le balayage entre deux rails utilise une combinaison de vecteurs pour définir une composante 3D balayée. La forme est basée sur deux rails d'entraînement qui peuvent être des vecteurs ouverts ou fermés et de multiples sections transversales qui sont positionnées sur les rails d'entraînement et doivent être créées à l'aide de vecteurs ouverts.

Section de rails d'entraînement

La première étape de l'utilisation de cet outil consiste à sélectionner les vecteurs qui représenteront les rails d'entraînement. Dans la vue 2D, utilisez la souris pour sélectionner deux vecteurs ouverts ou fermés, puis cliquez sur le bouton Utiliser la sélection.

Dans la vue 2D, vos vecteurs de rail seront maintenant colorés en rouge (premier vecteur sélectionné) et en vert (deuxième vecteur sélectionné) et afficheront un nœud de départ carré vert indiquant le point de départ de chaque rail et des marqueurs fléchés sur sa longueur pour indiquer la direction dans laquelle la forme sera balayée.

Le point de départ et la direction peuvent ne pas être ceux que vous aviez prévus. Pour changer la direction, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rail que vous souhaitez modifier et sélectionnez "Inverser le rail" dans le menu contextuel. Les flèches du rail changent alors de direction.

Vous pouvez également changer l'ordre dans lequel les rails ont été sélectionnés en cliquant sur Changer l'ordre des rails ; cela permettra d'échanger le rail rouge en vert et le vert en rouge, ce qui fera pendre les sections transversales dans la direction opposée. Sur un vecteur fermé, vous pouvez changer le point de départ en plaçant le curseur sur un nœud existant dans le vecteur rail-route, en cliquant avec le bouton droit de la souris et en sélectionnant Faire point de départ ou vous pouvez cliquer avec le bouton droit de la souris n'importe où sur le vecteur et sélectionner Insérer point de départ pour créer un nouveau nœud qui deviendra le point de départ.

Le bouton Effacer les rails du formulaire peut être utilisé à tout moment pour vider votre sélection actuelle. Cela supprimera votre forme actuelle et désélectionnera tous les rails d'entraînement et les vecteurs de section transversale. Cette fonction peut être utilisée si vous ne souhaitez pas créer de composant avant de quitter le formulaire ou si vous souhaitez sélectionner de nouveaux vecteurs dans la vue 2D pour les utiliser comme rail d'entraînement de votre forme.

Sélection de section transversale

Lorsque vous avez choisi vos rails d'entraînement, l'étape suivante consiste à sélectionner un ou plusieurs vecteurs de section transversale à balayer le long de ces vecteurs pour former une forme en 3D. Pour que les vecteurs soient utilisés comme des formes de section transversale valables, ils doivent être ouverts.

Sélectionnez un vecteur que vous souhaitez utiliser comme section transversale dans la vue 2D en cliquant dessus avec le bouton gauche de la souris.

Si vous n'utilisez qu'une seule section transversale, il vous suffit de vous assurer qu'elle est sélectionnée et vous pouvez alors procéder aux autres réglages du formulaire et calculer votre forme. Si vous souhaitez modifier les positions de la section ou ajouter plusieurs sections, vous devez les fixer aux rails d'entraînement.

Sélectionnez un vecteur que vous souhaitez utiliser comme section transversale dans la vue 2D en cliquant dessus avec le bouton gauche de la souris. Cliquez ensuite sur la barre d'entraînement pour attacher la section transversale à ce vecteur.

Lorsque vous déplacez la souris sur un rail d'entraînement sélectionné, il indique par une coche ✓ que c'est un endroit valide pour ajouter la section transversale. Lorsqu'une section transversale a été fixée avec succès à votre rail d'entraînement, la vue 2D affichera un aperçu à l'aide de marqueurs de ligne pour indiquer comment la section transversale sera positionnée lorsqu'elle sera extrudée.

Deux sections transversales sont toujours créées lorsque vous fixez la première section transversale au rail d'entraînement - une en travers des nœuds de départ de chaque vecteur et une en travers des extrémités. Les lignes intermédiaires sur toute la longueur des rails indiquent comment la forme va s'écouler entre les sections transversales définies. Vous pouvez cliquer sur le bouton Appliquer pour créer votre forme balayée en 3D.

Utilisation de plusieurs sections transversales

Il est possible d'extruder entre plusieurs vecteurs de section transversale le long d'un rail d'entraînement en se mélangeant d'une forme de vecteur à l'autre.

Ajout de sections transversales

Pour ajouter une nouvelle section transversale à une extrusion existante, il suffit de sélectionner un vecteur ouvert dans la vue 2D que vous souhaitez utiliser comme section transversale. Lorsque le vecteur est sélectionné, cliquez sur le point le long du rail auquel vous souhaitez le fixer. Une nouvelle section transversale sera insérée à ce point et automatiquement attachée au deuxième rail. Lorsque la modification est appliquée, le balayage 3D résultant se fondra entre toutes les sections transversales définies le long du rail.

Connecter les nœuds de rail

Par défaut, Aspire balaie la section transversale le long des rails d'entraînement reliant les points à la même distance proportionnelle sur la longueur de chaque rail. Ainsi, par exemple, les positions à mi-chemin ou aux trois quarts du chemin le long de chaque rail d'entraînement seront reliées par la section transversale dans la forme 3D résultante.

Comme le montrent les images ci-dessus, lorsque les positions proportionnelles correspondantes le long de chaque rail ne correspondent pas aux caractéristiques appropriées de la forme, cela peut produire des résultats indésirables. Dans cet exemple, les coins du cadre sont à des positions proportionnelles différentes le long de chaque rail, de sorte que le balayage à deux rails ne relie pas les coins. Au lieu de cela, la section transversale semble étirée autour du cadre, car elle est utilisée pour relier d'autres points qui correspondent dans leur distance proportionnelle le long de chaque rail.

Pour résoudre ce problème, le logiciel vous permet de forcer la connexion de paires de points le long des rails d'entraînement. Cela peut être fait manuellement en insérant et en repositionnant les sections transversales dans les coins (voir les sections ci-dessous pour plus d'informations à ce sujet), ou si les deux rails d'entraînement ont le même nombre de nœuds, cela peut être fait automatiquement après avoir ajouté la première section transversale en cliquant avec le bouton droit de la souris sur la première position d'aperçu de la section transversale et en sélectionnant Ajouter à tous les nœuds de rail. Cela ajoutera cette même section transversale à chaque paire de nœuds sur chaque rail d'entraînement. Lorsque les positions de la section transversale sont correctement configurées, Aspire balaie la forme entre chaque emplacement de la section transversale et crée des coins nets comme le montrent les images ci-dessous.

Suppression des sections transversales

Pour supprimer une section transversale, placez le curseur sur la section et appuyez sur le bouton DROIT de la souris. Sélectionnez l'option Supprimer la section transversale dans le menu.

Vous pouvez supprimer toutes les sections transversales sur les rails d'entraînement en positionnant la flèche de la souris sur une partie de la courbe qui ne contient pas de section transversale. Cela fera apparaître un menu contextuel différent et vous pourrez sélectionner les options de Suppression de toutes les sections transversales.

Modification des sections transversales existantes

Les sections existantes peuvent être repositionnées sur le rail d'entraînement. Pour ce faire, cliquez sur les nœuds à chaque extrémité de l'aperçu de la section transversale dans la vue 2D (ceux qui se trouvent sur les rails), maintenez la souris enfoncée et faites glisser le nœud vers une nouvelle position sur la courbe, relâchez le bouton de la souris pour libérer cette extrémité de la section transversale dans sa nouvelle position. Vous devez vous assurer que vous ne faites pas glisser une section transversale au-delà d'une autre section transversale existante sur la forme. Si vous devez déplacer des sections transversales hors de leur ordre actuel, vous devez alors supprimer la section transversale existante et insérer la même forme à la nouvelle position afin que la forme puisse être créée correctement. Toutes vos sections transversales actuelles peuvent être remplacées en sélectionnant un vecteur ouvert différent, en déplaçant la souris sur le nœud final de la section transversale que vous souhaitez modifier et en cliquant dessus. La couleur du nœud indiquée sur la position de prévisualisation de la section transversale sur la courbe changera pour indiquer quel vecteur est maintenant utilisé à ce point de la forme.

Maîtriser la forme balayée

Le formulaire comporte des cases à cocher qui vous permettent de mettre à l'échelle les sections transversales avec la largeur, de balayer entre les travées et de remplir le centre des rails vectoriels fermés intérieurs. L'option Lisser sous le menu du clic droit vous permet de contrôler différents aspects de la forme que vous créez avec l'ensemble des vecteurs sélectionnés.

Échelle des sections transversales avec la largeur

Comme les sections transversales sont extrudées le long des rails, l'utilisateur peut choisir de conserver la forme et la hauteur exactes des sections transversales ou, pour un aspect plus naturel, l'option des sections transversales à l'échelle avec largeur peut être cochée ✓. La hauteur de la section transversale sera ainsi modifiée proportionnellement à la distance entre les rails. Cela signifie que plus les rails s'éloignent les uns des autres, plus la forme est haute et plus ils se rapprochent les uns des autres, plus la forme est basse. L'image ci-dessous à gauche montre le résultat si cette option n'est pas cochée et en bas à droite si elle est cochée ✓.

test
Scale cross section with width un-checked
test
Scale cross section with width checked ✓

Balayer entre les travées

Cette option ne devient active que si tous les vecteurs transversaux sélectionnés ont le même nombre de travées et de nœuds. Si vous cochez la case ✓, vous vous assurerez qu'au fur et à mesure de l'extrusion de la forme, celle-ci passe d'un nœud ou d'une portée particulière dans une section transversale au même nœud ou à la même portée dans la section transversale suivante. Dans certaines formes, cela peut donner à l'utilisateur un meilleur contrôle sur la façon dont la forme s'écoule.

test
Sweep between spans checked ✓
test
Sweep between spans un-checked

Centre de remplissage des rails vectoriels fermés intérieurs

Si vous balayez deux vecteurs fermés pour former une bordure ou une forme de limite, vous pouvez demander à Aspire de trouver automatiquement la hauteur que forme la coupe sur la limite intérieure, puis de remplir la forme à cette hauteur. Pour activer cette option, cochez, ✓ l'option Centre de remplissage des rails vectoriels fermés intérieurs dans le formulaire. Cet outil est parfait pour balayer les bases décoratives, les plaques ou les supports. En bas à gauche, vous pouvez voir une forme créée avec cette option désactivée et à droite une option avec celle-ci activée.

test
Fill center un-checked
test
Fill center checked ✓

Une transition en douceur dans les sections transversales

Lorsque la forme balayée passe à travers chaque section transversale, elle s'écoule par défaut de façon régulière à travers le profil. Cela peut être modifié en cliquant avec le bouton droit de la souris sur le nœud final de la section transversale et en décochant l'option Lisse.

test
Smooth checked ✓ on all cross sections
test
Smooth un-checked on all cross sections

Échelle à la hauteur exacte

Le fait de cocher cette option ✓, met à l'échelle la forme calculée de manière à ce que sa hauteur maximale soit la valeur saisie dans la zone Hauteur du formulaire.

Options de modélisation communes

Tous les principaux outils de modélisation du logiciel utilisent un ensemble commun de commandes pour attribuer un nom et un mode de combinaison au composant en cours de création, ainsi que des options pour appliquer les paramètres dans le formulaire, réinitialiser la forme, commencer à créer un nouveau composant et se rapprocher de la sortie de la fonction.

Combiner avec d'autres éléments...

Cette section comprend des options qui vous permettent de nommer votre composant et de contrôler la façon dont il sera combiné avec d'autres objets dans l'arborescence des composants.

Réinitialiser

Cliquer sur le bouton Réinitialiser supprime la forme actuelle. En faisant cela avant de fermer le formulaire, vous vous assurez qu'un composant n'est pas créé à partir de la sélection actuelle. Cliquer sur ce bouton permet de conserver l'ensemble actuel des vecteurs ou composants sélectionnés.

Appliquer

En cliquant sur le bouton "Appliquer", vous créez une forme basée sur les paramètres que vous avez choisis. Vous pouvez continuer à modifier le composant en choisissant différents paramètres dans le formulaire et en cliquant sur Appliquer pour le mettre à jour.

Initier un nouveau composant

Cliquer sur le bouton "Démarrer un nouveau composant" permet de sauvegarder l'état du composant qui a été créé, de désélectionner tous les composants/vecteurs et de recommencer le processus de création dans un nouveau composant. Les valeurs et les options du formulaire seront conservées dans ce cas jusqu'à ce que vous le fermiez.

Fermer

En cliquant sur le bouton "Fermer", vous fermerez le formulaire en revenant aux icônes de l'onglet "Modélisation" et à l'arborescence des composants mise à jour, reflétant les modifications que vous avez apportées. Si vous souhaitez supprimer la forme que vous venez de créer, vous pouvez cliquer sur l'icône "Annuler" ou utiliser le raccourci clavier pour annuler,CTRL+Z

Joindre / fermer le vecteur avec une courbe lisse

Joindre avec une courbe trouve les points d'extrémité les plus proches sur 2 vecteurs ouverts sélectionnés et les joint avec une courbe lisse.

Aspiredispose de deux méthodes de jonction lisse :

Une méthode plus lisse (nouvelle pour la V9.5)

Une méthode de jonction moins profonde et plus symétrique

Créer une feuille de travail

Les fiches de travail contiennent un résumé des informations dont vous aurez besoin lorsque vous viendrez exécuter les parcours de votre projet sur votre machine CNC. Aspire crée un document HTML autonome qui peut être visualisé avec la plupart des navigateurs Web, y compris Internet Explorer, Chrome ou Firefox. Pour créer une feuille de travail pour un projet donné, il suffit de sélectionner Créer une feuille de travail dans le menu Trajectoires d'outil, puis de sélectionner un nom de fichier et un emplacement pour enregistrer le document. Si votre travail contient plusieurs feuilles, Aspire créera automatiquement une Feuille de travail pour chaque feuille contenant des parcours d'outils. Si vous travaillez sur un travail recto-verso, vous devrez créer une feuille de travail pour les deux côtés en passant simplement d'un côté à l'autre et en sélectionnant l'icône de création de feuille de travail. Lorsque vous enregistrez le fichier .html, le logiciel ajoute automatiquement "_Top" ou "_Bottom" au nom pour différencier les deux côtés une fois le fichier enregistré.

Ouverture automatique

Si vous souhaitez ouvrir automatiquement la feuille de travail après sa création, il vous suffit de maintenir la touche CTRL du clavier enfoncée lorsque vous sélectionnez l'option Créer une feuille de travail dans le menu.

Chaque feuille de travail comprend les informations suivantes :

Mise en page du travail

Une image miniature représentant les vecteurs sur votre travail / feuille en cours, entourée d'un rectangle extérieur représentant la taille de votre matériau.

Configuration du matériel

Un résumé des informations importantes dont vous aurez besoin pour positionner et référencer correctement votre pièce sur votre machine CNC. Cela inclut les dimensions du bloc de matériau utilisé dans Aspire pour créer et simuler vos parcours d'outils. La position de départ et de retour de votre machine. Le dégagement au-dessus du matériau pour tout déplacement rapide entre les plongées. Pour les travaux recto-verso, vous verrez également le côté auquel la feuille de préparation appartient (en haut ou en bas) ainsi que le sens de retournement.

Résumé des parcours d'outils

Un résumé de chacun des parcours d'outils dans le fichier, comprenant le nom du parcours, l'outil requis et une estimation du temps d'usinage.

Liste des parcours d'outils

Détails de chaque parcours d'outil, y compris les vitesses d'avance et de plongée ainsi que la vitesse de rotation de la broche prévue.

Copier le long des vecteurs

Cet outil crée automatiquement des motifs répétitifs d'objets en plaçant des copies de ceux-ci sur la longueur d'un ou plusieurs vecteurs sélectionnés. L'outil permet d'utiliser n'importe quel objet existant, mais il dispose également d'une option spécifique pour la création de cercles, qui est un élément de conception commun pour les motifs de ce type.

Copier objet

Tout vecteur de forme ou groupe de vecteurs peut être copié le long d'une ou de plusieurs courbes. Le premier vecteur ou groupe de vecteurs sélectionné est l'objet qui est copié plusieurs fois le long des courbes.

Copier cercles

Indiquez le diamètre des cercles requis

test
Selected Vectors
test
Circles Copied along curves

Distance entre copies

Il s'agit de la distance le long de la courbe sélectionnée entre chaque vecteur collé. L'option Forcer un espacement régulier garantit que les objets sont collés aux points d'extrémité de la ou des courbes. Si cette option n'est pas sélectionnée, les objets collés seront placés à la distance spécifiée et peuvent ne pas correspondre à la longueur exacte de la courbe.

Nombre de copies

La sélection d'un nombre spécifique de copies fixe automatiquement le nombre spécifié de copies sur toute la longueur avec un espacement régulier entre elles

Aligner les objets sur la courbe

Lorsque cette option est sélectionnée, les objets collés sont automatiquement alignés "normalement" ou perpendiculairement à la courbe sur laquelle ils sont copiés. Si cette option n'est pas sélectionnée, les objets copiés restent dans l'orientation de l'original.

test
Selected Vectors
test
Stars Copied along the curve

Créer des copies sur une nouvelle couche

Cette option crée les copies multiples sur une nouvelle couche, ce qui facilite grandement la sélection et l'organisation des vecteurs résultants à des fins d'usinage, etc.

Inverser la direction

Si vos copies apparaissent à l'envers, cette option effectuera l'opération de copie dans le sens opposé le long des vecteurs sélectionnés et les formes copiées résultantes seront créées dans l'autre sens.

Sélecteur de vecteurs

Cet outil vous permet de sélectionner facilement des vecteurs qui répondent à un ensemble de critères, tels que les vecteurs ouverts, fermés, circulaires et aussi les contraintes de correspondance basées sur les couches. Le dialogue est accessible à partir de l'élément de menu Edit ► Vector Selector, ou à partir du bouton Selector... de chaque formulaire de parcours d'outil. Lorsque la commande est exécutée, le dialogue affiché s'affiche.

Le dialogue est utilisé pour configurer un ensemble de "filtres" qui déterminent quels vecteurs seront sélectionnés. Un filtre est activé en cliquant sur sa case à cocher, ou en sélectionnant une option de "bouton radio", la sélection actuelle sera mise à jour avec tous les objets du fichier qui correspondent aux options de filtre actuelles.

En général, vous commencerez en haut de la boîte de dialogue et vous descendrez, en spécifiant des filtres de plus en plus explicites pour déterminer exactement la sélection requise.

L'option la plus simple consiste simplement à utiliser le formulaire pour sélectionner des vecteurs fermés dans le travail ou pour sélectionner des vecteurs ouverts (vous pouvez spécifier les deux, auquel cas tous les vecteurs seront sélectionnés tant qu'ils se trouvent sur une couche visible).

La façon la plus courante d'utiliser le sélecteur de vecteurs est de sélectionner tous les vecteurs d'une couche donnée, comme le montre la capture d'écran du dialogue ci-dessous.

Note

When opened from Edit ►Vector Selector, the options Associate with toolpath and Set toolpath Cut Depth from imported vectors are not available. These options are only usable when applying the vector selector from a toolpath form.

Sélection

La section Sélection : en haut de la boîte de dialogue est continuellement mise à jour pour montrer les résultats du filtre actuel et la vue 2D est également mise à jour pour montrer ce qui est actuellement sélectionné. L'entrée Objets : montre le nombre total d'objets sélectionnés. Si ces objets comprennent des textes ou des groupes, ce nombre peut être inférieur au total des vecteurs fermés et ouverts affichés sur la ligne suivante. Par exemple, un bloc de texte est un objet, mais il est généralement constitué de plusieurs vecteurs fermés. Si un groupe contient à la fois des vecteurs ouverts et fermés, il sera sélectionné comme correspondant aux filtres Ouverts et Fermés.

Filtres de géométrie

La section Filtres géométriques est utilisée pour spécifier les contraintes sur le type de vecteurs à sélectionner. Vous pouvez choisir de sélectionner des vecteurs ouverts et/ou des vecteurs fermés. Au lieu de sélectionner Tous les vecteurs fermés, le dialogue peut être utilisé pour sélectionner uniquement les cercles et peut même être utilisé pour spécifier un diamètre et une tolérance exacts pour les cercles à sélectionner. Cela peut être très utile pour sélectionner des vecteurs pour des parcours de forage, en particulier si les vecteurs n'ont pas déjà été triés en couches.

Filtre de couches

La section Filtre des couches vous permet de choisir une ou plusieurs couches visibles sur lesquelles vous pouvez sélectionner les vecteurs qui correspondent au filtre de géométrie. Sinon, l'option Toutes les couches visibles désactive le filtrage par couche et sélectionne tous les vecteurs qui correspondent au filtre géométrique, quelle que soit la couche sur laquelle ils se trouvent, tant que cette couche est visible.

Modèles de parcours d'outils avancés

En associant un modèle au résultat d'un filtre de sélection de vecteurs, nous pouvons créer un modèle pour sélectionner automatiquement les vecteurs qu'il est destiné à usiner. Un cas simple serait de créer un gabarit qui consisterait en un parcours de Pocketing configuré pour usiner tous les vecteurs fermés sur une couche appelée Pocket. Après avoir chargé ce modèle dans un nouveau travail et choisi "Parcours d'outils ► Recalculer tous les parcous d'outils", le parcours sera recalculé automatiquement en sélectionnant tous les vecteurs fermés sur la couche appelée Pocket.

Les modèles avancés sont créés en sélectionnant les vecteurs d'un parcours d'outil à l'aide du bouton Sélecteur... du formulaire de parcours d'outil. Lorsqu'un formulaire de parcours d'outil est ouvert pour la première fois, la section Sélection de vecteurs : du formulaire indique que les vecteurs sont sélectionnés manuellement comme indiqué ci-dessous...

En appuyant sur le bouton Sélecteur..., le formulaire de sélection de vecteurs s'affichera comme indiqué précédemment. Après avoir fait votre sélection de géométrie et avant de fermer le formulaire, sélectionnez l'option Associer avec le parcours d'outil sur le formulaire comme indiqué ci-dessous.

Après la fermeture du formulaire de sélection de vecteur, le formulaire de parcours d'outil indiquera que la sélection de vecteur est maintenant "automatique" comme indiqué ci-dessous...

Note

Calculate the toolpath to apply the changes you have made.

Lorsque vous recalculez ou modifiez un parcours dont le mode de sélection vectorielle est réglé sur automatique, les vecteurs qui correspondent au filtre lorsque le parcours est recalculé ou modifié seront sélectionnés. Pour annuler le mode de sélection vectorielle automatique, vous pouvez simplement sélectionner les vecteurs à usiner normalement avec la souris, ou utiliser le bouton Sélecteur... pour faire réapparaître le sélecteur de vecteurs (les paramètres sont mémorisés) et décocher l'option Associer au parcours.

Si les parcours avec le mode de sélection vectorielle réglé sur Automatique sont enregistrés comme modèles, ces réglages sont enregistrés avec le modèle. Lorsque le modèle est réouvert et que les parcours d'outils sont recalculés, ils sélectionneront automatiquement tous les vecteurs qui correspondent aux filtres spécifiés avec le sélecteur de vecteurs pour ce parcours d'outils.

Si vous chargez un modèle de parcours d'outil dont les parcours d'outil sont associés à des couches qui n'existent pas dans le fichier actuel, la boîte de dialogue Couches manquantes pour le modèle sera affichée. Il répertorie toutes les couches manquantes et vous offre le choix de les créer automatiquement, de supprimer les parcours associés aux couches manquantes ou de charger les parcours tels quels.

En choisissant de permettre au dialogue de créer automatiquement les couches manquantes, vous pouvez utiliser un modèle de parcours d'outil pour créer des couches "standard" pour les opérations d'usinage et charger les parcours d'outil prêts à être calculés. Il suffit ensuite de déplacer les vecteurs vers les couches appropriées et de recalculer tous les parcours d'outils.

En choisissant l'option "Supprimer tous les parcours associés aux couches manquantes", vous pouvez créer un modèle unique avec de nombreux parcours et faire supprimer automatiquement ceux qui ne sont pas appropriés pour le travail en cours.

Fenêtre de dialogue Options

Note

Many of the choices in this dialog will not take effect until the software has been exited and restarted.

Disposition de la fenêtre

Save Tab Layout

Save the layout and the 'pinned' state of the command and toolpath fly out tabs.

Save Dialog Layout

Save the size, position and visibility for dialogs such as the Layer control and Toolpath Control dialogs.

Save View Layout

Save the layout of the 2D and 3D view windows.

Display Splash Screen

Display the program Splash Screen, while the program is loading.

Top Side Ruler Color

The colour of the ruler on the top side in a two-sided project.

Bottom Side Ruler Color

The colour of the ruler on the bottom side in a two-sided project.

Configuration de vue 3D

Shaded Background Style

Allows to choose between Solid, Gradient and Image background styles.

Background Color

Change the background color used for the 3D view. Used with Solid and Gradient background styles.

Gradient Background Color

Change the bottom (lightest) color used for the 3D view. Used with Gradient background style.

Draw Origin

Draw the origin arrows by default on startup.

Draw Material Block

Draws Material Block boundaries by default on startup.

Use Color Shaded View

Draw shaded model in 3D view by default on startup.

Print 3D View Shaded Background

Include the shaded background when printing.

Animate Camera Moves

Switch on/off animation in the 3D View when selecting View positon from the Iso View, Down X, Down Y or Down Z icons.

Image File Path

Path to the image to be used as background. Used with Image background style.

Configuration de parcours d'outil

Show Toolpath Operations with Preview

When the toolpath Preview form is visible, keep the 'Toolpath Operations' section visible (requires more screen space).

Auto Open 3D view

Automatically swap to 3D view after calculating a toolpath.

2D Solid Preview Color

Color used to draw the solid 2D toolpath preview with.

Create 2D Previews

Create 2D previews of toolpaths in 2D view.

Select Sheet When Edit Toolpaths

If a toolpath is associated with a sheet, select sheet when edit toolpath.

Toolpath Geometry Fixing Timeout

Number of seconds the program will spend trying to fix problems with geometry when calculating toolpaths.

Drop Tool

When projecting a toolpath onto the model, drop the tool on surface rather than project. If this is set, the toolpath will follow the surface of the model better, but could be slower to calculate.

2D Toolpath Tolerance

Tolerance to apply to 2D toolpaths after calculating to reduce file size.

3D Toolpath Tolerance

Tolerance to apply to 3D toolpaths after calculating to reduce file size.

VCarve Toolpath Tolerance

Tolerance to apply to VCarve toolpaths after calculating to reduce file size.

Note

We strongly recommend that the Toolpath Tolerance should be left at their default settings unless different values are recommended by your machine tool manufacturer. If you do have a machine which struggles with the default settings, try doubling the values and cutting a test-piece to assess the tradeoff between machining times, file size and final machined quality. We have done some limited testing and on a sample complex 3D model, increasing the '3D Toolpath Tolerance' to 0.001 inches gave a 40% decrease in file size and no noticeable difference in quality on the test machine and job. In the test case there was no measurable difference in machining time on the CNC machine the test was carried out on.

Maximum Toolpath Undo Stack Size (MB)

Maximum size in MB of Toolpath data undo stack for storing toolpath delete state.

Append duplicated toolpath

When duplicating a toolpath, this determines whether it places the new toolpath next to the original or append it to the end of the list.

Use new raster

Generate raster toolpaths that are more consistent in regards to machining direction, even for complex shapes.

V-Carve Vector Intersection Check

This option determines whether or not to check for vector intersections when calculating a V-Carve toolpath and what to do when they are detected.

Configuration générale

Use Graphics tablet

Switch on support for graphics tablet drivers, if installed - for use with the sculpting tool.

Process User Files

Enable/disable processing of files in the 'Vectric Files' folder in your common user document folder.

Recent File List Size

This sets the maximum number of items that will be displayed in the Recently opened files... list in left hand side bar of the interface when there is no file currently loaded. The list will not increase in size until the software has been re-started and more files have been opened and/or saved.

Show the clipart Subfolder Contents

If set to Yes then this will show the contents within the selected Folder in the Clip Art browser along with up to 3 sub-folders if they exist and contain appropriate file types. If set to No it will only display the contents of the selected folder, not sub-folders.

Always open local documentation

Force open the local copy of the documentation when accessed through the Help menu. Aspire automatically opens the local documentation if you have no internet connection or if the server is taking too long to respond.

Smooth Join Vectors

Produce a smoother join between 2 vectors. This is option is there mainly to support older behavior.

Default to last used text anchor position

Control the default location of the anchor when creating a text object. This is to either default it to the last set location, or always default to a specific location.

File Dialog Default

This option controls the default directory that is opened when opening or saving files. The default Global options will open the last used folder as per the Operating Systems default behavior. If you choose Operation, the software will remember the last used folder for that particular operation. We divide operations in broad categories, such as, vector import / export, model import / export, toolpaths, tools, etc... If you choose Job, we will always default to your saved job's location.

Enregistrer tous les parcours visibles comme modèle

La commande de menus Parcours d'outils ► Modèles ► Enregistrer tous les parcours d'outils visibles comme modèle permet de sauvegarder un groupe de parcours d'outils en tant que modèle unique. Par exemple, les parcours d'outils peuvent avoir tous les paramètres utilisés pour les opérations de profilage et d'empochement pour un type particulier de travail et de combinaison de matériaux. Ces paramètres de parcours peuvent ensuite être rappelés simplement en ouvrant le modèle et en sélectionnant les vecteurs appropriés pour chaque parcours.

Si les parcours d'outils dont le mode de sélection des vecteurs est réglé sur Automatique sont enregistrés comme modèles, ces réglages sont enregistrés avec le modèle. Lorsque le modèle est réouvert et les parcours d'outil recalculés, ils sélectionneront automatiquement tous les vecteurs qui correspondent aux filtres spécifiés avec le sélecteur de vecteur pour ce parcours d'outil.

Feuilles multiples

S'il y a plusieurs feuilles, un message apparaîtra pour vous demander si vous voulez appliquer le modèle à chaque feuille du travail. Si vous répondez "oui", le modèle sera appliqué à toutes les feuilles et les parcours d'outils seront automatiquement calculés dans la mesure du possible. Les parcours d'outils générés pour chaque feuille seront préfixés par "Sn-" où "n" est le numéro de la feuille pour le parcours d'outils. Par exemple, si le modèle comporte un parcours d'outil appelé "Découpe", les parcours d'outil associés à chaque feuille seront :

"S1-Coupe", "S2-Coupe", etc.

Si le modèle contient des parcours d'outils qui font référence à des couches qui n'existent pas dans le fichier actuel, le dialogue des couches manquantes apparaîtra une fois et l'option choisie sera utilisée pour chaque feuille à laquelle le modèle est appliqué. Si vous choisissez "Créer les couches manquantes" ou "Charger les parcours sans créer de couches manquantes", tous les parcours qui font référence à ces couches seront créés vides et leur visibilité sera désactivée.

Si les parcours dans le modèle utilisent la sélection automatique de vecteurs, les vecteurs correspondant aux critères de sélection peuvent être créés et le parcours vide recalculé. Si la sélection automatique n'est pas utilisée, un parcours vide peut être édité en double-cliquant sur son nom dans la liste des parcours ou en sélectionnant l'icône Editer le parcours dans l'onglet Parcours. Une fois que le formulaire de parcours d'outil est ouvert, les vecteurs à usiner peuvent être sélectionnés et le parcours d'outil calculé en utilisant tous les paramètres enregistrés.

Dupliquer le parcours de l'outil

L'option Dupliquer le parcours crée et ajoute une copie du parcours sélectionné à la liste des parcours. Un numéro d'index est automatiquement ajouté au nom du nouveau parcours. Par exemple :

Cut out - 1/4 inch End Mill créera une copie avec le nom Cut out - 1/4 inch End Mill (1)

La copie de parcours 3D générés en externe (comme par exemple à partir de PhotoVCarve) créera également une image miniature en niveaux de gris dans la vue 2D, qui pourra ensuite être utilisée pour positionner le parcours dans votre travail.

Créer une forme

L'outil Créer une forme permet à l'utilisateur de créer des composants basés sur un ou plusieurs vecteurs fermés. Les vecteurs peuvent être sélectionnés soit avant de cliquer sur l'icône, soit après l'ouverture du formulaire. L'utilisateur travaille dans le formulaire en spécifiant le profil et la force de la forme et en modifiant les options pour régir sa hauteur. Il existe également une option permettant d'incliner la forme sur un angle. Une fois que l'un des paramètres a été défini, il peut être prévisualisé en cliquant sur Appliquer.

Cette forme peut être facilement modifiée en changeant les paramètres de la forme et en cliquant sur le bouton Appliquer pour mettre à jour l'aperçu. Une fois que vous êtes satisfait de la forme créée, vous avez deux choix : démarrer un nouveau composant (qui enregistrera votre composant actuel et en démarrera un nouveau) ou fermer le formulaire.

La modification des valeurs à l'aide du curseur sur le formulaire mettra immédiatement à jour la vue 3D lorsque vous relâcherez le curseur. Si vous modifiez les champs d'édition tels que l'angle ou la hauteur de la base, en appuyant sur la barre d'espacement de votre clavier après avoir saisi votre valeur, vous appliquez les modifications et mettez à jour l'aperçu 3D ou vous pouvez appuyer à nouveau sur le bouton "Appliquer".

Si vous sélectionnez un autre vecteur, la forme actuelle sera rejetée, alors n'oubliez pas de cliquer sur Démarrer un nouveau composant si vous voulez en garder une copie.

Profil de la forme

Il existe cinq types de formes différentes :

Courbé

Angle

Cela définira l'angle du bord de la forme du profil arrondi ou angulaire - plus l'angle est élevé, plus la forme est raide. Les formes angulaires peuvent avoir un angle maximum de 89°. La barre de défilement à droite peut également être utilisée pour modifier cet angle et pour saisir un angle spécifique dans la forme.

Concave

En forme de S

Plat

Hauteur de la base

Précise la hauteur d'un "plan de base" plat ajouté sous le profil que vous avez choisi.

Hauteur finale

Sans limite

En cochant cette option ✓, cela permet à la combinaison de la taille et de la forme du vecteur et des valeurs de profil spécifiées de régir la hauteur finale de la forme.

Limite de hauteur

En cochant ✓, cette option limite la hauteur de la forme en l'aplatissant à la valeur saisie dans la zone Hauteur de la forme qui devient active une fois que cette option est sélectionnée.

Échelle à la hauteur exacte

En cochant ✓, cette option limite la hauteur de la forme en la mettant à l'échelle vers le haut ou vers le bas tout en conservant son profil général spécifié. Elle est mise à l'échelle en fonction de la hauteur saisie dans la zone Hauteur du formulaire qui devient disponible une fois cette option sélectionnée. Le curseur peut également être utilisé pour modifier la hauteur finale.

The Base Height value is not included or controlled by the Final Height setting and if specified will be added to this value to give the total height of the component being created.

Mélange aux vecteurs internes

Cette option applique le profil sélectionné à tous les vecteurs sélectionnés. Elle se fond dans le profil de l'extérieur des vecteurs aux vecteurs intérieurs

test
test

Inclinaison

Lorsque cette option est cochée ✓ l'utilisateur peut définir une direction et un angle pour incliner la forme vers le haut selon un angle en Z. La première partie de cette opération (une fois l'option cochée ✓) consiste à appuyer sur le bouton d'ancrage défini - puis à cliquer sur deux points dans la vue 2D.

Le premier clic spécifie le point qui restera à zéro (le point de pivotement de l'inclinaison).

Le deuxième clic spécifie le point qui sera incliné vers le haut de l'angle spécifié (le point qui sera relevé).

L'angle par défaut (10 °) peut être modifié en cliquant sur la flèche à côté de la valeur et en utilisant le curseur ou en tapant une valeur spécifique et en appuyant sur la barre Space du clavier pour appliquer l'angle.

Options de modélisation communes

Tous les principaux outils de modélisation du logiciel utilisent un ensemble commun de commandes pour attribuer un nom et un mode de combinaison au composant en cours de création, ainsi que des options pour appliquer les paramètres dans le formulaire, réinitialiser la forme, commencer à créer un nouveau composant et se rapprocher de la sortie de la fonction.

Combiner avec d'autres éléments...

Cette section comprend des options qui vous permettent de nommer votre composant et de contrôler la façon dont il sera combiné avec d'autres objets dans l'arborescence des composants.

Réinitialiser

Cliquer sur le bouton Réinitialiser supprime la forme actuelle. En faisant cela avant de fermer le formulaire, vous vous assurez qu'un composant n'est pas créé à partir de la sélection actuelle. Cliquer sur ce bouton permet de conserver l'ensemble actuel des vecteurs ou composants sélectionnés.

Appliquer

En cliquant sur le bouton "Appliquer", vous créez une forme basée sur les paramètres que vous avez choisis. Vous pouvez continuer à modifier le composant en choisissant différents paramètres dans le formulaire et en cliquant sur Appliquer pour le mettre à jour.

Initier un nouveau composant

Cliquer sur le bouton "Démarrer un nouveau composant" permet de sauvegarder l'état du composant qui a été créé, de désélectionner tous les composants/vecteurs et de recommencer le processus de création dans un nouveau composant. Les valeurs et les options du formulaire seront conservées dans ce cas jusqu'à ce que vous le fermiez.

Fermer

En cliquant sur le bouton "Fermer", vous fermerez le formulaire en revenant aux icônes de l'onglet "Modélisation" et à l'arborescence des composants mise à jour, reflétant les modifications que vous avez apportées. Si vous souhaitez supprimer la forme que vous venez de créer, vous pouvez cliquer sur l'icône "Annuler" ou utiliser le raccourci clavier pour annuler,CTRL+Z

Voir barre d'outils

Au-dessus de la fenêtre de visualisation se trouve une barre d'outils pratique qui permet d'accéder plus facilement aux outils courants. Grâce à la possibilité de créer un projet à double face, vous pouvez facilement passer de la face supérieure à la face inférieure de votre projet. La barre de dépôt des couches est maintenant passée de l'onglet dessin à la barre d'outils de visualisation, ce qui la rend accessible à tout moment. Les autres icônes affichées dans l'ordre de gauche à droite sont les suivantes

Options d'activation/désactivation de l'ancrage

Snap to geometry

Smart Snapping

Snap to Grid

Contrôles de vue

Toggle Pan / Twiddle View

Zoom to box

Zoom to drawing

Zoom to selection

Activer/désactiver le dessin de parcours d'outil

Toggle 2D Toolpath Drawing

Toggle solid 2D Toolpath Drawing

Dessin 3D

Toggle drawing of material block

Fenêtres mosaïques en vue 2D et 3D

Stack 2D and 3D View windows vertically

Stack 2D and 3D View windows horizontally

Usinage des deux côtés

Lorsque vous travaillez sur un travail bilatéral, des icônes supplémentaires apparaissent sur la barre d'outils de visualisation. Sur la gauche, vous verrez une icône indiquant si le travail sur lequel vous travaillez sera retourné horizontalement ou verticalement. Ceci est important car le logiciel reflètera automatiquement vos parcours et votre géométrie autour de différents axes en fonction de ce réglage. Pour maintenir l'alignement correct de vos parcours, vous devez physiquement tourner le matériau sur votre machine CNC dans la même direction que celle que vous avez spécifiée lors du processus de conception.

Turn horizontally from left to right

Turn vertically, end over end

Note

This icon is just for you information and does not perform any operation; it is not clickable.

Le bouton suivant indique le côté sur lequel vous travaillez actuellement. Il s'agit d'un bouton basculant sur lequel on peut cliquer. Cliquer sur ce bouton permet de changer le côté actif de votre travail.

Top side is active, all operations will apply to the Top side.

Bottom side is active, all operations will apply to the Bottom side.

Note

The rulers that border the 2D View are colored to provide a handy visual indicator as to which side is currently active. An Orange background indicates that the Bottom side is currently active and any drawing or toolpaths are associated with the Bottom Side of your design.

Le dernier outil supplémentaire pour les travaux à deux faces se trouve sur le côté droit de la barre d'outils de visualisation et vous permet de basculer le relief composite 3D pour afficher soit la face active, soit votre modèle uniquement, soit les deux faces de votre modèle sous la forme d'un seul bloc solide.

Toggle Two-Sided View

Usinage rotatif

Lorsque vous travaillez sur un travail rotatif, une icône supplémentaire apparaîtra. Ce bouton vous permet de basculer la vue 3D entre le mode d'affichage enveloppé et le mode d'affichage plat.

Toggle Wrapped 3D view.

Limite vectorielle

La formulaire des limites des vecteurs vous permet de créer des limites autour de vecteurs sélectionnés.

Bord de compensation

Lorsque cela est coché ✓, la limite créée est décalée vers l'extérieur de la distance spécifiée.

Bord élastique

Lorsque cette case est cochée ✓, la limite créée est le résultat de l'étirement d'un élastique autour des vecteurs actuellement sélectionnés.

Les images ci-dessous montrent la différence entre les deux types de limites que la forme crée. L'image de gauche illustre la sortie de décalage standard et celle de droite montre le résultat lorsque l'option bord élastique est coché ✓.

test
Offset Boundary only
test
Offset Boundary and Rubber Band together

Exporter un modèle comme fichier STL

Le format de fichier STL est une norme industrielle pour la représentation de modèles 3D sous forme de maillages constitués d'une peau de triangles. C'est un moyen très robuste d'exporter une version de votre modèle composite 3D vers des applications externes ou même des machines de prototypage rapide (RP). Les modèles peuvent également être exportés sous la forme d'un fichier OBJ, qui comprend les couleurs des composants et est principalement utilisé pour le rendu de votre modèle par rayonnage.

Limites de triangle par...

En général, les mailles triangulaires ne sont pas capables de contenir autant de détails que les composants 3D d'Aspire. Par conséquent, vous devez choisir la stratégie qu'Aspire utilisera pour réduire les détails dans votre fichier STL.

Note

When exporting the rotary model, currently there is no control over the number of triangles and the mesh will be exported at the highest quality. That means that the generated file will have a considerable size.

Tolérance approximative

Avec cette option, la qualité de la maille est définie par le degré d'approximation du modèle par le logiciel. Plus le nombre est petit, plus le modèle est détaillé et lisse, mais plus la taille mémoire du fichier est importante.

Nombre maximum de triangles

En utilisant cette option, la qualité du maillage est limitée par le nombre de triangles que vous spécifiez ici. Plus le nombre est élevé, plus le détail et la finesse sont bons, mais plus la taille mémoire du fichier sera importante.

Face postérieure de la triangulation

Le modèle Composite n'a pas de face postérieure définie, car il est généralement inutile pour l'usinage CNC conventionnel à 3 axes. Toutefois, lors de la conversion de votre modèle composite en un maillage 3D, il peut être utile de former un maillage fermé en créant automatiquement une face postérieure.

Laisser ouvert (sans face postérieure)

Cela crée une maille avec un dos ouvert. Cela crée une coquille avec la forme 3D sur sa face et un dos ouvert.

Fermer avec le front inversé

Cela permet de créer un maillage avec une copie du devant du modèle au dos. Cette méthode est utilisée lorsqu'un modèle solide à deux faces est nécessaire pour la sortie. Un exemple de cela pourrait être un poisson à deux faces.

Note

When exporting the rotary model this option is not available.

Fermer avec un plan lisse

Cela crée une maille dont le dos est scellé par un plan plat. Ce type de modèle fermé peut être requis par le prototypage rapide (logiciel d'impression 3D) pour permettre la préparation de la pièce pour le processus de production.

Note

When exporting the rotary model this option is not available.

Fermer avec l'autre côté (travaux bilatéraux uniquement)

Dans le cas d'un travail à double face, cette option peut être sélectionnée. Elle triangulera les deux côtés d'un travail et produira une seule maille fermée.

Note

When exporting the rotary model this option is not available.

Fermer les côtés

Cette option n'est disponible que pour les travaux rotatifs. Lorsqu'elle est sélectionnée, la maille créée aura des bouchons aux extrémités.

Trianguler

Lorsque les options de la maille ont été sélectionnées, le fait de cliquer sur Trianguler permet de calculer la maille et d'afficher le résultat dans la vue 3D. Si ce résultat ne semble pas correct (par exemple, s'il n'est pas assez détaillé), les options peuvent être modifiées et il suffit de cliquer à nouveau sur ce bouton pour recalculer le maillage.

Num Tri Créé

Lorsqu'un maillage a été créé, ce champ indique combien de triangles il comprend. Plus le nombre de triangles est élevé, plus la taille du fichier est importante et plus les applications externes peuvent avoir des difficultés à les manipuler.

Erreur maximum

Ce champ indique la pire déviation d'un triangle maillé par rapport au modèle 3D original.

Dessiner une triangulation ombrée

Cette option permet de visualiser la maille triangulaire en mode filaire ou ombré.

Enregistrer la triangulation

Lorsque le maillage semble correct, cliquer sur ce bouton permet de l'enregistrer sur votre ordinateur en tant que fichier au format STL par défaut. La boîte de dialogue d'enregistrement de fichier permet également de sélectionner Wavefront (* .obj) et POV-Ray Scene (* .POV) comme autre format de maillage triangulaire en utilisant l'option Enregistrer en tant que type.

Note

When saving an obj file, an additional material (*.mtl) file and texture image file (*.jpg) will also be created - all three files will be required when opening the obj file in a 3rd party modelling or rendering package.

Créer un composant bas-relief

L'embossage d'un composant peut être utilisé dans certains cas pour réduire la hauteur d'un modèle tout en préservant des détails de surface importants, comme alternative à la méthode standard de mise à l'échelle de la hauteur d'un composant à l'aide de l'option Hauteur de la forme du formulaire des propriétés du composant. Un composant doit être sélectionné avant que l'outil puisse être utilisé.

Les images ci-dessous montrent le même modèle, les deux résultats sont mis à l'échelle à dix pour cent de leurs hauteurs d'origine. L'image ci-dessous à gauche a été créée en utilisant la mise à l'échelle standard de la hauteur de la forme à partir du formulaire des propriétés du composant et l'image ci-dessous à droite en utilisant la fonction d'embossage.

test
Original model
test
Embossed Model

Hauteur de l'échelle

Utilisez le curseur de la hauteur de l'échelle pour ajuster la hauteur finale de l'élément.

Finesse des détails

Comme les résultats de la mise à l'échelle initiale des détails peuvent être bruyants, le curseur de lissage des détails peut être ajusté de manière interactive pour améliorer la qualité visuelle du résultat. En général, plus la hauteur de l'échelle est importante, plus le lissage des détails doit être appliqué.

Remarques

L'outil d'embossage est une fonction très puissante mais ne fournira pas des résultats idéaux sur tous les types de modèles 3D. Bien qu'il soit possible d'utiliser l'outil Emboss sur des modèles créés dansAspireet d'autres dessins importés en bas-relief (comme le clipart), il est important de comprendre que son utilisation est prévue avec des données provenant de modèles 3D (haut-relief) importés et que les meilleurs résultats seront généralement obtenus avec ce type de données.

Modèles parcours d'outil

Les modèles de parcours d'outils vous permettent d'améliorer l'efficacité de vos processus de production en enregistrant les paramètres complets des parcours d'outils pour les opérations courantes. Ces paramètres peuvent ensuite être réutilisés à tout moment sur des géométries de conception différentes. Les stratégies et les outils fréquemment utilisés peuvent ainsi être appliqués à des travaux similaires, rapidement et facilement.

Les opérations que vous pouvez effectuer avec les modèles comprennent le chargement de parcours d'outils à partir de modèles, l'enregistrement d'un parcours d'outils dans un modèle et l'enregistrement de tous les parcours d'outils visibles dans un modèle.

Liste des parcours d'outils

La liste des parcours se trouve en bas de l'onglet Parcours, sous la section Opérations (basculer la visibilité de l'onglet à l'aide de la touche de raccourci F12).

Cette zone affiche dans une liste, le nom de chaque parcours calculé avec une case à cocher pour activer et désactiver la visibilité du parcours dans la vue 3D. L'icône située à côté de la case à cocher indique le type d'outil sélectionné pour ce parcours particulier.

Si vous double-cliquez sur le nom d'un parcours, la fenêtre de stratégie du parcours s'ouvrira et vous pourrez y apporter des modifications.

Un clic droit sur le parcours montre un menu qui est décrit plus en détail dans la page Menus du clic droit.

Flèches haut et bas

Les boutons fléchés vers le haut et vers le bas à droite de la fenêtre permettent à l'utilisateur de déplacer le parcours sélectionné vers le haut et vers le bas dans la liste.

Cela affectera l'ordre dans lequel les parcours sont prévisualisés et si plusieurs parcours sont enregistrés dans un seul fichier, ce sera l'ordre dans lequel la machine les coupe.

Redimensionnement

Vous pouvez ajuster l'espace disponible pour la liste de parcours en cliquant et en faisant glisser le séparateur qui sépare la liste de parcours de la section des opérations de parcours, vers le haut ou vers le bas.

Travail des deux côtés

La liste des parcours d'outils n'affiche la liste des parcours d'outils que du côté courant. L'étiquette en haut changera pour indiquer si vous visualisez les côtés Haut/Bas. Pour visualiser les parcours d'outils du côté opposé, il suffit de changer de côté à partir de la barre d'outils de visualisation.

Toolpath Groups

It is possible to add groups into the toolpath tree to help with toolpath organization.

Adding a group

There are two ways to add a Toolpath Group:

  • Right click on an empty space in the toolpath tree and click
  • Or, right click and choose . This will take of the visible toolpaths and group them together.

Remove a Group

You can delete a toolpath group as you usually would delete any toolpath. Either via the right-click menu, or with the delete key. However when you delete a toolpath group then you will be asked if you want to keep the sub toolpaths or also have them deleted.

Add Toolpaths to a Group

You can move toolpaths in and out of groups by dragging them in the toolpath tree.

Modèle

Create Component ►

Create Component From... ►

Create Component from Bitmap

Import Component / 3D Model

Export as STL

Export as Grayscale Bitmap

Export as 3D Clipart: Exports the selected model as a .3DClip file.

Sculpt Visible Model

Smooth Selected Components

Reset Inside Selected Vectors: Deletes everything in the Working Model contained inside the selected vector(s)

Reset Outside Selected Vectors: Deletes everything in the Working Model contained outside the selected vector(s)

Split Selected Component: Split the currently selected component using a vector.

Create Vector Boundary Around Selected Components: Creates a new vector that matches the edge of the selected component.

Emboss Component

Scale Model Z Height

Distort Selected Component

Replace Below

Selected Component Properties

Créer composant

Create Shape From Vectors

Two Rail Sweep

Extrude and Weave

Turn and Spin

Create Textured Area Component

Add Zero Plane: Creates a component that is the size of your job setup with a height of Zero.

Créer un composant à partir de...

Exporter en tant que bitmap en niveaux de gris

Cette option d'exportation permet d'enregistrer le modèle composite (modèle de travail + composants visibles) sous la forme d'un fichier image raster (format .bmp/.jpg/.gif). Cette option est principalement destinée aux utilisateurs d'équipements de gravure laser et de machines CarveWright/CompuCarve. Il peut également être utilisé pour exporter la 3D en niveaux de gris pour l'utiliser avec des programmes graphiques.

Lorsque l'image est exportée, les zones les plus hautes du modèle seront blanches et les plus basses seront noires, toutes les autres profondeurs intermédiaires se verront attribuer des niveaux de gris gradués en fonction de leur position relative entre le haut et le bas de la pièce.

test
Composite Model
test
Saved Grayscale image

Pour utiliser cette fonction, vous devez avoir des composants visibles ou quelque chose dans le modèle de travail.

Créer un composant à partir de l'aperçu du parcours d'outil

Cela permettra de prendre l'aperçu du parcours actuel et de créer un modèle de composant à partir de celui-ci. Il existe deux applications principales pour cette fonction :

- Elle peut être utile pour aider à identifier les zones qui n'ont pas été usinées afin qu'un outil plus petit puisse être utilisé pour les sculpter avec plus de détails.

- Elle peut être utilisée pour créer des modèles de Composants dont une partie de la forme a été créée en utilisant la forme de l'outil, comme des nervures cannelées sur une feuille ou un parcours de texture]. Cette deuxième application serait particulièrement utile aux clients qui prévoient d'enregistrer une image en niveaux de gris du modèle 3D (pour Laser ou CarveWright) plutôt que d'exécuter les parcours d'outils réels à partir du logiciel.

Une fois cette option sélectionnée, l'aperçu du parcours d'outil actuel sera converti en un composant. Celui-ci est alors ajouté à la liste des composants et sera appelé Aperçu du parcours d'outil.

Si la pièce a été découpée et que l'option Supprimer les déchets a été utilisée, seules les pièces restantes à l'écran deviendront le composant. Si la pièce n'est pas entièrement découpée ou si les déchets n'ont pas été supprimés, l'ensemble du bloc de prévisualisation du parcours devient le composant, y compris ce qui peut être des déchets. Il est possible d'éviter cela, même sans supprimer les déchets, en utilisant la toucheShift - voir ci-dessous pour plus d'informations.

En maintenant la toucheCtrlou Shiftenfoncée, deux options peuvent être activées lorsque la fonction Créer un composant à partir de l'aperçu du parcours est sélectionnée.

Si vous appuyez sur la toucheShiftlorsque vous créez le composant, les zones de l'aperçu du parcours d'outil situées au-dessus des zones transparentes du modèle composite seront rejetées. Cela vous donnera un composant qui représente l'aperçu du parcours mais qui supprime tout ce qui ne se trouve pas dans la zone du modèle 3D sur laquelle les parcours ont été créés en premier lieu.

Si vous appuyez sur la toucheCtrl, le composant créé représentera la différence entre le modèle composite et l'aperçu du parcours d'outil. Le modèle ainsi créé aura un aspect étrange car il représentera simplement le matériau qui a été laissé par le rayon de l'outil sur la coupe de finition. Cela peut être utile si vous souhaitez usiner ces zones avec un outil plus petit, car ce modèle peut alors être utilisé pour créer les vecteurs permettant de limiter le parcours de l'outil pour cette opération, minimisant ainsi le temps nécessaire à la création d'une finition plus détaillée.

Les images ci-dessous montrent les 3 options disponibles. Ci-dessous à gauche, la composante standard créée à partir d'un modèle usiné qui inclut le bloc de déchets. L'option du milieu montre l'option, lorsque la toucheShiftest pressée, qui rejette le modèle de prévisualisation en dehors de la zone d'origine de la pièce usinée. Enfin, l'image de droite montre le composant créé en maintenant la toucheCtrlenfoncée, ce qui est la différence entre la pièce d'origine et l'image du milieu.

test
Standard Component
test
Shift Key held
test
Ctrl Key held

IMPORTANT NOTE

Although this option can be selected at any time, it only makes sense to use this feature while the Toolpath Preview is active in the 3D View, this will ensure that the Component represents what can actually be seen. The Toolpath Preview can be accessed using the icon in the Toolpath Operations menu (shown below highlighted with a red box), this will also appear automatically after the calculation of any toolpath.

Parcours d'outil de copie de matrice

Utilisant la même approche que l'outil de copie de tableau pour les vecteurs dans votre dessin, cette opération de parcours d'outil vous permet de dupliquer un ou plusieurs parcours d'outil dans une grille de copies. L'un des principaux avantages de cette approche est qu'elle vous permet de modifier ultérieurement vos parcours originaux et le logiciel mettra automatiquement à jour le tableau de copies associé.

Sélection du parcours d'outil

Pour utiliser le parcours de copie de matrice, ouvrez le formulaire et activez la visibilité pour chacun des parcours que vous souhaitez intégrer à votre tableau en utilisant la case à cocher de visibilité à côté de chaque parcours dans la liste située sous le formulaire. Les parcours actuellement sélectionnés apparaissent dans la liste des parcours en haut du formulaire.

La position de la grille de parcours résultante est toujours créée à droite et au-dessus des parcours source. Par conséquent, vous devez toujours positionner vos parcours source dans le coin inférieur gauche de la zone que vous souhaitez que la grille remplisse.

Lignes et colonnes

Utilisez les cases Lignes (Y) et Colonnes (X) pour spécifier la taille de votre grille et donc le nombre total de copies du ou des parcours originaux qui en résulteront.

Espacement

L'espacement entre les copies du parcours dans la grille est contrôlé à l'aide des options de bouton radio Offset et Gap. Les cases d'édition X et Y déterminent le décalage entre le point de départ de chaque parcours ou l'espacement entre les cases de délimitation de la copie, selon l'option de bouton radio sélectionnée.

Minimiser les changements d'outils

La dernière option, "Minimiser les changements d'outils", ne sera disponible que si les parcours source utilisent des outils différents. Elle regroupera les parcours d'outils ayant la même géométrie sur les copies afin qu'ils puissent être édités ensemble. En regroupant de cette façon, les parties de chaque copie utilisant le même outil sont coupées ensemble et le tableau entier peut être coupé avec le minimum de changements d'outils. Si cette option n'est pas activée, les parcours d'outils pour chaque copie seront découpés individuellement, avec des changements d'outils requis pour chacun. Voir la séquence de coupe des parcours d'outils de la copie de tableau

Travailler avec les parcours de copie de matrice dans la liste des parcours d'outils

Les parcours de copie de tableau sont affichés dans la liste de parcours de manière différente des autres parcours. Les parcours source (ceux sélectionnés à l'origine comme base du tableau) sont maintenant affichés sous l'élément Copier le parcours du tableau dans une structure arborescente. Pour les tâches complexes, vous pouvez masquer les parcours source dans la liste en utilisant les petits contrôles + et - à côté du parcours de copie de tableau dans la liste des parcours. Les cases à cocher habituelles de visibilité sont également disponibles pour le parcours de copie de tableau et ses parcours source.

Vous pouvez réorganiser l'ordre des parcours source dans le groupe de copie de tableau soit en les faisant glisser vers le haut ou vers le bas à l'aide de la souris, soit en cliquant sur les flèches d'ordre supérieur et inférieur en haut de la liste des parcours. Ces fonctionnalités vous donnent un contrôle total de chaque type de parcours dans le tableau et sont particulièrement importantes pour la sauvegarde des parcours

Enregistrement d'un parcours de copie de matrice

Dans la mesure du possible, les parcours de copie de matrice sont sauvegardés exactement de la même manière que les autres parcours, sauf que chaque parcours source de la liste représente toutes ses copies. Si vous désactivez la visibilité d'un parcours source avant de l'enregistrer, aucune des instances copiées de ce parcours ne sera incluse dans le parcours enregistré. Vous pouvez donc utiliser les contrôles de visibilité pour enregistrer un parcours qui coupera toutes les copies, mais qui sera limité à un sous-ensemble particulier des types de parcours source.

En général, la séquence de coupe consistera à couper toutes les stratégies de parcours incluses pour chaque copie dans la grille avant de passer à la copie suivante.

Important

If the array copy toolpath contains more than one source toolpath using the same tool, then the sequencing within the array copy toolpath as a whole can be affected by the Minimize tool changes option setting when it was first created.

Composants de cuisson

En général, la caractéristique la plus utile des composants individuels est qu'ils peuvent être manipulés de manière totalement indépendante les uns des autres pour construire des éléments de conception plus simples en un modèle 3D sophistiqué. Certaines fonctions d'édition exigent que l'élément individuel soit consolidé en un seul objet. Par exemple, vous pouvez lisser une forme en une autre en utilisant les outils de sculpture ou courber un groupe de composants autour d'une courbe en utilisant l'outil de distorsion. Dans Aspire, la consolidation d'une sélection de composants en un nouvel objet unique est un processus appelé "Cuisson". Une fois cuits, les composants sélectionnés deviendront un objet à composants unique et vous ne pourrez plus accéder aux éléments individuels.

Aspire vous avertira lorsque vous aurez sélectionné un groupe ou un composant qui nécessite une cuisson avant qu'un outil de modélisation ou une opération particulière puisse être effectuée. Vous pouvez également utiliser la commande Bake (cuisson) pour effectuer cette opération vous-même. En intégrant manuellement des fondus, inclinaisons ou distorsions existants, par exemple, vous êtes alors libre d'appliquer d'autres propriétés dynamiques "en plus" de celles précédemment appliquées. En outre, la consolidation de plusieurs composants vers la fin du processus de conception permet à votre ordinateur de récupérer des ressources système et peut lui donner un coup de pouce bienvenu en termes de performances, en particulier si vous avez modélisé en utilisant un grand nombre de composants complexes ou à haute résolution.

Copy

If you hold the Ctrl key down when you hit the Baking icon it will retain a copy of the original Components and create a new baked Component instead of replacing the original selection.

Parcours de l'outil de rainurage

Les parcours de cannelures s'usinent le long de vecteurs tout en variant la profondeur de l'outil, créant ainsi des motifs décoratifs usinés extrêmement efficaces.

Ce parcours d'outil de cannelure est similaire à l'option de profilage sur un vecteur sélectionné. La différence réside dans le fait que le parcours à l'extrémité de chaque vecteur peut être incliné afin de réduire la coupe. Cela peut être utilisé pour la découpe de cannelures en bois standard ou pour la gravure artistique et les effets de marquage avec d'autres types d'œuvres d'art. Dans cette section, les options du formulaire seront abordées ainsi que quelques exemples d'utilisation pour différentes applications.

Sélection des vecteurs

Lorsque le formulaire Parcours d'outils de cannelures est ouvert, les points de départ des vecteurs sélectionnés seront indiqués dans la vue 2D par des nœuds verts carrés pleins, ce qui est important car cela déterminera à quelle extrémité les rampes sont ajoutées en fonction des options choisies sur le formulaire. Une image de ceci est montrée ci-dessous, où tous les points de départ sont à l'extrémité gauche des vecteurs sélectionnés.

Si vous devez déplacer les points de départ, passez en mode d'édition des nœuds (appuyez sur N sur le clavier ou sélectionnez l'icône d'édition des nœuds dans la section Édition des vecteurs de l'onglet de gauche).

Sélectionnez le vecteur dont vous souhaitez modifier le point de départ Déplacez le curseur sur la fin que vous souhaitez comme nouveau point de départ Appuyez sur Psur le clavier ou cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "Faire un point de départ" dans le menu contextuel. Quittez le mode d'édition du nœud (appuyez de nouveau sur N) Ré-sélectionnez tous les vecteurs que vous voulez canneler

Profondeur de coupe

Profondeur initiale

Ceci spécifie la profondeur à laquelle le parcours de cannelure est calculé. En cas d'usinage direct dans la surface d'une pièce, la profondeur de départ sera généralement de 0. Si l'usinage se fait dans le fond d'une poche ou d'une zone à gradins existante, il faut saisir la profondeur de la poche ou du gradin de départ.

Profondeur de cannelure

Il s'agit de la profondeur du parcours de cannelures par rapport à la profondeur de départ ; la profondeur totale sera la combinaison de la profondeur de départ et de la profondeur de cannelures.

Outil

En cliquant sur le bouton "Sélectionner", la base de données des outils s'ouvre et permet de sélectionner l'outil requis. Voir la section sur la base de données des outils pour plus d'informations à ce sujet. Cliquer sur le bouton Modifier ouvre le formulaire Modifier l'outil qui permet de modifier les paramètres de coupe de l'outil sélectionné, sans modifier les informations de base de la base de données. Si vous passez le curseur de la souris sur le nom de l'outil, une info-bulle s'affiche, indiquant l'endroit de la base de données des outils où l'outil a été sélectionné.

Type de cannelure

Rampe sur toute la longueur

En cochant ✓, cette option signifie que l'outil va ramper sur toute la longueur du parcours. Au début du/des vecteur(s) sélectionné(s), il se trouvera à la profondeur de départ et à la fin du/des vecteur(s) sélectionné(s), il aura réduit à la profondeur de cannelures.

Rampe au départ

En cochant ✓, cette option signifie que l'outil ne descend qu'au début des vecteurs de la profondeur de cannelure. La distance de cette rampe peut être spécifiée à l'aide des options longueur de la rampe ou % de la rampe.

Une rampe au début et à la fin

En cochant ✓, cette option signifie que l'outil descendra au début des vecteurs puis remontera à la fin des vecteurs. La distance de ces rampes peut être spécifiée à l'aide des options Longueur de la rampe ou % de la rampe.

Longueur de la rampe

En cochant ✓, cette option signifie que la longueur de la rampe peut être réglée à une distance exacte saisie dans la case. La distance de la rampe est mesurée à partir du début et de la fin du ou des vecteurs selon le type de rainure que vous avez sélectionné. Si la distance saisie est supérieure à la longueur possible de la rampe, la longueur maximale sera utilisée, ce qui revient à choisir Rampe sur toute la longueur. Lorsque vous choisissez Rampe au départ, il est possible de spécifier une longueur de rampe qui correspond à la longueur du/des vecteur(s). Lorsque l'option Rampe au début et à la fin est cochée, ✓ la longueur maximale possible serait à mi-chemin du/des vecteur(s) car après cela, la rampe recommencerait à monter.

% Rampe

En cochant ✓, cette option signifie que la longueur de la rampe peut être spécifiée en pourcentage de la longueur maximale possible de la rampe (contrôlée par la longueur du/des vecteur(s) sélectionné(s) et le type de cannelure choisi). Lorsque vous utilisez cette option avec l'option Rampe au départ sélectionnée, 100 % correspond à la longueur totale du ou des vecteurs sélectionnés, la longueur de la rampe étant un pourcentage de cette distance pour chacun d'entre eux. Si vous utilisez cette option avec Rampe au début et à la fin, 100 % correspond à la moitié de la longueur du ou des vecteurs sélectionnés. La longueur de la rampe serait un pourcentage de cette demi-longueur. Dans cette situation, l'utilisation d'une valeur de 50 % vous donnerait une rampe à partir du début qui serait ¼ de la longueur du vecteur et une rampe à partir de la fin qui serait également ¼ de la longueur du vecteur.

Type de rampe

Linéaire

La sélection du type Linéaire créera une rampe qui est une ligne diagonale (suivant le vecteur) de la profondeur de départ à la profondeur de la rainure. Ci-dessous, vous pouvez voir un type de rampe linéaire représenté sur le côté. Cette rampe est réglée pour ne faire que la rampe de départ et pour parcourir 50 % de la longueur de la flûte.

Lisse

La sélection du type Lisse créera une rampe courbe (suivant le vecteur) de la profondeur de départ à la profondeur de la rainure ; cela permettra une transition en douceur de la rampe à la profondeur de coupe complète. Vous pouvez en voir un exemple dans l'image ci-dessous.

Disposition des cannelures enveloppées

Ce gadget est utilisé pour simplifier la tâche de création de parcours d'outils pour usiner des cannelures et des rainures sur une pièce de travail rotative. Le gadget est conçu pour être utilisé dans un travail rotatif

Ce gadget ne crée PAS directement des parcours d'outils. Il présente des vecteurs dans la vue 2D qui peuvent ensuite avoir des parcours d'outils créés en utilisant les parcours Profil ou Fluting dans le programme principal. La partie supérieure du formulaire permet à l'utilisateur de spécifier le nombre de flûtes à créer et à quelle distance du début et de la fin de la pièce la flûte doit commencer et se terminer. Les flûtes sont disposées à intervalles réguliers en fonction de la circonférence du cylindre. Si l'utilisateur choisit de créer des cannelures à l'une ou l'autre ou aux deux extrémités, des vecteurs supplémentaires seront créés qui peuvent être usinés avec le parcours Profil et l'option Vecteurs machine actifs pour créer les cannelures.

La partie inférieure du formulaire contient des détails sur les dimensions du cylindre et est présentée à titre de référence uniquement.

Après l'exécution du gadget, les vecteurs requis pour l'usinage seront visibles dans la vue 2D. Si vous disposez d'un formulaire 3D pour votre pièce rotative, vous pouvez utiliser l'option Projeter le parcours sur le modèle 3D sur les formulaires de parcours pour que vos parcours de cannelures suivent la surface de la pièce.

Adapter les courbes aux vecteurs

Cette fonction permet à l'utilisateur d'ajuster des arcs, des courbes de Bézier ou des droites à des vecteurs sélectionnés. Les vecteurs nouvellement créés seront approximés sur la base d'une tolérance définie par l'utilisateur. L'utilisation de cette fonction peut aider à lisser certaines options de parcours et à simplifier les données à des fins de modélisation.

Type de montage

Arcs circulaires

En cochant ✓, cette option signifie que les vecteurs sélectionnés seront approximés à l'aide d'arcs :

test
Before Fitting
test
After fitting

Courbes de Bézier

En cochant ✓, cette option signifie que les vecteurs sélectionnés seront approximés à l'aide de courbes de Bézier.

test
Fitted with Bezier spans
test
The same bezier spans in Node-edit mode

Lignes droites

En cochant ✓, cette option signifie que les vecteurs sélectionnés seront approximés à l'aide de lignes droites.

Tolérance

La valeur qui est fixée dans la zone de tolérance détermine le degré d'approximation des vecteurs originaux. Les arcs, béziers ou lignes nouvellement créés seront générés à une distance du vecteur original qui est plus ou moins grande que la valeur de tolérance spécifiée. Plus la valeur est faible, plus les nouvelles données seront proches de l'original, mais cela signifie également que davantage de points de données seront utilisés. Une tolérance plus grande ne sera pas aussi précise que l'original mais aura moins de points de données.

Garder des angles vifs

En cochant ✓cette option, cela permettra à la routine d'ajustement des courbes de conserver les angles vifs dont la différence est supérieure à la valeur de l'angle maximal spécifié. Tous les angles dont la différence d'angle est inférieure à cette valeur seront modifiés dans la limite de la tolérance spécifiée.

Remplacer les vecteurs sélectionnés

En cochant ✓ cette option, cela supprimera les vecteurs actuels et les remplacera par les nouveaux vecteurs ajustés à la courbe. En désactivant cette option, les vecteurs originaux restent inchangés et de nouveaux vecteurs à courbe ajustée sont créés. Les nouveaux vecteurs seront toujours créés sur la couche actuellement sélectionnée.

General Workflow

Aspire has been developed to allow the production of decorative and artistic dimensional carved parts. As well as drawing and modeling tools, it includes both 2D and 3D machining, along with 3D V-Carving / 3D Engraving to allow a huge variety of jobs to be produced as quickly and easily as possible.

Workflow Logic

  1. Layout 2D Design:
    1. Import Vectors
    2. Draw Vectors
    3. Import Bitmaps
  2. Create 3D Components:
    1. Create shapes from 2D design vectors
    2. Create (texture) shapes driectly from bitmaps
    3. Import 3D Clipart and models from other CAD systems
  3. Manipulate 3D components to create the 3D composite model using the component tree:
    1. Change location, depth, size, angle etc.
    2. Group and change relationship to other components
  4. Create 2D, 2.5D or 3D toolpath:
    1. Create or edit vector boundaries for toolpaths
    2. Specify tool details for each strategy
  5. Preview Final Part:
    1. Visualize the part as it will actually look.
    2. Create proof images for customer.
    3. Check estimate for cutting time
  6. Save the CNC Code: Save the final cut file to send to the CNC machine

Design

Aspire includes drawing and editing tools that allow designs to be created and modified. Functions for vector creation and editing are very easy to use and multiple design elements can also be drawn or imported, scaled, positioned and interactively edited to make a new design. Text can also be created using any TrueType or OpenType fonts installed on your computer, or the single stroke engraving fonts supplied with the software.

Model

Once the 2D design is ready, 3D components can be created from 2D Vector drawings. This will probably involve adding and changing 2D artwork a bit as the 3D design evolves, so Aspire's interface makes the drawing and modeling tools easily accessible.

In addition, existing 3D models can be imported to be incorporated into a design, these could be files previously created in Aspire, 3D Clipart that has been purchased and downloaded or models from other CAD design systems in a supported format.

Toolpath

A comprehensive set of 2D, V-Carving, Engraving and 3D toolpath strategies provide you with efficient ways to use your tooling to carve the finished part. This process is usually relatively independent of drawing or modeling (although toolpaths are often created directly from some artwork or 3D composite models). Aspire provides simple interface buttons to toggle screen layout to assist the shift in focus from design to toolpathing.

Output

Finally you can use Aspire's large selection of post-processors to save toolpaths in precisely the format that your particular CNC machine tool requires.

Texture vecteur

Des motifs de texture répétitifs peuvent être créés à l'aide de l'outil Créer une texture vectorielle. Ces vecteurs peuvent être usinés de différentes manières pour créer des textures attrayantes.

Pour utiliser l'outil, cliquez sur l'icône de l'onglet "dessin". Si nécessaire, sélectionnez les contours dans lesquels vous souhaitez que le motif soit créé. En utilisant les curseurs et les boîtes d'édition du formulaire, vous pouvez faire varier le style du motif créé. Cliquez sur Aperçu pour voir un aperçu de la texture que vous avez créée en ajustant les paramètres du formulaire. Lorsque vous êtes satisfait de l'aperçu, cliquez sur OK pour créer le motif.

Angle

Les lignes de la texture sont créées à un angle. Cet angle peut être défini à n'importe quelle valeur comprise entre -90 degrés et 90 degrés.

Interligne

L'espacement des lignes contrôle la distance entre les contours créés par l'outil. Utilisez la boîte d'édition intitulée Max. Espacement pour saisir une valeur maximale d'interligne. Le curseur situé sous la boîte d'édition contrôle le degré de variation de l'interligne. Si le curseur se trouve à l'extrême gauche, cette variation moyenne est minimale et les lignes sont donc régulièrement espacées. Si le curseur se trouve à l'extrême droite, la variation est la plus élevée et la distance entre les contours créés varie donc entre zéro et l'espacement maximal spécifié.

test
Minimum variation
test
Maximum Variation

Paramètres d'onde

Dans cette section de la forme, le modèle créé peut être amené à se comporter comme une onde. Cette onde est contrôlée par deux paramètres : l'amplitude et la longueur d'onde.

Longueur d'onde

La longueur d'onde décrit la longueur sur laquelle la forme des contours se répète. Une longueur d'onde plus grande donne une onde longue tandis qu'une petite longueur d'onde donne une onde courte.

test
Short wavelength
test
Long wavelength

Amplitude

L'amplitude décrit la hauteur de l'onde. Une grande amplitude signifie une onde plus haute et une petite amplitude signifie une onde peu profonde.

test
Small amplitude
test
Large Amplitude

Bruit

Le curseur de bruit contrôle le degré de caractère aléatoire appliqué aux valeurs ci-dessus et peut être utilisé pour créer des modèles moins réguliers.

test
No noise
test
Medium noise
test
High noise

Couche de vecteur

Pour créer les vecteurs sur une nouvelle couche, assurez-vous que la case à cocher "Placer les vecteurs sur la couche" est cochée ✓ et entrez le nom de la couche dans la case d'édition intitulée "Nom".

Formulaire de création de configuration de travail

Le formulaire de configuration des travaux s'affiche chaque fois qu'un nouvel emploi est créé ou que la taille et la fonction d'un travail existant sont modifiées. Il permet de créer les types de travaux suivants :

Définition du travail - Rotatif

Le formulaire de configuration des travaux s'affiche chaque fois qu'un nouvel emploi est créé ou que la taille et la fonction d'un travail existant sont modifiées.

Dans la plupart des cas, un nouveau travail représente la taille du matériau dans lequel le travail sera usiné ou au moins une zone d'une pièce de matériau plus grande qui contiendra la pièce qui sera coupée. Un clic sur OK crée un nouveau travail vide, qui est dessiné comme un rectangle gris dans la vue 2D. Des lignes grises horizontales et verticales en pointillés sont tracées dans la fenêtre de conception 2D pour indiquer où se trouvent les points X0 et Y0.

Dimensions du travail

Longueur

Longueur du matériel

Diamètre

Diamètre du matériel

Unités

Si les unités de travaux sont mesurées en mm ou en pouces

Position Z Zéro

Indique si la pointe de l'outil est décalée par rapport à l'axe de rotation (comme indiqué dans le diagramme) ou par rapport à la surface du matériau pour Z = 0,0. Pour une meilleure précision, il est recommandé d'utiliser l'option Axe du cylindre

Position d'origine XY

Cette donnée peut être fixée à n'importe quel coin, ou au milieu du travail. Il représente l'emplacement, par rapport à votre conception, qui correspondra à la machine-outil lorsqu'elle sera positionnée à X0, Y0. Lorsque ce formulaire est ouvert, un carré rouge est dessiné en vue 2d pour mettre en évidence la position du point de référence.

Utiliser le Offset

Cette option permet de fixer la position du point de référence à une valeur autre que X0, Y0.

Orientation

Cette option permet de sélectionner l'axe de rotation du bloc de matériau.

Sélectionner le long de l'axe X signifie que les coordonnées X représentent le mouvement le long du cylindre, tandis que les coordonnées Y représentent l'angle autour du cylindre.

Sélectionner le long de l'axe Y signifie que les coordonnées Y représentent le mouvement le long du cylindre, tandis que les coordonnées X représentent l'angle autour du cylindre.

Retournement

Lorsque cette option est activée, le dessin sera retourné lorsque l'orientation sera modifiée

Mise à l'échelle du design

Lors de la modification des paramètres de taille de travail d'un travail existant, cette option détermine si les dessins que vous avez déjà créés seront mis à l'échelle proportionnellement pour correspondre aux nouvelles dimensions du travail. Si vous souhaitez conserver la taille existante de vos dessins, même après que la taille du travail ait changé, laissez cette option non cochée. Si cette option est cochée, vos dessins seront redimensionnés pour rester dans les mêmes proportions et positions relatives dans les limites de votre nouveau matériau lorsque vous cliquez sur OK.

Résolution de modélisation

Cela détermine la résolution/qualité du modèle 3D. Lorsque l'on travaille avec des modèles 3D, certaines opérations peuvent nécessiter beaucoup de calculs et de mémoire. Le réglage de la résolution vous permet de choisir le meilleur équilibre entre qualité et vitesse pour la pièce sur laquelle vous travaillez. Plus la qualité de la résolution choisie est bonne, plus l'ordinateur sera lent.

Comme cela dépend entièrement de la pièce sur laquelle vous travaillez et des performances de votre matériel informatique, il est difficile, dans un document comme celui-ci, de recommander ce que doit être le réglage. En règle générale, le réglage standard (le plus rapide) sera acceptable pour la majorité des pièces que les utilisateurs Aspire fabriquent. Si la pièce que vous fabriquez est relativement grande (plus de 18 pouces) mais comporte encore de petits détails, vous pouvez choisir une résolution plus élevée, par exemple Haute (3 x plus lente), et pour les très grandes pièces (plus de 48 pouces) comportant de petits détails, le réglage le plus élevé (7 x plus lent) peut être approprié.

La raison pour laquelle le détail de votre pièce doit être pris en compte est que si vous réalisez une pièce avec un seul grand élément (par exemple un poisson), la résolution standard serait correcte, mais si c'est une pièce avec de nombreux éléments détaillés (par exemple un banc de poissons), le réglage le plus élevé ou le plus élevé serait préférable. Comme indiqué précédemment, il s'agit de directives extrêmement générales, car sur les ordinateurs plus lents ou plus anciens, les opérations avec le paramètre le plus élevé peuvent prendre beaucoup de temps à calculer.

Comme la résolution s'applique à l'ensemble de votre zone de travail, il est important de définir la taille de votre pièce de manière à ce qu'elle soit juste assez grande pour contenir la pièce que vous avez l'intention de sculpter. Il n'est pas conseillé de régler votre matériau à la taille de votre machine - par exemple 96 x 48 si la pièce que vous comptez découper n'est que 12 x 12, car cela rendrait la résolution dans la zone 12 x 12 très faible.

Importer un modèle 3D dans un travail simple ou double face

Orientation initiale

Choisissez l'une des 6 options pour déterminer la direction la plus appropriée sur le modèle qui définit la surface supérieure (Z supérieur) que vous voulez utiliser lorsqu'elle est convertie en Composant.

Vous pouvez également utiliser les cinq options de Rotation autour de l'axe Z pour modifier la position de la pièce importée à ce stade.

Rotation interactive

Le choix par défaut XYZ-View vous permet de cliquer avec le bouton gauche de la souris dans la vue 3D pour faire pivoter votre vue afin de pouvoir examiner la pièce sous différents angles. L'utilisation de cette fonction ne modifiera pas l'orientation de la pièce à importer. Si vous sélectionnez l'une des quatre autres options au-dessus du mot "Model", l'orientation réelle de la pièce importée sera ajustée. Si vous choisissez l'option XYZ, la rotation autour des trois axes sera autorisée simultanément, X, Y ou Z n'autorisant la rotation qu'autour de l'axe spécifié. Cela se fait également en utilisant le clic gauche de la souris dans la vue 3D.

Taille du modèle

Verrouiller le ratio XYZ

En désactivant cette option, le modèle peut être déformé par rapport à sa forme originale. Cela signifie que des tailles X, Y et Z indépendantes peuvent être saisies. En laissant cette option cochée, ✓ fixe le ratio de manière à ce qu'il ne puisse pas être déformé. Au lieu de cela, il mettra automatiquement à l'échelle les autres axes lorsque vous entrerez de nouvelles valeurs pour X, Y ou Z.

Appliquer

Applique les valeurs que vous avez saisies pour les dimensions X, Y ou Z.

De nombreux fichiers de maillage n'ont pas, par nature, les unités dans lesquelles ils ont été réalisés, de sorte que le logiciel n'est pas en mesure de dire si les fichiers sont censés être en pouces ou métriques, ils auront juste une valeur particulière. Il est donc assez courant de devoir mettre la pièce à l'échelle du pouce au système métrique ou vice versa. Si vous importez votre modèle et que vous souhaitez travailler en pouces et que le fichier semble très grand, ou si vous travaillez en métrique et que le fichier semble très petit, vous devrez probablement utiliser l'option Échelle mm/pouces. Les deux points suivants du formulaire couvrent ce besoin.

Unités

Choisissez l'unité de mesure (mm ou pouces) dans laquelle vous travaillez, dans la partie où le fichier est importé.

La modification des unités entraînera le redimensionnement du modèle. Par exemple, si vous aviez des dimensions de 5x5 mm, elles deviendraient 5x5 pouces et le modèle serait donc beaucoup plus grand.

Échelle mm/pouces

Échelle des valeurs X, Y et Z vers le haut ou vers le bas selon l'option d'unité sélectionnée. Si mm est sélectionné, le logiciel suppose que vous voulez augmenter les valeurs et multiplie donc les valeurs actuelles par 25,4. Si pouces est sélectionné, il suppose que vous voulez diminuer les valeurs et les diviser par 25,4.

Position du plan zéro dans le modèle

Cette barre de défilement détermine l'endroit où le modèle 3D sera coupé lors de la conversion en un composant. Vous pouvez la déplacer de haut en bas avec la souris ou utiliser les boutons du milieu ou du bas pour localiser le plan dans la bonne position.

Note

Anything in the original model which is an undercut (goes underneath another part of the 3D model) will be discarded and a vertical wall will be created down to the plane from the silhouette (looking down Z axis) edge of the model.

Rejeter les données en dessous du plan zéro

En cochant cette option ✓, vous pourrez ainsi supprimer toute donnée inférieure au niveau zéro d'origine dans le modèle 3D importé. Si le modèle est effectivement un modèle négatif, tel qu'un modèle en forme de cuvette ou en creux avec un plan plat, vous devez décocher cette option pour vous assurer que vous conservez les données 3D sous le plan.

Créer des deux côtés

Si vous travaillez dans une configuration à deux côtés, vous pouvez cocherr ✓ cette option et deux composants seront créés - un regardant l'axe Z du haut vers le plan zéro et un regardant le haut du bas. Chaque côté du modèle se trouvera sur un côté. Vous obtiendrez ainsi la géométrie qui peut être modifiée pour couper la pièce 3D originale importée en un travail à deux faces.

Si vous importiez un modèle qui contient une surface non convexe, par exemple un bol, vous pouvez importer le modèle entier de chaque côté en faisant glisser le plan de découpe jusqu'au fond.

Centrer modèle

Le bouton "Centrer le modèle" qui permet de déplacer le centre de la boîte englobante du modèle à la position de référence (XYZ zéro). Ceci est particulièrement utile si vous avez l'intention de dérouler un modèle pour l'usinage rotatif. Cela peut modifier la position du plan zéro dans le modèle.

Appliquer la perspective le long de Z

En cochant cette option ✓, vous pourrez appliquer une distorsion de perspective au modèle le long de l'axe Z en utilisant le curseur. Les points du modèle les plus proches de l'observateur s'éloigneront au fur et à mesure que la force de la distorsion augmentera - le modèle semblera alors sortir de l'écran.

OK

Crée un composant 3D basé sur les paramètres du formulaire, le composant aura le même nom que le fichier importé. Si vous avez sélectionné "Créer les deux faces", vous aurez deux composantes avec le nom du fichier importé suivi des suffixes - Haut et Bas.

Annuler

Annule la fonction d'importation et revient aux icônes standard de l'onglet Modélisation.

Parcours des textures

La fonctionnalité d'usinage de texture 3D utilise un algorithme de parcours d'outil spécialisé et la forme de l'outil pour générer une finition texturée sur la pièce.

Outil

En cliquant sur le bouton "Sélectionner", la base de données des outils s'ouvre et permet de sélectionner l'outil requis. Voir la section sur la base de données des outils pour plus d'informations à ce sujet. Cliquer sur le bouton Modifier ouvre le formulaire Modifier l'outil qui permet de modifier les paramètres de coupe de l'outil sélectionné, sans modifier les informations de base de la base de données. Si vous passez le curseur de la souris sur le nom de l'outil, une info-bulle s'affiche, indiquant l'endroit de la base de données des outils où l'outil a été sélectionné.

Paramètres de texture

Utiliser des vecteurs sélectionnés comme modèle

Par défaut, cette option n'est pas cochée et la forme de la texture générera un motif de texture aléatoire en utilisant n'importe quel vecteur sélectionné comme zone de découpe. Si cette option est cochée, ✓ les vecteurs actuellement sélectionnés seront utilisés comme motif pour la texture et les seules options disponibles seront "Profondeur max de coupe" et "Profondeur minimum" pour contrôler la profondeur des coupes le long des vecteurs sélectionnés.

Rampe au début et à la fin

Cette option n'est disponible que si l'on utilise des vecteurs sélectionnés comme modèles. Si cette option est cochée ✓, chacun des contours sélectionnés est coupé en utilisant un mouvement de cannelures, sinon chacun des contours est coupé avec un mouvement de profil régulier. Les textures résultantes peuvent être très différentes en raison de cette petite modification.

test
Ramp at start and end switched on
test
Ramp at start and end switched off
test
Ramp at start and end switched on
test
Ramp at start and end switched off

Profondeur maximum de coupe

La profondeur maximale à laquelle l'une des ondulations fraisées sera usinée et sera spécifiée dans les unités de travail.

Profondeur minimum

En utilisant le curseur, ceci est spécifié en pourcentage (%) de Profondeur maximum de coupe et contrôle la profondeur minimale à laquelle l'une des ondulations sera usinée.

Note

For example, with a Max Cut Depth = 0.200 inches and a Min Cut Depth of 0.050 inches, the depth of the carved scallops will range randomly between 0.200 inches and 0.050 inches.

Longueur maximum de coupe

Spécifie la longueur maximale de l'une des rainures sculptées et est spécifiée dans les unités de travail.

Longueur minimum

Le curseur indique un pourcentage de la longueur maximale de coupe et contrôle la longueur minimale de toutes les rainures sculptées.

% maximum de superposition

Le pourcentage (%) de la longueur maximale de coupe que chaque ondulation est autorisée à recouvrir l'ondulation adjacente dans le sens de la coupe. Où, 1 % entraînera un chevauchement presque nul des ondulation adjacentes ; 50 % entraînera l'usinage d'une partie des ondulations à mi-chemin de l'ondulation adjacente.

Variation

Le curseur indique le pourcentage de chevauchement maximal. Variation de chevauchement de 100 % = le chevauchement maximal et le modèle aléatoire Variation de chevauchement de 1 % = aucun chevauchement et un modèle presque constant.

Passage latéral

La distance entre chaque ensemble parallèle de lignes d'ondulation sculptées.

Angle

La direction dans laquelle la texture est usinée sur la surface, un angle de zéro est parallèle à l'axe X, des exemples de réglage de l'angle à 45 et 90° peuvent être vus ci-dessous.

test
test

Compensation des vecteurs de limite

Si vous saisissez une valeur dans ce champ, la texture sera décalée de la limite du montant spécifié. Si vous effectuez une texturation dans un évidement, vous devez saisir une valeur dans ce champ jusqu'au rayon de l'outil afin d'éviter que les parois de l'évidement ne soient endommagées par l'outil.

Disposition en spirale enveloppée

Ce gadget est utilisé pour simplifier la tâche de création de parcours d'outils pour usiner des spirales (torsion de corde ou d'orge) sur une pièce de travail rotative. Le gadget est conçu pour être utilisé dans un travail rotatif

Ce gadget ne crée PAS directement des parcours d'outils. Il présente des vecteurs dans la vue 2D qui peuvent ensuite avoir des parcours d'outils créés en utilisant le parcours d'outils Profil dans le programme principal. La partie supérieure du formulaire permet à l'utilisateur de spécifier le nombre de brins à créer et à quelle distance du début et de la fin de la pièce de travail les brins doivent commencer et se terminer. Les extrémités des brins sont disposées à intervalles réguliers sur la base de la circonférence du cylindre. L'espacement entre les brins pendant la spirale peut être contrôlé en utilisant l'option Pas de la spirale ou Espacement entre les brins. Il est également possible de choisir entre une torsion à droite et une torsion à gauche.

Si l'utilisateur choisit de créer des rainures à l'une ou l'autre ou aux deux extrémités, des vecteurs supplémentaires seront créés qui peuvent être usinés avec le parcours Profil pour créer les rainures.

Pour l'usinage de spirales et d'anses, l'option Machine Vecteurs activés doit être utilisée.

La partie inférieure du formulaire contient des détails sur les dimensions du cylindre et est présentée à titre de référence uniquement.

Après l'exécution du gadget, il affichera un message indiquant le nombre de tours que chaque brin effectuera et les vecteurs requis pour l'usinage seront visibles dans la vue 2D. Veuillez noter que les vecteurs s'étendront au-delà des limites 2D du travail. C'est normal et, grâce à la fonction d'enveloppement, ils finiront par produire des spirales. Veuillez vous reporter à la section Parcours d'outils en spirale

Créer une composante à partir d'un modèle visible

La fonction "Créer un composant à partir d'un modèle visible" vous permet de créer rapidement un composant unique qui est une copie du modèle affiché dans la vue 3D (le modèle composite). Le nouveau modèle créé est placé sur le niveau actif.

Il est courant, lorsque l'on travaille avec de nombreux composants, de constater que plusieurs niveaux ont été utilisés. Si, en dernier lieu, vous souhaitez modifier les modèles à l'aide d'un outil comme la sculpture (qui nécessite la cuisson des composants), ils doivent tous être au même niveau, mais le fait de placer les modèles au même niveau peut modifier l'apparence du modèle composite. Dans ce cas, nous pouvons utiliser l'outil Créer un composant à partir d'un modèle visible. Le composant résultant peut alors être sculpté sans qu'aucune des informations de modélisation précédentes ne soit perdue.

Considérons l'exemple suivant d'une lionne que nous modélisons, et tous ses niveaux actuels.

test
Model Tree
test
Model

Si nous voulons sculpter ce modèle, nous devons d'abord le faire cuire, mais nous ne pouvons pas le faire actuellement car les composants se trouvent à différents niveaux. De plus, en les cuisant ensemble, nous perdons toute la structure que nous avons soigneusement construite, perdant ainsi le potentiel de modifier les différentes parties. Nous utilisons donc à la place l'outil "Créer un composant à partir d'un modèle visible". Cela permet de créer une copie de ce qui est visible. Nous pouvons ensuite cuire ce nouveau composant, et nous pouvons maintenant sculpter sans perdre notre structure

test
Model Tree after creating copy
test
Sculpted Model

Créer plan zéro

Crée un composant de la taille de votre installation de travail avec une hauteur de Zéro.

Créer une zone de texture

L'outil Créer une zone de texture aide à la création de composants ayant un motif ou une texture répétitifs. Il nécessite un seul composant et, éventuellement, un ou plusieurs vecteurs de limite fermée qui définissent la région dans laquelle le carreau doit être posé.

Le formulaire Créer une zone de texture est accessible depuis l'onglet de modélisation.

La première étape consiste à sélectionner la composante à encadrer. Si vous souhaitez limiter le carreau à une région, vous devez également sélectionner un ou plusieurs vecteurs fermés qui représenteront la limite lors de la création de la texture. Si aucun vecteur de limite n'est sélectionné, le carreau remplira tout l'espace de travail.

Le formulaire Créer une zone de texture contient des options permettant d'ajuster l'espacement, le chevauchement, le positionnement et la symétrie de la texture, qui sont abordées ci-dessous. Lorsque vous cliquez sur le bouton "Appliquer", le logiciel crée un composant basé sur les paramètres du formulaire et sur tout vecteur que vous avez sélectionné pour la limite.

À ce moment, la composante sélectionnée à l'origine sera rendue invisible pour éviter toute confusion avec ce que vous pouvez voir dans la vue 3D.

Une fois que vous aurez cliqué sur Appliquer, le contour ou la silhouette de base de votre zone de texture sera fixé en fonction du vecteur sélectionné ou de la zone de travail. Il est possible d'en modifier la taille, la position et la rotation, mais si vous souhaitez changer la forme de la bordure, vous devrez recommencer avec une nouvelle sélection.

test
Seed Component
test
Tiled Result

Par défaut, l'objet Transformer est sélectionné en haut du formulaire. Dans ce mode, vous pouvez cliquer sur le composant de la zone de texture et utiliser les poignées de déplacement pour le déplacer, le mettre à l'échelle ou le faire pivoter. Notez que cela ne changera pas la taille de votre carreau (composant de graines d'origine). Pour modifier la taille du carreau, vous devez utiliser l'option Modifier la composante de la zone texturée qui est décrite plus bas dans ce document.

Note

Create Texture Area effectively fits a box around the original object in order to apply the settings from the form, it can be useful to keep this in mind while editing the values. It's simpler to only edit one value at a time to keep track of what is happening as the Texture Area is built.

Espacement

La boîte d'édition de l'espacement ou les curseurs peuvent être utilisés pour contrôler le degré d'espacement entre les tuiles d'un élément du motif. Vous pouvez ajuster l'espacement entre les composants horizontalement et/ou verticalement. Le degré d'espacement horizontal est donné en termes de pourcentage de la largeur du composant de la tuile. L'espacement vertical est exprimé en pourcentage de la hauteur de l'élément. Pour contrôler le degré d'espacement, utilisez les deux curseurs dans la case Espacement. Faites glisser et relâchez le curseur pour définir le pourcentage, ou bien tapez un montant exact dans la boîte d'édition ci-dessus et appuyez sur Appliquer ou appuyez sur laBarre d'espacedu clavier pour mettre à jour le résultat. Vous pouvez saisir des valeurs positives et négatives. Les valeurs d'espacement positives ouvrent des espaces entre les objets dans la texture et l'espacement négatif a l'effet inverse, faisant se chevaucher les carreaux comme indiqué ci-dessous.

test